RBM, LA FORMATION BELGE BMW, REPART POUR UNE 8ème SAISON EN DTM

 

 

 

La famille MAMPAEY et BMW MOTORSPORT, c’est une longue histoire.

 

En effet, autrefois déjà le fondateur du Team JUMA RACING, Julien MAMPAEY, le père de Bart décédé en 2017, avait créé dès 1977, une infrastructure de compétition tournant autour de la marque à l’hélice.

À l’époque, ce technicien talentueux que l’on surnomma le ‘’Sorcier de Malines’’, grâce à ses succès se profila rapidement comme ‘ LE’ Préparateur privé mais incontournable pour le constructeur Bavarois.

 

Bart-MAMPAEY-©-Manfred-GIET

 

On se souviendra surtout des brillantes prestations du JUMA RACING aux 24 Heures de SPA-FRANCORCHAMPS entre 1977 et 1984, époque où il remporta 3 succès (1977-1982-1983) avec des BMW 530 iUS, 528i et 635 CSi préparées par ses soins, tandis que durant les éditions 1978-1979-1980-1981 et 1984 ses voitures terminèrent chaque fois sur la deuxième marche du podium!

Devenu une véritable entreprise familiale, en plus de la structure compétition, Julien MAMPAEY, son épouse et son fils aîné Bart géraient en parallèle, une importante concession BMW à Malines.

En 1994, Julien céda le Team JUMA RACING à son fils Bart, lequel n’allait pas tarder à devenir dès 1995, le RACING BART MAMPAEY (RBM), toujours fidèle à la marque Munichoise.

 

24-Heures-de-Spa-Francorchamps 1998-première-victoire-importante-pour-Bart-Mampaey-avec-CUDINI-DUEZ-VAN-DE-POELE-©-Manfred-GIET-.

 

Prenant le relais familial, Bart signait sa première grande victoire aux 24 Heures de SPA-FRANCOR-CHAMPS en 1998, avec le trio formé des Belges Marc DUEZ et Adrie VAN DE POELE qu’épaulait le véloce pilote Français Alain CUDINI, lesquels triomphaient au volant d’une BMW 320i

Puis, ensuite avec le pilote Britannique – natif de Guernesey – Andy PRIAULX comme fer de lance, le Team RBM continua de se forger une réputation telle, au point de devenir rapidement une référence BMW dans le Championnat d’Europe des Voitures de Tourisme (ETCC) d’abord, où PRIAULX fut sacré Champion en 2004, avant de s’attaquer au Championnat du Monde des Voitures de Tourisme du WTCC ensuite où Andy réussit le triplé, entre 2005 et 2007.

 

Bart Mampaey et Andy Priaulx : 1 titre Européen et 3 mondiaux-©-Manfred-GIET

 

Lorsque BMW réintégra le DTM en 2012 et ce après 20 d’absence, RBM fut désigné comme formation officielle des Bavarois, au même titre que les équipes SCHNITZER ou RMG.

En sept saisons, le team RBM a remporté 8 victoires et a pleinement contribué à la conquête de trois titres constructeurs, remportés par BMW en 2012-2013 et 2015.

 

Les-6-BMW-M4-DTM-avec-en-première-ligne-les-3-du-Team-RBM-qui-représenteront-la-marque-cette-année-©-BMW-Motorsport-

 

Et pour fêter cette année, sa 8ème participation au DTM Allemand, le Championnat Tourisme le plus disputé au Monde, aux côtés du très réputé Team Bavarois SCHNITZER, Bart MAMPAEY son équipe et son trio de pilotes composé du Canadien Bruno SPENGLER, de l’Autrichien Philipp ENG et du Suédois Joël ERIKSSON, auront même l’occasion de ‘’jouer’’ une manche à domicile puisque le circuit limbourgeois de ZOLDER, accueillera la deuxième manche du DTM en ses pénates du 17 au 19 mai prochain.

Une occasion rêvée pour Bart MAMPAEY de mettre ses troupes en valeur sur une piste que ses techniciens connaissent comme leurs poches pour y avoir participé à de nombreuses épreuves et essais, ce qui devrait leur assurer un avantage du terrain, certain.

 

Harald-GROHS-BMW-635-CSi-vainqueur-à-Zolder-lors-de-la-première-du-DTM-en-1984-©-Manfred-GIET.

 

Pour le circuit de Zolder et ses célèbres pinèdes, le DTM sera en quelque sorte un retour aux sources, puisque c’est sur ce tracé que le célèbre Championnat Allemand, a inauguré sa première épreuve en 1984, avec la victoire de Harald GROHS sur une BMW 635CSi lors d’une épreuve avec 7 constructeurs et 9 modèles de voitures en action, où les protagonistes ne cessèrent de faire voler les copeaux pour le plus grand bonheur du nombreux public présent.

Il y a fort à parier que le week-end du 19 mai prochain, le circuit Limbourgeois enregistrera sa meilleure recette de l’année et qu’il faudra s’y prendre à temps pour assister au spectacle que d’aucuns n’hésitent pas à comparer à des F1 avec… portières !

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

DTM Tourisme

About Author

gilles