POLE RECORD POUR LA MAZDA DU BRITANNIQUE OLIVER JARVIS AUX ’24 HEURES DE DAYTONA’ 2019

 

 

 

Oliver Jarvis décroche en 1’33 »685 la pole position des ’24 Heures de Daytona’ 2019 et s’offre ‘cerise sur le gâteau’ le record absolu de la piste Floridienne que détenait depuis l’édition 1993 P. J. Jones !

Le Britannique, qui partage le volant de l’une des Mazda RT24-P, du Team Mazda Joest, la N°77 avec Tristan Nunez, Timo Bernhard et René Rast,  fait beaucoup mieux que le temps de la pole position de 2018 – 1’36.083 – qu’avait signé le pilote Hollandais Renger van der Zand, au volant de la Cadillac DPi-V.R du Wayne Taylor Racing, qu’il partageait avec les Américains Ryan Hunter Reay et Jordan Taylor et qu’il bat de deux secondes et trois dixièmes, ayant bouclé son tour le plus rapide en 1’33.685 !

Mais aussi et surtout, répétons-le, il pulvérise également de 0.190, le précédent record de la piste, qu’avait signé en janvier 1993, P.J. Jones, alors au volant d’une Toyota Eagle MkIII du Team All American Racers qu’il pilotait en compagnie de Mark Dismore et de Rocky Morane.

Oliver Jarvis partagera la première ligne avec l‘un des fréres Taylor, Ricky au volant lui, de l’une des Acura ARX-05 du Team de Roger Penske, la N°7, qu’il devance de 0.188 et crédité lui de 1’33.873 et qu’il pilotera en compagnie du Brésilien Helio Castroneves et de l’Américain Alexander Rossi.

Suivent, la voiture-sœur, la seconde Acura ARX-05, la N°6 de Juan Pablo Montoya, Dane Cameron et du Français Simon Pagenaud troisième en 1’34.095, à 0.410  et la première Mazda, la N°55 de Jonathan Bomarito, Harry Thincknell et du Français Olivier Pla, quatrième en 1’34.212, à 0.527

Le Top cinq étant complété par la première des Cadillac DPi-V.R, la N°31 du Team Action Express Racing, que se partagent Felipe Nasr, Eric Curan et Pipo Derani, en 1’34.433, à 0.748.

Ensuite, on pointe la Cadillac du Wayne Taylor Racing avec deux des pilotes Toyota en Mondial d’Endurance WEC, Fernando Alonso et Kamui Kobayashi qui seront épaulés par Jordan Taylor et Renger van der Zande (le poleman 2018), et seulement sixièmes en 1’34.479, à 0.794

Concernant les LM P2, la plus rapide a été l’une des Oreca 07, la N°81 de l’écurie US DragonSpeed qui aligne James Allen, Ben Hanley, Henrik Hedman et le Français Nicolas Lapierre qui s’élancera depuis le dixième rang, avec comme meilleur chrono 1’35.904, à 2.219. Egalement précédé par trois autres Cadillac Dpi.

24 HEURES DE DAYTONA La PORSCHE 911 RSR du Team BRUMOS de NICK TANDY en pole.

LA POLE EN GTLM POUR PORSCHE

 

Dans la catégorie GTLM, la pole revient au Britannique, Nick Tandy – ancien vainqueur des 24 Heures du Mans qui offre à l’équipe Porsche le meilleur chrono en en 1’42 »257

 

24-HEURES-DE-DAYTONA-2019-L’équipage-de-la-PORSCHE-911-RSR-en-pole-avec-TANDY-PILET-et-MAKOWIECKI.

 

La Porsche 911 RSR qu’il partage avec les deux Français Patrick Pilet et Frédéric Makowiecki, devance dans l’ordre, de 0.326, l’une des  Corvette C7.R, la N°3 du trio composé de Ian Magnussen, Antonio Garcia et Mike Rockenfeller, la plus rapide des Ford, la N°67 de Ian Briscoe, Richard Westbrook et Scott Dixon – le Champion Indycar en titre – et la Ferrari de la Scuderia RISI Competizione, la F 488 GTE, la N°62 de Davide Rigon, James Calado, Miguel Molina et Pier Guidi.

 

24-HEURES-DE-DAYTONA-2019-L’ACURA du Team HEINRICHER avec MEYER-SHANK-Racing des féminines.

 

A retenir aussi la 34ème place de l’Acura NSX GT3 Evo du Team Heinricher Racing w-Meyer Shank Racing, de l’équipage féminin composé de Katherine Legge, Simona De Silvestro, Ana Beatriz et Cristina Nielsen, en 1’46.116

Enfin, précisons que 47 voitures ont pris part à cette séance des qualifications.

 

Peter GRISWOLD

Photos : ROLEX et TEAMS

LA GRILLE DE DÉPART DES 24 HEURES DE DAYTONA 2019

http://d24c1jjhvw5da9.cloudfront.net/fr/wp-content/uploads/sites/2/2019/01/03_Results_Qualifying.pdf

 

 

24 Heures de Daytona Endurance

About Author

gilles