CAR2GO, LE NOUVEAU SYSTÈME D’AUTOPARTAGE ARRIVE ET DÉBARQUE… À PARIS !

 

 

 Car2Go arrive à PARIS !

 

Ce mardi 15 janvier 2019 , le nouveau service d’autopartage Car2Go a officiellement été lancé à Paris. Nouveau en France, mais Car2Go (prononcez car to go, «voiture pour aller» en traduction littérale !) existe depuis 2010, soit déjà quelques neuf années d’expérience dans l’autopartage!

Implanté en Europe, Amérique du Nord et Chine, Car2Go, filiale du Groupe Daimler AG, propose dans 24 villes des Smart Fortwo en autopartage. La France était étrangement absente, surtout quand on sait que les Smart Fortwo y sont fabriquées… à Hambach en Moselle !

 

 

La fin du contrat d’Autolib a permis d’ouvrir ce marché, dans lequel Renault et PSA, se sont déjà engouffrés mais avec un fonctionnement différent de celui de Car2go, dont l’expérience acquise autour du monde lui permet de proposer, via une application, une solution des plus simples et efficaces.

Tout d’abord, Paris, à l’instar de Stuttgart (Allemagne), Amsterdam (Pays-Bas) et Madrid (Espagne), sera exclusivement équipé de la Smart EQ, c’est-à-dire 100% électrique, et bénéficiera de ce fait des infrastructures de recharge laissées vacantes par Autolib. Mais, contrairement à Autolib, il sera possible de se garer n’importe où, ou presque, (stationnement autorisé évidemment, la liste des parkings étant disponible dans l’application).

 

CAR2GO-Carte-zone-desservie-par-Car2go

Pour faire simple, il suffit de télécharger l’application, de s’inscrire (l’inscription sera gratuite les 3 premiers mois de lancement avec un crédit de 10€, et deviendra ensuite payante, 9 € avec un crédit de 15 €), et ensuite vous pourrez localiser votre Smart, l’ouvrir grâce à l’appli et… rouler.

Il vous en coûtera de 0,24 à 0,34 cts d’ la minute d’utilisation, selon que vous l’aurez prise dans une zone à faible demande ou une zone très plébiscitée.

Pas plus compliqué. Des forfaits sont à l’étude, avec par exemple 4 heures pour 29,90 €.

Garer le véhicule sur une borne de recharge n’est pas indispensable, toutefois, l’utilisateur bénéficiera d’un crédit de 3 € chaque fois qu’il branchera sa voiture sur une borne, lorsque la capacité de la batterie sera en-dessous de 60%. Du partage collaboratif en quelque sorte…

 

 

La Municipalité de Paris comme on peut aisément l’imaginer après le véritable fiasco du partenariat avec le Groupe Bolloré pour Autolib, accueille à bras ouverts Car2Go, d’autant plus qu’on estime qu’une voiture en autopartage pourrait à terme remplacer 4 ou 5 voitures personnelles. De quoi, peut-être, régler les récurrents problèmes de stationnement…

Pour l’instant, Car2Gone sera disponible que dans Paris intra-muros avec une flotte de 400 Smart EQ, flotte qui sera portée à 800 d’ici la fin 2019.

Nul doute que la simplicité d’utilisation et le coût, somme toute modéré, permettra à Car2Go de s’imposer rapidement. La maintenance et la propreté des véhicules, véritable point faible d’Autolib, seront assurées par des équipes dédiées et font partie des priorités pour la satisfaction de la clientèle.

Et le réseau Smart Parisien est d’ores et déjà prêt à intervenir en cas de problèmes sur les autos.

 

Gilles VIRMOUX

Photos : CAR2GO

 

 

Économie Equipementiers Evenements Législation

About Author

gilles