MOTOGP 2019 : ADOPTION IMMÉDIATE DE LA PÉNALITÉ «LONG LAP»

 

 

Long Lap?

Ce qui signifie le tour long…

‘Kézaco’ ?

C’est un allongement du tracé, avec une boucle à l’extérieur d’une courbe.

Il fait perdre environ deux secondes et sera pris par un pilote qui doit laisser passer celui qui le suit.

Parce que bien sûr, que quand il a doublé ledit concurrent qui est derrière, il a mal agi.

Le cas type est le franchissement des limites du circuit pour dépasser, ce qui est très fréquent en Moto3, quand ils sont quatre de face dans une courbe !

Mais cette pénalité, qui sera appliquée dès le premier GP 2019, celui du Qatar, peut être justifiée par beaucoup d’autres actes.

On vous donne ci-dessous la totalité du communiqué mais on trouve que c’est une décision vraiment très rapide, le truc a été testé lors des essais au Qatar et immédiatement adopté, cela peut aussi vouloir dire qu’en MotoGP, ces dépassements virils que nous adorons, vont être sanctionnés et le show sera moins excitant.

On verra bien…

Le communiqué :

Les pénalités de changement de position, attribuées à un pilote par les Commissaires FIM MotoGP, peuvent parfois être considérées comme ‘injustes’ (suivant si les écarts sont importants entre les pilotes) et sont également difficiles à surveiller en cas d’infractions multiples.

Pour rendre cette sanction plus juste et vérifiable, la Commission Grand Prix a ainsi décidé d’introduire – après avoir consulté la Commission de sécurité – une pénalité ‘long tour’.

Sur chaque circuit, une voie sera définie à un point sûr, au niveau des zones de dégagements. Le pilote pénalisé devra l’emprunter dans un délai de trois tours, ce qui lui fera perdre deux secondes ou plus. Des procédures seront mises en place afin de permettre aux commissaires d’avoir recours à une pénalité de temps similaire, si le pilote n’a pas eu le temps d’observer sa pénalité (exemple en cas de drapeau rouge).

Cette pénalité sera ajoutée à la liste des sanctions à disposition des Commissaires FIM MotoGP. Bien que principalement destiné aux non-respects des limites de la piste, elle pourra également être utilisée dans toutes circonstances que ces commissaires jugeront appropriées.

La pénalité de changement de position continuera de rester à disposition des commissaires.

 

J’y pense, sous une pluie battante, le «Long Lap» va peut-être devenir difficile à voir.

Par ailleurs, le pilote devra quitter la ‘trajo’ de la courbe assez à l’avance pour ne pas gêner ceux qui le suivent de près…

Bon, les pilotes, ce sont eux les acteurs, ont dit OK, wait and see

Jean Louis BERNARDELLI

Photo : MotoGP  

 

Moto Moto e Moto2 Moto3 MotoGP

About Author

jeanlouis