UN ÉQUIPAGE 100% FÉMININ EN ELMS AU VOLANT DE LA FERRARI F488GTE CHEZ KESSEL

 

 

 

 

Girl Power pour la Saison ELMS 2019

 

Pour la toute première fois dans l’histoire de l’ELMS (European Le Mans Series), un équipage 100% féminin participera à l’intégralité de la Saison 2019.

En effet, le trio formé de l’Italienne Manuela Gostner, de la Suissesse Rahel Frey et de Michelle Gatting la Danoise, pilotera la Ferrari F488 GTE, la N°83 de Kessel Racing.

Elles débuteront en piste, à l’occasion des 4 Heures du Castellet, le 14 avril prochain.

Le trio a terminé sixième du Classement général des récentes 12 Heures d’Abu Dhabi, ainsi qu’à la deuxième place de la catégorie GT3 Pro/Am, au volant de la Ferrari F488 GT3 de l’écurie Suisse du Kessel Racing.

Ce résultat démontre et prouve que cet équipage visera de se positionner aux avants postes de la catégorie LMGTE, et en lutte pour tenter de finir sur la plus haute marche du podium, à l’occasion de chacune des six manches du calendrier 2019 de l’ELMS.

Les trois jeunes femmes sont bien connues dans le monde de l’Endurance.

Manuela Gostner a participé pendant plusieurs années au Ferrari Challenge Coppa World Championship, épreuve où elle a terminé parmi les dix meilleurs pilotes.

En 2017 et 2018, elle a également participé au Championnat européen GT4 au volant d’une Maserati Gran Turismo de la Scuderia Villorba Corse.

Enfin, la Saison dernière, Manuela a fait ses débuts en ‘Michelin Le Mans Cup’ avec le Kessel Racing et aux côtés de Giorgio Sernagiotto.

Rahel Frey, elle, est pilote officielle Audi Sport et a participé à de nombreux Championnats européens, tels que l’Eurocup Formula Renault 2.0, le DTM ou encore l’ADAC GT Master.

En 2010, au sein d’un équipage 100% féminin, elle a participé à ses premières 24 Heures du Mans avec l’Équipe Suisse Matech Competition, en catégorie LMGTE et ce aux côtés de Natacha Gachnang et de Cyndie Allemann, formant le dernier équipage 100% féminin, en piste au Mans.

Enfin, Michelle Gatting quant à elle, est une habituée des circuits Danois, où elle a participé à la Formule Ford Danemark, au OK Mobil 1 Danish Supertourisme Turbo et au championnat danois MASCOT Thundersport.

À 25 ans, elle sera la plus jeune de l’équipage du Kessel Racing.

L’objectif de l’équipe sera bien sûr de se battre en tête du peloton et de se classer tout en haut du Classement ELMS LMGTE.

Une participation aux 24 Heures du Mans 2019 est également dans le viseur de Kessel Racing.

L’ACO annoncera dans quelques jours les noms des dernières équipes à qui seront attribuées les places non encore attribuées sur la grille de l’Édition 2019 et l’Équipe Suisse du Kessel, espère bien que son équipage féminin sera de la partie et retenue.

La participation de l’équipe 100% féminine à la Saison 2019 de l’European Le Mans Series et aux 24 Heures du Mans, est naturellement soutenue par la FIA (Fédération Internationale Automobile) et ce à travers la Commission des Femmes dans le sport automobile (Women In Motorsport), dont le but est de promouvoir la participation des femmes dans tous les domaines du sport automobile.

L’ancienne brillante Championne, la Française Michèle Mouton, victorieuse de quatre Rallyes du Championnat du Monde WRC, au volant d’une Audi Quattro et sacrée vice-Championne du :Monde de la discipline en 1982, et actuelle Présidente de la Commission des Femmes dans le Sport Automobile de la FIA, confie :

« Après un très bon résultat lors des 12 Heures d’Abu Dhabi l’année dernière, Manuela, Rahel et Michele ont l’opportunité de participer à la saison 2019 de l’ELMS. Le fait que cette chance leur soit offerte par Kessel Racing, qui aligne des voitures performantes, montre que les pilotes féminines ont une place sur la grille, qu’elles peuvent se battre avec les meilleurs et obtenir d’excellents résultats. Un grand merci à Kessel Racing, l’ELMS et l’ACO pour leur soutien. »

Et elle ajoute, précisant encore :

«  Nous allons bien sur suivre l’évolution de cet équipage avec grand intérêt.»

Quant à Gérard Neveu, le Directeur Général de l’European Le Mans Series, lui, il conclut :

« Nous sommes fiers d’accueillir Manuela, Rahel et Michelle au sein du paddock ELMS. Avec le concours de la FIA et de l’ACO, nous les soutenons dans leur ambition d’atteindre le sommet de la pyramide de l’Endurance en participant aux 24 Heures du Mans. L’ELMS a toujours encouragé les femmes souhaitant prendre part à notre sport que ce soit en tant que team manager, ingénieur, mécanicien ou pilote. Nous espérons que cet équipage 100% féminin sera une source d’inspiration pour la future génération de pilotes.»

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : ACO

 

ELMS Endurance Sport

About Author

gilles