LE CHINOIS ZHOU GUAN YU, VA INTÈGRER ET REJOINDRE LA RENAULT SPORT ACADEMY

 

 

 

 

Licencié samedi de la Ferrari Driver Academy, Zhou Guan Yu n’aura pas passé longtemps au chômage! Non seulement il portera les couleurs de la Renault Sport Academy en F2, mais il sera pilote d’essai et de développement de Renault F1 Team.

 

La Chine est -de loin- le premier marché automobile du monde. Renault, arrivé tardivement, souhaite y percer. Les Chinois s’intéressent aux compétitions où il y a des Chinois (badminton, basket-ball, tennis…)

D’où l’obligation, pour la Renault Sport Academy, de disposer d’un pilote Chinois. Or, il n’y a pas 36 pilotes Chinois en Europe ! Sun Yue Yang, qui portait jusqu’ici les couleurs de la firme au losange (via son entité Chinoise, DongFeng-Renault) a effectué deux saisons passables.

Ye Yifei, Champion de F4 France 2016, lui  et vice-champion d’Eurocup FR 2018, refuse d’intégrer une filière (son manager, Neel Jani, reste traumatisé par son passage chez Red Bull…)

Restait donc Zhou Guan Yu, lâché par Ferrari, le week-end dernier…

Zhou entra chez les Rosso, en 2014, alors qu’il n’était qu’en karting. Comme Renault, Ferrari comptait sur un pilote Chinois pour vendre davantage de voitures. Après une année d’essais privés, il débuta en F4 Italia, avec la Scuderia Prema. Il passa l’année dans la roue de son équipier, Ralf Aron et finit malgré tout à une plus qu’honorable seconde place.

Il poursuivit sa formation l’hiver aux Antipodes, en Toyota Racing Series, où il devint le premier Chinois à remporter une course. Puis ce fut la F3, avec Prema. En 2016, il débuta la saison par deux podiums, avant de rentrer dans le rang. En 2017, au second tiers de la saison, il monta régulièrement sur l’estrade.

Néanmoins, Zhou voulait à tout prix s’imposer, quitte à prendre des risques inutiles et plus d’une fois, il plia sa voiture… En 2018, malgré un test en GP3, il tripla. Zhou s’imposa enfin, lors de la toute première course de l’année, il décrocha quelques podiums et malgré une seconde victoire, il fut incapable de terminer dans le Top 5 final.

A l’automne 2018, il participa au test collectif de la F2 avec RUSSIAN TIME. L’écurie prit le nom de Virtuosi quelques jours après et Zhou fut confirmé dans la foulée.

Et donc, il y portera désormais le couleurs de la Renault Sport Academy et il sera pilote d’essai et de développement de Renault F1 Team. Le seul pilote Chinois à avoir jusqu’ici effectué une saison complète à ce niveau, c’est Ho-Pin Tung.

Hasard ou coïncidence, Tung fut également pilote d’essai de Renault, il participa à plusieurs démonstrations, mais il ne réalisa pas de vrais tests.

Précisons que ce mercredi, Renault dévoilera à l’usine de  Viry-Chatillon l’identité des pilotes retenus cette saison pour porter les couleurs de la Renault Sport Academy.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : RENAULT SPORT

 

Zhou Guan Yu. Copyright : RENAULT SPORT

F1 F2 Monoplaces Renault

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE