GANTS MOTO CHAUFFANTS ‘ESQUAD MILER 2’ : VIVE L’HIVER !

 

Ce Miler 2 est vraiment un accessoire exceptionnel, c’est un gant d’hiver parfaitement confortable quand on est en conditions fraîches et dès que le froid apparaît on met le chauffage et c’est bonheur !

C’est peut-être le coup le plus génial de la boîte qui le vend, Esquad, deux gants en un seul dont un chauffant…

Et c’est vraiment le grand pied…

Essayer un gant chauffant ?

Problème, nous avons un mois de février étonnant, avec des températures polaires le matin, quand les gens vont bosser, puis dans la journée ça devient printanier.

DE VRAIS GANTS DE PROTECTION

J’ai donc roulé de très bonne heure, c’est rare chez moi, ma vie de journaliste est ailleurs, plutôt entre 16 heures et trois heures du matin…

Mais voilà, j’ai pensé aux autres, à ceux qui nous lisent, et à ceux qui habitent des coins où à midi il fait toujours un froid arctique, je suis prêt à tous les sacrifices !

Esquad n’est pas la marque la plus connue dans ce genre d’accessoires, même s’ils sont spécialisés dans tout ce qui est protection par les vêtements, en particulier contre les chocs.

Bref ils savent bosser, la ‘boîte’ est en France.

Ils m’ont expliqué dans quel esprit ils ont travaillé.

D’abord faire un beau produit, avec du cuir de chèvre, et dans le cas des gants que j’ai pu tester des coques de protection bien fichues car si le froid mord, la gamelle, elle, blesse…

LES MINI COQUES SUR L’INDEX ET L’ANNULAIRE

Il y a même des mini coques sur l’annulaire et l’index, les doigts qui ‘morflent’ en cas de chute.

La paume aussi est renforcée, en cas de taule c’est souvent là que ça râpe…

Ils sont évidemment homologués, dans tous leurs modèles, les batteries sont individuelles, donc pas besoin de brancher ces gants sur la moto.

Ensuite, ils ont glissé dans les gants un ‘doudou’ phénoménal, une microfibre brevetée «Primaloft» qui conserve la chaleur de la main même si l’on n’utilise pas le chauffage, plus un insert en polyuréthane qui est étanche en cas de pluie.

LE DOUDOU INTÉRIEUR, UN VRAI BONHEUR

Et du coup, ces gants chauffants sont hyper faciles à enfiler, rare sur un gros gant et agréable pour piloter même sans chauffage.

J’ajoute que comme ils sont étanches, ils deviennent très vite des gants de ski, et là aussi ce sera le grand pied !

RÉGLAGE EN LARGEUR D’OUVERTURE PAR SANGLE

Il y a une sangle de serrage au poignet et une autre au dessus de la manchette, côté réglage c’est top.

AUTRE SANGLE POUR LA TENUE DU GANT

Rien ne rentre par la manche du blouson, ni le froid ni la flotte, et on peut porter ces gants avec un gros blouson.

Puis, on m’a expliqué comment procéder de façon idéale, car une batterie ça marche du tonnerre quand il fait 20 degrés, mais quand il fait un ou moins un, le rendement est très diminué.

Les batteries individuelles de ces gants sont sous la manchette du bas, donc protégées du froid mordant, mais il y a un truc génial à faire.

BATTERIES INDIVIDUELLES PROTEGÉES DU FROID ET FACILES À CHARGER

Le matin, quand les gants sont au chaud à la maison, on met en marche en version basse (il y a trois niveaux de chauffage, bleu, blanc, rouge) et en effet, la batterie alors très en forme vous préchauffe les gants que c’est un bonheur à enfiler.

Faites ça deux minutes avant de partir.

LE BLEU, MODE DE CHAUFFAGE LE MOINS INTENSE

Ensuite, quand on sort, on les règle en fonction de la température, s’il fait entre cinq et dix on reste en bleu ou en blanc pour les frileux, en dessous de cinq, le rouge est de mise, surtout si l’on roule beaucoup.

Le truc étonnant c’est que ces Esquad diffusent une douce chaleur, pas le truc qui brûle au bout des doigts si on surchauffe.

J’ai pensé à ce feu de cheminée ou ces poêles en faïence dans l’Est de l’Europe qui donnent en plus de degrés supplémentaires une sensation de plénitude.

Et surtout, la notion d’onglée, ce truc de ‘gestapiste’ infligé aux motards l’hiver n’existe plus, c’est trop fort, quand on retire les gants, une fois arrivé à destination, on se dit : «Merde, qu’est ce qu’il fait froid !»…

Au point que obnubilé par les gants, j’ai un peu oublié le reste et j’ai attrapé la crève !

Bref, côté mains, je suis paré pour l’hiver, faites comme moi, il ya différents modèles, plus chers ou moins chers.

ALLUMAGE TRÈS FACILE DU CHAUFFAGE

Pour les allumer (rappel, le mettre en mode « bleu » deux minutes avant de partir de chez soi), il faut presser sur les boutons situés sur le haut, quelques secondes pour allumer (ou pour éteindre) une pichenette pour passer du bleu au blanc puis au rouge.

Le gant tout seul est déjà un gant d’hiver, j’ai testé sans chauffage et ça tient très bien aux alentours de dix degrés.

En dessous il faut chauffer et c’est bonheur !

Bon, pour être honnête, j’ai beaucoup utilisé le mode rouge, quitte à recharger le soir chez moi.

Temps de recharge à partir du zéro un peu plus de trois heures.

Temps de tenue en rouge, un peu moins de trois heures .

Le truc en plus, acheter un jeu de batteries supplémentaires si vous devez rouler longtemps (25 €).

Ces Esquad Miler 2 valent 239 €, un peu moins sur le Net, ce n’est pas donné, mais si vous vous souvenez de votre première onglée ou de votre dernière !) vous trouverez ça moins cher !

C’est aussi un instrument de sécurité parce que les mains engourdies peuvent tarder à faire ce qu’elles doivent faire en cas d’urgence…

LE MODÈLE BUGATTI (269 €)

LE MOLINA 2 (210 €)

 

LE MACY (210 €) DESTINÉ AUX FEMMES

LE MISANO (200 €)

Dans les différentes propositions d’Esquad, il y a encore plus cher, le Bugaty (269 €), il y a aussi moins cher, le Molina 2 (210 €), le Macy qui est un modèle pour femmes, une bonne idée parce que pour les mains fines il faut un gant fin, (210 €) enfin le moins cher, le Misano, coûte 200 €, un des moins chers du marché.

Je ne les ai pas essayé, je n’ai donc rien à écrire sauf leur prix, allez les enfiler en concession…

Explications techniques, Infos et Distributeurs  sur :

https://www.esquad.fr/misano.html

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Antoine B. et Fabricant

Moto Moto Divers Sport

About Author

jeanlouis