EN ENDURANCE MOTO, DOMINIQUE MELIAND SE RETIRE DE LA COMPÉTITION ET VA CÉDER LE SERT !

Bol-dOr-2016-Dominique-Méliand-©-Photo-Michel-Picard.

ÉVÉNEMENT DANS LE MILIEU DE L’ENDURANCE MOTO

 

 

L’emblématique patron de la prestigieuse équipe du SERT Suzuki, basé dans la zone du Panorama aux portes du circuit du Mans, notre ami Domonique Méliand, va passer la main et céder les commandes de l’écurie, sacrée quinze fois Championne du monde d’Endurance !

Sans oublier seize victoires au Bol d’Or et dix aux 24 Heures du Mans, entre autres… Qu’ajouter!

Désormais âgé de 72 ans – il est né le 2 avril 1947 à Ceton dans l’Orne –  le ‘ Chef’ comme l’appelle affectueusement les membres du SERT a en effet pris la sage décision de mettre un terme à près de quarante ans de présence au plus haut niveau sur tous les circuits du monde.

Actuellement des discussions sont en cours avec la firme Suzuki pour tenter de lui trouver un successeur et ainsi assurer l’avenir et la pérennité du SERT en Endurance.

 

 

 

Le ‘SORCIER’ le CHEF du SERT SUZUKI, DOMNIQUE MELIAND

 

Comme nous l’expliquait Dominique,  ce lundi 21 janvier 2019

« Il faut être raisonnable. Cela fait un moment que j’y songeais j’espère que les japonais vont accélérer leur décision concernant le repreneur. J’ai donné mon avis et j’ai la certitude que le SERT va continuer  il reste actuellement deux candidats et c’est à eux, les décideurs et payeurs d’annoncer la suite. J’ai proposé Damien Saulnier, qui gére parfaitement le Suzuki Junior Team, également basé au mans et aussi mon bras droit, le très professionnel et expérimenté Dominique Hébrard qui est à mes côtés depuis six ans et qui connait parfaitement la structure. L’idéal serait de constituer un binôme avec les deux. La décision finale devrait déjà être prise. »

 

MELIAND. Aux 24 HEURES du MANS 1980 Dom MELIAND tout à droite aux côtés de Jean-Bernard PEYRE. Quelques mois avant la naissance du célèbre SERT

 

Rappelons que le SERT est né dans le chagrin et la tristesse, au cours de l’été 1980, lorsque le pilote à l’origine associé avec Dominique Méliand, le Versaillais Jean-Bernard Peyré, alias ‘ NONO’ – un excellent pilote d’endurance- se tuait le 25 août au guidon d’une moto de route, alors qu’il regagnait son domicile de Jouy en Josas !

Quelques mois plus tard, nouveau drame…

Alors qu’il participe en secret à une séance d’essais privés organisée par Suzuki sur son circuit privé de Ryuyo au Japon, le grand Champion de l’équipe Honda, multiple vainqueur du Bol d’Or et des 24 Heures du Mans et double Champion d’Europe – le titre de Champion du Monde n’étant pas encore à l’époque attribué – le regretté Christian Léon, trouvait à son tour la mort le 8 novembre 1980 !

À la demande de la famille Peyré, qui tient un garage à Versailles, Dominique Méliand, assure le lancement du SERT avec le succès que l’on sait, des victoires en veux-tu, en voilà avec cerise sur le gâteau, une multitude de de titres mondiaux !

 

24 HEURES du MANS 2018 – Le Chef avec les pilotes  du SERT – Photo Alain MONNOD.

 

Rappelons que cette saison le SERT Suzuki alignera à nouveau son trio de pilotes, avec Vincent Philippe-Greg Black et Etienne Masson, dès la première des épreuves du calendrier 2019, les 24 Heures du Mans Moto, course programmée les 20 et 21 avril.

Enfin que les fans du ‘Chef’ se rassurent comme il nous l’expliquait ce lundi 21 janvier 2019 :

« Pas de soucis, on aura toujours le plaisir de me croiser sur les circuits car le staff de Suzuki souhaite ma présence comme observateur et conseiller du Team. »

Qui s’en plaindra tant l’ami Dom est attachant…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Michel PICARD –Thierry COULIBALY-Alain MONNOT

 

8 HEURES d’Oschersleben 2018 – L’Equipe SERT N° 2 © Photo Michel Picard

 

Evenements FIM EWC Moto Personnalités

About Author

gilles