EUROFORMULA OPEN : MATSUSHITA ET LUNDQVIST, ROIS DE L’HIVER AU PAUL RICARD AUX ‘WINTER SERIES’

 

 

 

Les Invités ont dominé l’épreuve de Winter Series d’EuroFormula Open, au Paul Ricard.
Nobuharu Matsushita (Carlin) a remporté la course 1 et Linus Lundqvist (Campos), la course 2.

 

Pour l’instant, seul une demi-douzaine de pilotes ont signé pour l’EuroFormula Open 2019. En prime, le privé Dmitri Tsimpras et Rui Andrade du Team Drivex, brillent par leur absence…

Pour cette épreuve de Winter Series du Paul Ricard, il y a énormément de pigistes. Billy Monger (Carlin), Lukas Dunner (Teo Martin) et Nicolai Kjærgaard (Carlin) espèrent décrocher un baquet pour la saison régulière.

Linus Lundqvist qui roule chez Campos, est déjà inscrit en British F3, tandis qu’Alessio Deledda, autre pilote Campos et Teppei Natori de Carlin, ont signé pour la F3.

Ces deux derniers, en manque criant d’expérience, cherchent avant tout du kilométrage. Quant à Nobuharu Matsushita enrôlé par Carlin, il vise un prochain retour en F2.

 

Les essais

Sans surprise, Matsushita, le plus capé du plateau, décroche la pole. À ses côtés, un surprenant Nattori, qui découvre pourtant l’Europe !

 

Course 1

Les deux Japonais effectuent un départ très moyen. Christian Hahn (Carlin) double Natori, mais Matsushita atteint en premier la chicane. L’éphémère pilote d’essai Sauber parvient ensuite à tenir à distance Hahn. Nattori, 3e, est aux prises avec Dunner. Lundqvist fait la jonction sur le duo, passe l’Allemand, mais reste derrière le pilote Honda.

Podium 100% Carlin, avec Matsushita devant Hahn et Natori.

 

Course 2

Matsushita ne juge pas nécessaire de prendre le départ de la course 2.

D’ordinaire, il y a une seconde séance de qualification. Mais cette fois-ci, l’EuroFormula Open a opté pour une grille inversée. Guilherme Samaia (Teo Martin) se retrouve en pole.

Le Brésilien conserve l’avantage au feu vert. Pour autant, Dunner et Lundqvist sont d’emblée dans son échappement, tandis qu’Hahn a débordé Nattori pour la 4e place. Samia cède au forcing de ses deux poursuivants, puis Lundqvist dépasse Dunner, le nouveau leader. En vue de l’arrivée, Samaia laisse passer Hahn.

Victoire de Lundqvist, devant Dunner et Hahn.

On ne devrait pas en revoir beaucoup pour la seconde manche, à Barcelone ! Espérons que d’ici là, il y aura des recrutements, pour ne pas avoir une épreuve à cinq voitures…

Du côté des aspirants, si Dunner a joué le jeu, Kjærgaard a été décevant, tandis que Monger était carrément une chicane mobile et ce alors qu’il était le pilote ayant le plus roulé du plateau!

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : EUROFORMULA OPEN

Linus Lundqvist (Campos.) Copyright : EUROFORMULA OPEN

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE