FORMULE e : LUCAS DI GRASSI TRIOMPHE SUR LE FIL À MEXICO

 

 

 

Une arrivée à quatre de front !

Pascal Wehrlein, le poleman de Mahindra, en panne d’énergie, c’est du coup Lucas di Grassi d’Audi Sport Abt, qui sur le fil, remporte cet ePrix de Mexico de Formule e.

 


FORMULE-e-2019-MEXICO-PASCAL-WEHRLEIN-Equipe-MAHINDRA-signe-la-pole-le-16-février

Les essais

 

Fantastique pole de l’Allemand Pascal Wehrlein de l’équipe Indienne Mahindra. Avec un temps de référence de 59″347, il colle à son dauphin, 0″3 le second de ces qualifications, le Brésilien Lucas di Grassi le pilote Audi Sport Abt !

Pour info, avec la nouvelle monoplace de Formule ec’est presque 4″ de mieux que l’an dernier…

Signalons la troisième place sur la grille de l’autre Brésilien Felipe Massa de l’écurie Venturi, jusqu’ici complètement transparent. Quant au leader du Classement général provisoire, le Britannique Sam Bird du Team Virgin, il tombe en panne avant d’avoir effectué  un tour lancé. Il se naturellement retrouve donc dernier sur la grille.


FORMULE-e-2019-MEXICO-LUCAS-DI-GRASSI-Écurie-AUDI-Sport-ABT

La Course

Au feu vert, Di Grassi prend un meilleur départ. Néanmoins, Wehrlein lui ferme la porte. L’Anglais Oliver Rowland de Nissan eDAMS plonge et passe deux, au détriment de Di Grassi. Au passage suivant, ça se frictionne entre le Hollandais Robin Frijns, l’autre pilote Virgin et l’Argentin José Maria Lopez du Dragon Racing. Puis entre un autre Britannique Oliver Turvey de NIO  et le Brésilien Felipe Nasr, le deuxième pilote Dragon Racing, qui part en tête-à-queue.

Nelson Piquet Jr., le dernier des Brésiliens  qui roule pour Jaguar, tente une attaque sur le Français et Champion en titre Jean-Éric Vergne de l’équipe DS-Techeetah, qui lui claque la porte au nez. Le Brésilien utilise la monoplace du Français comme tremplin. L’incident est spectaculaire, mais pas de bobos. Drapeau rouge !

La course reprend, avec toujours Wehrlein devant Rowland et Di Grassi. Lopez multiplie les pénalités, ce qui compromet toutes ses chances et le condamne à terminer loin. Mitch Evans de Jaguar, klaxonne derrière Vergne. Il y a contact, le Français effectue un tête-à-queue et il repart en queue de peloton.

Sébastien Buemi, le Suisse de Nissan eDAMS, profite de l’attack mode pour doubler Antonio Felix da Costa de BMW i Andretti, alors quatrième. Di Grassi fait de même avec Rowland. Le Britannique pointe alors avec Buemi dans son dos. Mais les deux pilotes Nissan eDAMS se retrouvent en panne d’énergie dans l’avant-dernier tour!

Wehrlein est lui aussi presque à sec. Felix da Costa et Edoardo Mortara de Venturi, font la jonction sur les hommes de tête. Le leader panique et court-circuite une chicane. En roues libres, il ne peut contenir di Grassi lors du passage du damier.

Premier succès 2019 pour Di Grassi. Wehrlein est déclassé pour son raccourci. Felix da Costa et Mortara sont respectivement promus deux et trois et complètent ce podium Mexicain.

Les deux pilotes tricolores, Jean-Éric Vergne et Tom Dillmann de l’équipe NIO, terminent respectivement treizième et quinzième1.

Au Classement général provisoire et après les quatre premières épreuves de la saison, le Belge Jérôme d’Ambrosio de Mahindra, pointe en tête, avec 53 points. Mettant fin à une série d’abandons, le Portugais Felix da Costa reprend du poil de la bête. Il est désormais second avec 46 points. Bird l’ancien leader, dégringole au troisième rang, avec 45 points.

Compteur toujours bloqué à 28 points pour Vergne, qui se retrouve seulement huitième, lui le tenant du titre ! Et toujours pas de points pour l’autre Français, Tom Dillmann.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : AUDI et MAHINDRA RACING

FORMULE-e-2019- MEXICO- LUCAS-DI-GRASSI – Écurie AUDI-Sport-ABT

LE CLASSEMENT DE LA COURSE DE MEXICO LE 16 FÉVRIER

1.Lucas Di Grassi (Audi) Audi Abt, les 45 tours, en 1h13’15″422

2.Antonio Felix da Costa (BMW) BMW Andretti, à 0″436

3.Edoardo Mortara (Venturi) Venturi, à 0″745

4.Jérome D’Ambrosio (Mahindra) Mahindra, à 1″159

5.Andre Lotterer (DS) DS Techeetah, à 1″785

6.Pascal Wehrlein (Mahindra) Mahindra, à 5″210

7.Mitch Evans (Jaguar) Jaguar, à 5″800

8.Felipe Massa (Venturi) Venturi, à 8″084

9.Sam Bird (Audi) Virgin, à 8″356

10.Daniel Abt (Audi) Audi Abt, à 8″438

11.Frijns (Audi) Virgin, à 9″044

12.Oliver Turvey (NIO) NIO, à 11″252

13.Jean-Éric Vergne (DS) DS Techeetah, à 19″153

14.Alexander Sims (BMW) BMW Andretti, à 20″471

15.Tom Dillmann (NIO) NIO, à 20″871

16.Gary Paffett (Venturi) HWA, à 23″272

17.José Maria Lopez (Penske) Dragon, à 41″542

18.Stoffel Vandoorne (Venturi) HWA, à 43″425

19.Felipe Nasr (Penske) Dragon, à 1’56″160

MEILLEUR TOUR : Pascal Wehrlein, en 1’01″112

ABANDONS

45° tour: Oliver Rowland

45° tour: Sébastien Buemi

3° tour : Nelson Piquet Jr

 


FORMULE-e-2019- JÉRÔME D’AMBROSIO

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

 

1.D’Ambrosio : 53 points – 2.Felix da Costa : 46 – 3.Bird : 45 – 4.Di Grassi : 34 – 5.Wehrlein : 30 – 6.Lotterer : 29 – 7.Frijns, Vergne et Evans : 28 – 10.Mortara : 27

 

Le leader du classement, Jérôme d’Ambrosio (Mahindra.) Copyright : MAHINDRA RACING

 

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE