SERGE MEYER ORECA : L’ULTIMATE CUP SERIES, UN NOUVEAU FORMAT MODERNE DE COURSES

 

 

ORECA-MOTEUR-MAGNY-COURS-Serge-MEYER

 

Alors que la première saison de l’Ultimate Cup Series Auto va démarrer fin mars au Portugal sur la piste d’Estoril, aux portes de Lisbonne, rencontre avec Serge Meyer, l’homme en charge du département moteur chez Oreca, à Magny Cours, partenaire de cette Ultimate.

Que vous inspire ce nouveau Championnat ?

« Vincent Vigier que nous connaissons chez Oreca depuis longtemps cherche à mettre en place, une nouvelle discipline, qui nous a semblé être une série  passion, où on fait de la course, avec une rigueur devenue indispensable mais cependant pas complètement prédominante, mais qui nous a attiré comme partenaire pour le suivi des moteurs de deux des catégories, celle des protos LMP3 et aussi des monoplaces des anciennes Formule Renault Atmo »

Comme d’autres épreuves, il propose lui aussi plusieurs catégories :

«  Absolument et cette Ultimate Cup Series est appelé à un beau succès sportif et populaire et ce d’autant plus qu’avec le soutien et le partenariat de Michelin, cela lui donne toutes les garanties de sérieux. »

Mais jusqu’alors les concurrents avaient le choix avec le GT4 France, le Blancpain, l’Open GT, le VdeV, la Michelin Cup et l’ELMS !

« Certes mais pour nous l’Ultimate Cup nous parait parfaitement complémentaire des séries existantes, tout en ayant cette particularité de privilégier d’abord le plaisir de pilotage des pilotes – jeunes espoirs et gentlemen –  en leur offrant des compétitions sans réel enjeu sportif, si ce n’est le plaisir du pilotage sur de beaux circuits européens.»

Cela n’était-t-il pas déjà le cas avec la série VdeV.

« Oui, le VdeV a été le point de départ de ce type événements que les concurrents ont été heureux de bénéficier pendant des années mais sans le soutien du Manufacturier Michelin, la série devenait moins intéressante. Dans la mesure ou pour les concurrents, il était trop onéreux de passer des réglages des set-up connus et validés depuis plusieurs années des pneumatiques Michelin aux Dunlop. Et ce aussi, d’une part parce que les pilotes et équipes visent plus haut –Michelin Cup et ELMS – et donc ne pouvaient s’engager à rouler avec la concurrence. Et d’autre part, chez VdeV, ils vont adopter la fourniture des pneus Dunlop, son promoteur ayant demandé à Oreca, le distributeur de ces enveloppes de les lui fournir. »

En conclusion, Serge Meyer, ajoute et précise :

« C’est le départ d’une série moderne qui va privilégier le pilotage, les coûts et pas les dernières technologies et on fait confiance à Vincent Vigier, pour lui donner une bonne animation paddock et piste. Et ce d’autant plus qu’il a su fédérer autour de cette Ultimate Cup, outre Michelin et Oreca, des partenariats importants avec les constructeurs, Ligier et Norma. »

Preuve du sérieux de cette nouvelle série !

Propos recueillis par Gilles GAIGNAULT

Photos : AutoNewsInfo

ORECA-MOTEUR-MAGNY-COURS-

ORECA-MOTEUR-MAGNY-COURS-Serge-MEYER et Gilles GAIGNAULT-

ORECA-MOTEUR-MAGNY-COURS-

ORECA-MOTEUR-MAGNY-COURS-

ORECA-MOTEUR-MAGNY-COURS-

ORECA-MOTEUR-2017-MAGNY-COURS- Serge MEYER-devant la BNC de Jean-Pierre BELTOISE-

ORECA-MOTEUR-MAGNY-COURS- Marie-Laurence GUIOT, l’assistante de Serge MEYER

 

 

Endurance ULTIMATE CUP Séries Auto

About Author

gilles