MOTOGP 2019 EN ESSAIS À SEPANG : MARQUEZ ÉPUISÉ, VIÑALES (YAMAHA) EN FOLIE, DES FRANÇAIS QUI REMONTENT !

 

 

MARQUEZ AU BOUT DE L’ÉPUISEMENT ET DE LA DOULEUR

 

Ce qui arrive à Marquez est terrible, mais on le sait, il le savait, il est loin, très loin d’avoir récupéré à 100% de son opération à l’épaule.

Il a été un moment deuxième temps derrière la Yamaha de Valentino Rossi, mais la douleur et l’épuisement le terrasse !

Il arrête deux heures avant la fin des essais, pas de meilleur chrono aujourd’hui, les deux dernières heures sont un poil plus fraîches (enfin façon de parler, la piste est encore à 50 degrés) et les autres, eux, vont envoyer du lourd.

Marc Marquez :

« Je pensais qu’aujourd’hui serait mieux mais immédiatement j’ai manqué d’énergie et j’ai arrêté. Mon épaule n’a fait qu’empirer et j’ai préféré ne pas continuer. C’est mon corps qui décide. Je ne pourrais sûrement pas faire 20 tours d’affilée en ce moment ! En plus, quand je m’arrête au stand, mon épaule se refroidit et ça empire. Je n’avais plus de force et j’ai eu mal ».  

À noter que Rins est deuxième, comme la veille. Si son coéquipier Mir patauge toujours en fond de classement, ce qui est logique, il démarre on le rappelle, Suzuki a une moto bien au point pour attaquer la saison.

 

RINS ET SA SUZUKI TRÈS EN FORME

 

Parce que le meilleur temps de Viñales, qui colle une demie seconde à Rins dans son dernier tour, n’est pas très significatif, il a été fait en version qualif, ce qui n’était vraiment pas à l’ordre du jour ce jeudi à Sepang, les Ducati de Dovizioso et Petrucci par exemple, ont fait des simulations de GP, ainsi que Rossi et Viñales, qui a pu penser que le boulot terminé, il pouvait faire un tour de missile.

Le temps auquel il faut se référer est sans doute plus celui de Rins.

Autre pilote qui a fait des long runs, Tito Rabat, qui sort d’une grave blessure à la jambe, a fait l’équivalent de plusieurs GP dans la journée !

Une remarque, amusante, alors que Ducati est sans conteste la moto la puissante, ce jour, c’est la KTM qui a été la plus rapide en ligne droite, on sait que le moteur est une merveille, c’est le reste qui ne suit pas…

 

ZARCO SORT ENFIN DU BOIS

 

Encore que Johann Zarco soit enfin sorti de la glaise de fond de grille, où il roule depuis Valence, avec un onzième temps à une seconde de Viñales mais à une demie seconde de Rins.

Bien sûr, pour être honnête, il faut rappeler que Lorenzo est absent et Marquez à demi présent.

Mais quand même, il est meilleur pilote KTM et proche du Top Ten !

 

QUARTARARO COMMENCE À ROULER

 

Quant au second pilote Français, Fabio Quartararo, on rappelle que certes le garçon roule sur une moto de 2019, Yamaha a donc (enfin !) changé de stratégie, mais son moteur est moins développé que celui de son coéquipier Morbidelli, qu’il bat cependant ce deuxième jour.

Pas mal non plus, Morbidelli est un vrai espoir de la filière Yamaha, de la meilleure en plus, celle de l’école VR 46 de Rossi.

Donc mauvaise journée pour Marquez et joli moment pour nos deux ‘frenchies‘, c’est peut-être prometteur, c’est tout ce qu’on leur souhaite !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  MotoGP

 

RÉSULTATS ESSAIS OFFICIELS SEPANG JOUR DEUX 

http://resources.motogp.com/files/testresults/2019_SEPANG_MotoGP____TEST_classification_2.pdf?version=1549534770

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis