LE TEAM DE JEAN CLAUDE ESTRE, L’ÉCURIE FORMULA MOTORSPORT, S’ENGAGE EN ULTIMATE CUP SERIES

 

 

Monoplace Formule RENAULT Équipe ESTRE de ‘LEBRETON’  – Photo Hugues LAROCHE

 

Après l’Écurie LAMO de Laurent Lamolinairie qui s’était déjà inscrite tout récemment dans le tout nouveau Championnat ULTIMATE Cup Series, au tour de l’Équipe de Jean-Claude Estre de rejoindre la nouvelle discipline que lance le promoteur Vincent Vigier avec le partenariat du Manufacturier Clermontois Michelin.

 

 

 

Kevin Estre, Jean Claude Estre, Nicolas Melin et Olga Estre – Photo DELIEN

Rencontre avec Jean-Claude Estre

 

Rappelez-nous l’histoire en sport automobile, de votre Team. Quand a-t-il commencé, dans quelles catégories ? 

Ma structure a débuté il y a vingt-cinq ans, pour être précis en 1992. À l’époque, j’étais importateur des monoplaces de Formule Ford d’origine anglaise, les Swift. À partir de 1995, en plus d’une part, j’ y ai ajouté les Formule Renault. Et, d’autre part, j’ai entamé une autre grosse activité, la formation de jeunes pilotes.

Quels sont ceux que vous avez formé et qui ont réussi une belle carriére ?

Parmi les nombreux jeunes passés, et qui se sont fait un nom en Sport Automobile, Stéphane Ortelli, Jean-Éric Vergne, Romain Grosjean, Jean-Karl Vernay, mon fils Kevin et même le Champion du Monde de F1, Nico Rosberg.

Pourquoi décidez vous de vous engager dans le nouveau Championnat ULTIMATE Cup Series Auto ?

Naturellement la présence de Michelin n’y est pas étrangère. Et ce d’autant plus que l’an dernier en 2018, cela ne s’est pas très bien passé dans le Championnat VdeV au niveau de l’organisation. L’arrivée d’une nouvelle série qui se veut plus moderne m’a aussi attiré. Donc, j’ai décidé de m’y engager.

Où est basé l’atelier de l’Équipe Estre?

Nous sommes à Courtenay dans l’Isère, entre Lyon et Grenoble, pas très loin de Morestel, bien connu pour sa centrale nucléaire de Creys Malville.

Avec quelles voitures et moteurs roulerez vous en compétition en monoplace en 2019 ?

Avec les Formules Renault, les dernières équipées du moteur atmo de 220 CV.

Pouvez vous nous fournir le nombre de voitures alignées par votre équipe ?

Cette saison, j’ai programmé l’engagement de sept à huit monoplaces.
Cinq disputeront toutes les manches de l’ULTIMATE Cup. Les autres ne rouleront que dans quelques épreuves.

 

Propos recueillis par Gilles GAIGNAULT

Photos : Hugues LAROCHE – Maurice CAMUS – Daniel DELIEN – Romane DIDIER

 


Vincent IOGNA au GP de PAU-2018- Equipe Formula Motorsport- Photo : Romane DIDIER

 


Nicolas-MELIN- Ecurie ESTRE – Formula Motorsport – GP de PAU-2018- Photo :Romane-DIDIER

 

+ Nicolas PERRONEAU -Formula-Motorsport-en-2018-Photo-Daniel-DELIEN

 

ULTIMATE CUP Séries Auto

About Author

gilles