LA SÉLECTION DES W SÉRIES EN AUTRICHE: LES 28 FINALISTES SONT CONNUES

 

 

 

Elles étaient une soixantaine, elles ne sont plus que vingt-huit.
La W Series a effectué une première sélection parmi ses candidates potentielles.
Les ‘touristes’ sont reparties, ainsi que quelques pilotes pourtant ‘chevronnées’…

 

 

La W Series est une future série de Monoplace, réservée aux filles. Elle a donné rendez-vous à ses candidates au Wachauring de Melk, en Autriche. Cette piste d’essai est surtout connue pour le Rallycross. Elle est gérée par l’Ex-Pilote de F1 et victorieux des 24 Heures du Mans au volant de la 908 Peugeot Alex Wurz, par ailleurs juré  (aux côtés notamment de Lyn St James.)

Les organisateurs espéraient cinquante candidates. La liste n’a cessé de grossir et elles sont une bonne soixantaine à être présentes! La série disposera de Tatuus « F3 Régional » à moteur Alfa-Romeo. Les voitures seront préparées par Hitech, qui aligne des voitures identiques en F3 Asian.

À Melk, point de Tatuus. Les jeunes filles s’affrontent au volant de Porsche Cayman et de Fiesta RS. Il y a des tours de piste, du slalom, mais également des exercices de « team building ». Le tout sur un site enneigé.

Vingt-huit pilotes ont finalement été retenues. La prochaine étape, ce sera à Almeria en Andalousie dans le sud de l’Espagne, fin avril, avec cette fois,  une prise en main des monoplaces de F3.

Dix-huit seront alors qualifiées (plus deux jokers.)

Les vingt-huit finalistes 

 

 

Sarah Bovy (Belgique)

Jamie Chadwick (GB)

Sabre Cook (USA)

Natalie Decker (USA)

Marta Garcia (Espagne)

Megan Gilkes (Canada)

Grace Gui (Chine)

Esmee Hawkey (GB)

Jessica Hawkins (GB)

Shea Holbrook (USA)

Francesca Linossi (Italie)

Vivien Keszthelyi (Hongrie)

Emma Kimilainen (Finlande)

Natalia Kowalska (Pologne)

Stephanie Kox (Hollande)

Miki Koyama (Japon)

Milou Mets (Hollande)

Sarah Moore (GB)

Tasmin Pepper (Afrique du sud)

Vicky Piria (Italie)

Alice Powell (GB)

Gosia Rdest (Pologne)

Naomi Schiff (Belgique)

Shirley Van Der Lof (Hollande)

Beitske Visser (Hollande)

Alexandra Whitley (Australie)

Fabienne Wohlwend (Liechtenstein)

Caitlin Wood (Australie)

 

Sans surprise, Jamie Chadwick, qui a le plus beau palmarès du plateau, est qualifiée. Ca passe aussi pour Beitske Visser, pilote BMW Junior en GT, qui avait participé au test féminin de la Formule e, à Riyad (aux côtés notamment de Chadwick.)

Ancien membre de la Renault Sport Academy, Matra Garcia s’était entraîné à l’occasion de la convocation par la commission féminine de la FIA (où était également présente Chadwick !) Vivien Keszthelyi, copine de David Schumacher, dispute, elle la série hivernale de F3 Asian.

Ca passe aussi pour les ex-pilotes de GP3 Alice Powell et Vicky Piria, qui n’avaient pourtant pas touché un baquet depuis des années. Naomi Schiff, « Gosia » Rdest et Grace Gui, qui n’ont pas piloté grand chose en 2018, ont une chance de rebondir. Miki Koyama et Sabré Cook (‘chicanes’ mobiles, respectivement en F4 Japan et en US F2000) ont cependant incroyablement réussi à atteindre la finale.

 

Parmi les éliminées, on trouve pas mal de touristes!

Il y a aussi des déceptions, comme Chelsea Angelo, Samin Gomez ou Andreyeva Lioubov, qui payent sans doute une trop longue absence loin des circuits. Ca s’arrête là aussi pour Doreen Seidel, protégée de Romain Thievin.

Sharon Scolari et Angélique Germann, qui ont eu des résultats parmi les gentlemen-drivers, sont restées à quai. Les espoirs Courtney Crone et Hanna Zellers comptaient sur le W Series pour vraiment lancer leur carrière pro.

Carrie Schreiner et Carmen Jordà étaient elles aussi présentes au test féminin de la Formule e, à Riyad. Et puis, il y a Amna Al-Quabaisi, pilote de F4 Italia, volontiers présentée comme LA future pilote féminine de monoplace.

Elle eu droit à des tests privés avec Prema, elle participa au test de la commission féminine de la FIA, à celui de la Formule e… Et elle fut donc éliminée au premier tour de la W Series.

Consternation.

Autre éliminée, la seule Française du lot, Inès Taittinger,  qui n’a pas franchi le cap de cette session des qualifications ! Éliminée la pauvre lors de l’épreuve de l’atelier du drift, elle qui a roulé aux 24 Heures du Mans mais n’avait jamais tourné en drift !! 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : W SERIES

 

Les tests de Melk. Copyright : W SERIES

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE