BTCC : LA BMW SÉRIE 3 EST DE RETOUR !

 

 

 

Le BTCC adore les symboles. Pour 2019, BMW va remiser ses 125i M Sport, au profit de 330i M Sport. C’est donc un retour des Série 3, l’une des voitures les plus titrées du BTCC…

BMW est présent en BTCC, de manière plus ou moins officielle, mais continue, depuis 1988. Seul Ford fait mieux ! La généalogie des Série 3 débute avec les M3 (E30, puis E36), qui s’imposèrent avec Frank Sytner (1988), Will Hoy (1991), Tim Harvey (1992) et Joachim Winkelhock (1993.) L’E46 ne brilla guère en BTCC. En 2007, West Surrey Racing, lâché par MG, aligna des 320 Si (E90) privées. Colin Turkington s’imposa en 2009. En 2012, la 320 Si évolua en voiture aux normes NGTC (et renommée 320i au passage.) Mais en 2013, WSR construisit des 125i M. Turkington, revenu en BTCC après une escapade en WTCC, décrocha le titre en 2014. Cela donna envie à BMW de s’engager officiellement. Les constructeur Allemand décrocha ainsi les coupes 2016, 2017 et 2018. Turkington s’offrant une troisième couronne en 2018.

Pour 2019, BMW et West Surrey Racing ont décidé de construire de nouvelles voitures. Des 330i M Sport (G20.) Avec les Toyota Corolla GT officielle de Speedworks, cela fera donc deux nouvelles voitures. Qui plus est, des voitures « usines ». En BTCC, on l’a vu, les voitures ont des durée de vie très longues et certains préfèrent attendre 2021 et la future réglementation hybride.

Le préparateur officiel, c’est donc le West Surrey Racing. Il y a bien longtemps, c’était une écurie de F3. Elle avait fait rouler des pilotes comme Ayrton Senna ou Mika Hakkinen…

Côté pilotes, la star, c’est Colin Turkington. Désormais triple champion, il est candidat à sa propre succession. En prime, son passage en WTCC lui a donné une aura « internationale ». « Turk » n’est pas seul chez West Surrey Racing. Il sera épaulé par Andrew Jordan. À 29 ans, dont 10 ans de BTCC, le champion 2013 est un autre « client ». Le troisième homme de WSR fut longtemps Rob Collard. Le vétéran fut licencié et en 2019, il portera les couleurs de Vauxhall (avec Jason Plato, autre pilote jugé trop vieux.) WSR a préféré miser sur Tom Oliphant, auteur d’une belle saison 2018 avec une Classe A privée. Oliphant va-t-il se sublimer grâce aux moyens à sa disposition ? Ou bien va-t-il au contraire exploser face à la pression ?

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : BMW UK

BMW 330i M Sport. Copyright : BMW UK

BMW BTCC Tourisme

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE