‘FEED RACING’ – VILLENEUVE ET LEMARIE RELANCENT L’ÉCOLE DE PILOTAGE DE MAGNY COURS

 

 

Le Fondateur du Circuit de Magny-Cours, Jean Bernigaud, est également à l’origine en 1963 de la première École de Pilotage automobile française : « Jim Russell« ;  dès 1964, la Société Shell récompense son meilleur élève Lauréat  »Volant Shell » en finançant intégralement une Saison de Championnat de France de Formule 3 – et à partir de 1972 ce sera en Formule Renault, le Pétrolier lequel fut à l’époque le Normand, Jean Pierre Jaussaud, fait 56 ans plus tard… encore école!

Entre-temps, « le Volant Shell » s’arrêtant en 1973  avec Patrick Langlois comme dernier lauréat, et auparavant, René Arnoux en 1972…

Pendant prés de trente ans, un autre Pétrolier « ELF », prend le relais, avec le succès que l’on connait, permettant à une multitude de pilotes ELF, d’accéder au plus hauts sommets de la compétition automobile, la Formule 1

En effet, ce mardi matin 15 janvier 2019, le tandem des ‘inséparables copains’ que forme depuis leur enfance, la paire que constitue les anciens pilotes, le Canadien Jacques Villeneuve et le Français Patrick Lemarié, nous a dévoilé LA nouvelle Filière du Sport Automobile Français, structure baptisée « FEED RACING », installée sur le Circuit de… Magny-Cours!

Un retour aux sources donc…

Explications !

 

 

Gilles GAIGNAULT

 

LANCEMENT ÉCOLE DE PILOTAGE « FEED RACING » de JACQUES VILLENEUVE et PATRICK LEMARIE

Sport Automobile : l’avenir des jeunes talents est essentiellement dépendant de la fortune des parents.

 

Villeneuve et Patrick Lemarié, fidèles en amitié depuis l’adolescence s’associent donc dans une nouvelle aventure palpitante. Dénominateur commun: professionnalisme, expérience, passion et crédibilité… Cocktail de profils idéalement complémentaires pour mener de concert cet ambitieux projet.

 « Strictement rien n’a récemment été entrepris face à l’inflation des tarifs et le manque d’équité entre pilotes expérimentés ou non, fortunés ou pas… Quand tu vois qu’en raison de législations en faveur de la santé les grands sponsors et commanditaires liés au tabac et à l’alcool ont tous disparus… ce désastre cumulé aux changements de stratégies des pétroliers, anciens sponsors majeurs qui dorénavant deviennent de simples partenaires techniques des constructeurs… tout cela a contribué à accélérer la ruine des Écoles de Pilotage et plus particulièrement des fameux “Volants”, ces concours sur piste qui jadis servaient à dénicher les talents de demain… ce phénomène entraîne un inflation galopante sur les tarifs d’une saison de Karting. Mais pas seulement. L’éclosion de jeunes talents dépourvus de moyens s’en est trouvée ralentie, à tous les niveaux. Après le formidable succès des écoles de pilotage en France, d’où sont issus un bon nombre de champions du sport automobile mondial sur circuit comme René Arnoux, Alain Prost, Olivier Panis, Didier Pironi, Patrick Tambay, etc…, rien n’a vraiment été entrepris avec ambition. C’est en partant de ce funeste constat qu’avec Patrick nous avons entrepris de faire renaître l’école de pilote nouvelle génération » explique Jacques Villeneuve devant une un parterre d’une bonne centaine de journalistes lors de la conférence de presse de ce matin dans les prestigieux et somptueux locaux de l’A.C.F. (Automobile Club de France) Place de la Concorde.

« Aujourd’hui, il est impossible d’être performant en karting au niveau international avec moins de 100.000 € par Saison » commente Patrick Lemarié (Champion de France de la discipline en 1986 avant d’être finaliste du Volant Elf en 1987)

Et Villeneuve ajoute : « Côté circuits, de nos jours, le financement du cursus d’un jeune pilote n’est plus du tout raisonnable, en karting c’est au minimum 100.000 € la saison, puis ensuite, passage obligé dans la progression, il faut compter entre 200.000 et 450.000 € pour une saison de Formule 4, et à l’étage au dessus plus de 600.000 € pour une saison de Formule 3 ! Il s’agit là d’investissements horriblement lourds, mais indispensables, pour ne pas dire obligatoires, avant même qu’un constructeur n’envisage un soutien final pour accéder à la Formule 1″.

Patrick Lemarié poursuit :

« Notre autre partenaire technique le constructeur MYGALE est ici présent en la personne de Bertrand Decoster chez qui j’ai fait mes première armes en monoplaces… voilà plus de trente ans ! »

Serge Saulnier (Président du directoire du Circuit de Nevers Magny-Cours) – Alain Lassus (président du conseil départemental de la Nièvre) – Jacques Villeneuve – Patrick Lemarié (les deux patrons de « FEED RACING ») – Bertrand Decoster (PDG de « MYGALE ») – François Karinthi (Directeur général des services chez Conseil départemental de la Nièvre)

Et Jacques Villeneuve d’ajouter et de préciser :

« Quant au Circuit, il s’agit tout naturellement de Nevers Magny-Cours, théâtre des GP de F1 que j’ai disputés en France, mais aussi le berceau du sport automobile français, et pour cela, j’appelle mon ancien patron de l’époque Endurance Peugeot, mon ami Serges Saulnier, Président du Directoire du Circuit de Nevers Magny-Cours… »  

 

Logo « FEED RACING FRANCE »

 

En anglais, « FEED » veut dire « nourrir »… dès lors, « FEED Racing France » ambitionne d’alimenter le Sport Automobile en futurs champions. Projet international, « FEED Racing » choisi la France comme premier théâtre des opérations, sur le magnifique Circuit de Nevers Magny-Cours. Les 96 (nombre volontairement limité) candidats potentiels de 2019 s’affronteront en terre française pour décrocher un volant dans un championnat européen de Formule 4, et au sein d’un top team. L’identité du championnat et le nom de l’écurie seront dévoilés sous peu mais Villeneuve qui a débuté sa carriére en Italie a lassé entendre que c’est bien vers le championnat Italien de F4 que le lauréat sera orienté!.

À terme, « FEED Racing » se développera sur d’autres terrains de jeu, dans d’autres pays.

Le premier stage de pilotage est programmé aux dates du 20/21/22 avril, lors du week-end de Pâques, pour les 24 premiers inscrits. Les frais d’inscription sont fixés à 11.500 € (TVA comprise) pour les conducteurs âgés de 14 à 20 ans et ouverts à toutes les nationalités sans expérience préalable en monoplace. L’école utilisera des pneus Pirelli pour leur voiture « Mygale F4 ».

D’autres sessions suivront en juillet et en août, dans la limite des 96 places disponibles cette première année.

Pour chaque session, 5 journées intensives de stage (3 jours puis 2 jours), à bord de six F4 construites par Mygale, qui permettront aux candidats d’apprendre, découvrir, progresser, faire leurs preuves et affronter le chrono. A matériels et pneus égaux, sous le regard expert de deux pilotes de classe internationale.

Les candidats, hommes et femmes, âgés de 14 à 20 ans et de toutes nationalités, pourront prétendre à la victoire finale, quelles que soient leurs expériences en karting. À l’exclusion de tout parcours en monoplaces.

Villeneuve enchaîne :

« Notre mission est de détecter les futurs talents du sport automobile à l’échelle internationale, au volant d’une Formule 4, pour un investissement équivalent au prix d’un kart de compétition. En offrant les meilleures opportunités pour démarrer leur carrière dans le sport automobile en proposant un soutien financier, la mission de Feed Racing est de soutenir les futurs pilotes professionnels à tous les niveaux. »

Patrick Lemarié indiquant encore :

« Même si nous recherchons des talents pour les guider lors des journées de stages, ni Jacques ni moi n’avons l’intention d’agir en tant que manager du vainqueur lorsqu’il commencera à courir en F4… et il ne sera pas non plus aux mains d’un sponsor – qui pourrait leur imposer certains choix… »  

LANCEMENT ÉCOLE DE PILOTAGE « FEED RACING » de JACQUES VILLENEUVE et PATRICK LEMARIE avec SERGE SAULNIER le Patron du Circuit et BERTRAND DECOSTER celui de MYGALE

Digest de nos deux entrepreneurs :

Patrick Lemarié a connu une carrière prolifique en Sport Automobile, ponctuée de moments de gloire: Champion de France de Karting en 1986, finaliste du Volant Elf 1987… Il a atteint le graal de la F1 en tant que pilote d’essais et de développement de l’écurie BAR, de 1999 à 2002. Son talent lui a permis de contribuer au lancement du prestigieux programme d’endurance d’Audi. Après deux participations aux 24 Heures du Mans, il s’est engagé avec l’Audi R8 dans le championnat ELMS, en 2001. Il y a remporté le titre de Champion et signé en ALMS, aux États-Unis, deux podiums en autant de courses. Dans la foulée, en 2003, il est resté en Amérique pour participer au relevé Championnat de monoplaces ChampCar, pour le compte du PKR Racing. Une fois le casque raccroché, Patrick Lemarié s’est tourné vers le monde des affaires et de l’entrepreneuriat.

Jacques Villeneuve, Champion du Monde de Formule 1 en 1997, Champion d’INDYCAR et Vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis en 1995, 2e des 24H du Mans 2008, est non seulement un des pilotes les plus titrés au monde, mais aussi une des personnalités les plus charismatiques de ce sport. Son nom, à la suite de celui de son iconique père, le petit prince des circuits, Gilles Villeneuve, est légendaire, et son palmarès lui donne une crédibilité unique auprès des intervenants majeurs de cette industrie, qu’ils soient dirigeants, sponsors ou médias. Jacques est toujours visible au premier plan dans les médias sportifs, en France sur Canal + et en Italie sur SKY Sport, où il est consultant et commentateur des Grands Prix de F1.

Les inscriptions pour la première campagne française seront ouvertes dès le 16 janvier 2019 sur le Site Internet :

www.feedracingfrance.fr
et par téléphone au
+33 (0) 3 86 21 86 34.

Jacques SamAlens

Photos : (Thierry Thomassin & Jacques SamAlens – StrategiesAutoMotive Communications)

LA MONOPLACE MYGALE « FEED RACING » DE F4 À MAGNY COURS

 

 

 

About Author

admin