FORMULE e : LE POINT AVANT L’ÉPREUVE D’HONG-KONG CE WEEK-END

 

 

 

Ce week-end, la Formule e se rendra à Hong-Kong pour la cinquième manche de la Saison.
Avec un cinquième vainqueur à la clef ?

 

Après l’Amérique, cap sur l’Asie !

En effet, la Formule e se rend à Hong-Kong ce week-end, en attendant la Chine, dans deux semaines. A noter qu’il n’y a aucun pilote Asiatique dans la discipline, cette saison.

Pour info, ce sera le cinquantième ePrix.

Sam Bird qui roule chez Virgin, Jérôme d’Ambrosio chez Mahindra, Nelson Piquet Jr chez Jaguar, Daniel Abt chez Audi Sport Abt et Lucas di Grassi, le second pilote Audi Sport Abt, les ont tous disputés, depuis la création de la discipline.

Les deux pilotes Audi Sport Abt, ont toujours été fidèles à cette équipe. Ce sera donc leur cinquantième ePrix ensemble…

C’est la troisième année que la Formule e visite Hong-Kong. Néanmoins, en 2017-2018, l’épreuve ouvrait la saison et c’était un double meeting. Ce sera donc le quatrième ePrix de Hong-Kong. Le seul pilote monté deux fois sur le podium, c’est Nick Heidfeld, qui a raccroché le casque depuis.

2017-2018 fut marqué par des polémiques. Les nombreux gratte-ciels parasitaient les radios et certains pilotes roulèrent sans feed-back des stands.

« Quick Nick » s’était plein du pilotage agressif de Jean-Éric Vergne du Team DS-Techeetah ! Lors de la deuxième course, Edoardo Mortara de l’équipe Venturi se retrouva en tête-à-queue en vue de l’arrivée, Abt hérita des commandes et s’imposa, avant d’être disqualifié pour voiture non-conforme!

Ces derniers jours, l’équipe DS-Techeetah a fait beaucoup parler…

Du moins, l’équipe a beaucoup parlé d’elle-même. Vergne s’étant plaint du pilotage agressif de ses camarades (reprochant aux autres, ce qu’on lui reprochait il y a un an…) Le Champion en titre court après sa première victoire cette saison et il est sans conteste le plus motivé.

Audi voudra laver la disqualification de l’an dernier. Vainqueur à Mexico, Di Grassi est donc favori pour Hong-Kong. Bird reste une valeur sûre du Championnat.

BMW i Andretti fait le yoyo. Antonio Felix Da Costa et Alexander Sims seront-t-ils dans un bon ou un mauvais jour ?

Personnellement, mon favori, c’est Pascal Wehrlein de chez Mahindra. Le pilote Allemand roule avec le couteau entre les dents. Second à Santiago du Chili et poleman à Mexico, il gagnera prochainement, c’est certain…

Pour finir ce tableau, l’autre pilote Français, l’Alsacien Tom Dillmann du Team NIO, tentera lui d’inscrire ses premiers points de la saison.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : DS-TECHEETAH et AUDI

Lucas di Grassi et Daniel Abt. Copyright : AUDI

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE