AUX ‘TOYOTA RACING SERIES’, MARCUS ARMSTRONG PREND LA MAIN À HAMPTONS DOWN !

 


 

 

 

On en a la confirmation  à Hamptons Down.
la Toyota Racing Series 2019 est un duel entre Marcus Armstrong et Liam Lawson, les deux Néo-zélandais de M2. Auteur d’un doublé, le pilote Ferrari Driver Academy a pris l’avantage. Mais son rival n’a pas dit son dernier mot…

 

Hamptons Down marque déjà la mi-saison de la Toyota Racing Series 2019. Il n’y a pas d’arrivants ou d’absents.

 

Course 1

Pour rappel, le week-end dernier, à Teretonga, les deux manches dominicales ont été annulées suite à des vents violents. Exceptionnellement, il y a une course le vendredi. Elle remplace la course 2 de Teretonga.

Kazuto Kotaka (MTEC) est en pole position. Hélas, le Japonais (envoyé par son parrain, Toyota) n’en profite pas. Lucas Auer (M2) l’expédie dans le décor à la chicane.

L’Autrichien jardine un peu avant de revenir en piste. Cameron Das (M2) se retrouve alors en tête devant Liam Lawson (M2.) Quelques virages plus loin, Esteban Muth (M2) fait gravier et le safety-car intervient.

À la reprise, Auer part en tête-à-queue, y laissant son aileron. Callan Williams (MTEC) part à la faute, entraînant un second safety-car.

Lorsque cela repart, Das mène devant Lawson et Marcus Armstrong (M2.) Il ne reste plus que deux tours de course. Lawson tente une attaque et c’est le crash.

Le peloton passe où il peut. Dans la confusion, Artem Petrov (M2) se retrouve devant Armstrong, tandis que le drapeau rouge est agité.

Le lendemain (!), Petrov est déclaré vainqueur, devant Petr Ptáček (Giles) et Brendon Leitch (Victory.) Armstrong a été pénalisé pour avoir effectué un dépassement devant des drapeaux jaunes.

 

Course 2

C’est le vrai début du week-end. Armstrong décroche la pole.

Au feu vert, le pilote Ferrari Driver Academy reste en tête. Il bénéficie il est vrai de la lutte pour la seconde place entre Raoul Hyman (Giles) et Lawson.

Le champion de F3 Asian 2018 conservant l’avantage. Un peu plus loin, Petrov et Ptáček se neutralisent, entraînant une interruption.

Pas de souci à la reprise. Armstrong joue les solistes, Hyman suit tant bien que mal et Lawson choisit d’assurer.

Armstrong est le premier pilote, cette saison, a mener de bout en bout. Hyman et Lawson complètent le podium.

 

Course 3

Muth est en pole devant Auer et Jackson Walls (MTEC.) Lawson dégage le novice, puis il poursuit Auer, qui lui ferme gaiement la porte. Lawson finit pour trouver une solution, puis il bute alors sur Muth.

Le leader bouchonne, ce qui permet à Auer et Armstrong de faire la jonction. Dans le dernier tour, Lawson passe. Auer tente de l’imiter, mais le leader déchu parvient à le contrôler.

Ce sont donc cette fois Lawson, Muth et Auer qui montent sur l’estrade.

 

Course 4 – New Zealand Motor Cup

Grosse action, le dimanche. Auer et Lawson se bagarrent d’emblée pour la deuxième place, ce qui fait les affaires du poleman Armstrong. Comme souvent, il y a contact. Lawson termine dans le mur et c’est un drapeau rouge.

Auer tente une attaque sur Armstrong au drapeau vert, en vain. L’Autrichien a ensuite Petrov dans ses rétros.

L’Autrichien semble garder son calme. Néanmoins, il est trahi par sa monture et le pilote Red Bull Junior rentre aux stands pour renoncer. Petrov, promu second, remonte sur Armstrong.

Das, lui, double Leitch, se garantissant ainsi le bronze. Le damier tombe avant que Petrov ne puisse attaquer le leader.

Armstrong s’offre un doublé. Petrov finit deux et Das, trois.

Au classement, non seulement Armstrong vire en tête, mais il s’est pris de la marge, avec 203 points.
Lawson paye cash ses deux abandons, avec 169 points.

Pour autant, c’est le seul vraiment capable de battre le pilote Ferrari Driver Academy, à la régulière.

Troisieme avec 141 points, Hyman semble déjà hors-course pour le titre.

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : TOYOTA RACING NZ

 

Marcus Armstrong (M2.) Copyright : TOYOTA RACING NZ

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE