MOTOGP 2019 : LE FRANCAIS QUARTARARO ET L’ITALIEN MORBIDELLI, INTRONISÉS À KUALA LUMPUR

 

 

SUPERBE DÉCO POUR LES MOTOS

 

C’est une grande première Mondiale pour la Malaisie, d’engager une Équipe en Championnat du monde MotoGP.

Le Team Petronas a commencé il y a quatre ans en Moto3, il a présenté aujourd’hui lundi 28 janvier 2019, dans les fameuses tours jumelles de Kuala Lumpur (qui appartiennent à Petronas) la totalité de ses trois teams, dans les trois cylindrées du MotoGP.

 

LES TOURS PETRONAS

Sasaki et Mc Phee en Moto3, Pawi en Moto2 (le génie qui a battu tout le Moto3 sous un déluge en 2018).

 

TOUS LES TEAMS PETRONAS

 

En MotoGP, ce sont les pilotes, le jeune Français Fabio Quartararo et l’Italien Franco Morbidelli qui rouleront pour ce team, le pilote tricolore est aux anges et on le comprend, on se souviendra par exemple qu’un moment, Jorge Lorenzo a cru dur comme fer que Petronas le recruterait !

Fabio qui confie:

« Avant tout, bonjour à tous ! Le premier test de Valence fut tout simplement incroyable, puissance, électronique… ça change pas mal du Moto2. J’ai pas mal de choses à apprendre. Pour le moment je me sens bien. Je suis effectivement le plus jeune, mais je préfère ne pas trop penser à l’âge. Je veux juste me faire plaisir sur la moto et signer de beaux résultats. Visuellement la moto a l’air en tout cas incroyable. »

 

FABIO QUARTARARO

 

Le team MotoGP s’appelle ‘Petronas Yamaha SRT’. Petronas c’est le pétrole et les sous, Yamaha les motos dont une factory pour Morbidelli, Quartararo roulera sur une 2018 Zarco (on rappelle que jamais Tech3 n’a obtenu de Moto d’Usine), SRT c’est le circuit de Sepang dont le patron, Razali, a fait tout le montage, c’est vrai que ce team est auréolé d’un prestige incroyable alors qu’il en est à ses débuts.

Dans la journée Morbidelli a même indiqué qu’il adorerait battre Rossi, le ‘dottore’, a alors immédiatement répondu que ce serait humiliant de se faire battre par Morbidelli ou par Bagnaia, qui sont tous deux des élèves de son école VR 46 !

 

FRANCO MORBIDELLI

 

Dans l’histoire de l’Italie, il y a pourtant des précédents célèbres.

Leonard de Vinci reprend le tableau « Le Baptême du Christ » de son maître Verocchio… Il peint seulement un ange et les doigts du Christ et c’est tellement bien fait que Verocchio, vexé à mort,  ne touchera plus jamais un pinceau!

Vinci dira plus tard cette phrase fameuse «Piètre disciple qui ne veut pas dépasser le maître !»

C’est sûr que Morbidelli a un argument de poids, il roulera sur la même moto que Valentino Rossi et Maverick Vinales!

Donc Rossi va devoir se cracher dans les mains, mais il le sait.

 

ROSSI N’A PAS L’INTENTION DE SE LAISSER MARCHER SUR LES PIEDS

 

Prochain rendez vous à Sepang du 6 au 8 février, le HRC sera en état de faiblesse, Lorenzo ne roule pas et Marquez est loin d’avoir récupéré de son opération à l’épaule.

Ce qui va donner des tas d’idées à certains…

On peut évidemment imaginer que quelque part, plusieurs personnes ressentent un peu de frustration en voyant ces belles perspectives du team Malaisien.

«Live is life»

Un titre culte de 1984 chanté par le groupe Opus, qui était cependant, lui  … Autrichien !

Le destin est parfois cruel…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Team PETRONAS

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP

About Author

jeanlouis