OGIER NOUVEAU LEADER, DEVANT NEUVILLE AU ‘MONTE CARLO’ 2019. LOEB REMONTE DÉJÀ CINQ !

 

 

 

Ce vendredi soir au terme d’une seconde journée qui a vu une sensationnelle passe d’armes au commandement de ce Monte Carlo 2019, au fil des seules cinq épreuves spéciales disputées sur six programmées- l’ES3 ayant du être annulée à cause de la présence de spectateurs indisciplinés dans des zones jugées trop dangereuses et pourtant bien signalées comme telles, le sextuple Champion du Monde en titre et victorieux des cinq dernières éditions de ce Rallye Monte Carlo, le Français Sébastien Ogier et son Co-Pilote Julien Ingrassia, occupent la tête du Classement général provisoire !

Au volant de leur nouvelle voiture, la DS3 Citroën qu’ils découvrent, ils devancent dans l’ordre la plus rapide des Hyundai i20WRC, celle du tandem Vice-Champion du Monde, que forme les Belges Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul.

 

WRC 2019 MONTE CARLO L’HYUNDAI i20 WRC de SÉBASTIEN LOEB et DANIEL ELENA

 

Quant à la paire composé des autres anciens multiples Champions du Monde sacrés eux à neuf reprises, le duo Sébastien Loeb et Daniel Elena a plutôt brillé remportant deux des spéciales l’ES 4 et l’ES7 .

De retour en Mondial WRC, l’équipage ‘magique’ n’a pas tardé à retrouver ses marques sur une épreuve qu’ils ont déjà par le passé remporté à… sept reprises !

Ce vendredi soir 25 janvier à l’issue de la huitième et ultime spéciale, Ogier-Ingrassia devancent donc Neuville-Gilsoul de… deux infimes petites secondes cependant que Loeb-Elena sont bien remontés au cinquième rang, à huit secondes seulement de la troisième place occupée actuellement par la seconde Hyundai i20 WRC, du Norvégien Andreas Mikkelsen et à… huit petits dixièmes de la première des Toyota Yaris WRC, celle du Finlandais Jari-Matti Latvala.

Mikkelsen pointant, lui au quatrième rang, à 1’17. 7, Latvala à 1’25.1 et Loeb à 1’25.9

Suivent ensuite et dans l’ordre, la première Ford Fiesta WRC, d’Elfyn Evans à 1’47.5, suivi de la seconde Toyota Yaris WRC du premier leader jeudi soir, l’Estonien Ott Tanak, retardé par la casse d’une jante et qui désormais pointe, lui, très loin à… 2’34.9 !
Autrement dit pour lui, la messe est dite, il ne remportera pas ce Monte Carlo !

Quant à la troisième Toyota Yaris WRC, celle du Britannique Kris Meeke, elle figure encore plus loin à… 5’33 !

Ogier qui reconnaissait :

« Honnêtement, j’aurais signé pour être en tête ce soir. La dernière spéciale n’était pas optimale pour nous. Nous n’avons fait pas d’erreurs et c’est le plus important. Ce n’était pas le meilleur choix de pneus pour cet après-midi, j’avais fait le meilleur choix pour ce matin mais malheureusement cela a été annulé et Hyundai a pu en bénéficier. C’était un compromis cette après-midi pour nous, ce n’était pas trop mal au final. »

Et il enchaînait et ajoutait :

« Tout le monde connaît bien les spéciales de demain samedi mais je ne connais pas les conditions. Je suis content d’être à cette position ce soir, un peu isolé avec Thierry mais les écarts peuvent être très importants d’un coup au Monte-Carlo et le Classement peut vite changer. Mais pour l’instant, c’est une bagarre avec Thierry. »

Avant de conclure :

« Sur ce rallye, les limites sont différentes que sur les autres rallyes, je n’ai pas eu de chaleur ni problème, donc pour l’instant c’est très bien. »

 

WRC 2019 MONTE CARLO Thierry NEUVILLE à la GROSSE ATTAK !

 

Thierry Neuville, lui, indiquait :

« Nous avons avons fait un bon choix de pneus mais mon erreur du début d’après-midi m’a coûté du temps. Je suis vraiment content de mon pilotage et les ouvreurs ont fait un superbe travail, spécialement dans ce chrono. »

Pour ce qui le concerne, Sébastien Loeb, expliquait, lui :

« Nous avions un choix de pneus compliqué. C’était difficile dans la 1, beaucoup mieux dans la 2 et encore difficile dans celle-ci. Nous ne jouons pas la victoire mais nous sommes toujours dans la bagarre. »

Quant au premier leader jeudi soir, Ott Tanak, lui il confiait :

« Le Monte-Carlo n’est pas vraiment une question de performance mais plus de régularité. C’est comme ça, ce n’est pas vraiment notre journée. Dans les 24,05 km de l’ES7, Roussieux-Laborel, J’ai crevé, j’ai dû changer une roue, je ne sais pas où j’ai crevé. Là, on perd 2’22.2 sur Loeb qui remporte cette spéciale, 2’12 sur Ogier et 1’57 sur Neuville. »

Ce samedi, suite avec ‘x’ spéciales au menu.
Sûr qu’en tête, la grosse bagarre est loin d’être terminée !

Christian COLINET

Photos : TEAMS

 

WRC 2019 MONTE CARLO La C3 CITROËN de SÉBASTIEN OGIER et JULIEN INGRASSIA

CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE DU MONTE CARLO LE 25 JANVIER AU SOIR

1 – Ogier-Ingrassia (Citroën C3) en 1h37’17″3

2 – Neuville-Gilsoul (Hyundai i20) à 2″0

3 – Mikkelsen-Jaeger Amland (Hyundai i20) à 1’17″7

4 – Latvala-Anttila (Toyota Yaris) à 1’25″1

5 – Loeb-Elena (Hyundai i20) à 1’25″9

6 – Evans-Martin (Ford Fiesta M Sport) à 1’47″5

7 – Tanak-Jarveoja (Toyota Yaris) à 2’34″9

8 – Meeke-Marshall (Toyota Yaris) à 5’33″0

9 – Greensmith-Edmondson (Ford Fiesta WRC2 M Sport) à 7’00″1

10 – Bonato-Bolloud (Citroen C3 WRC2), à 7’06″7

 

 

Rallye WRC

About Author

gilles