SUPERBIKE WSBK 2019 : LES LISTES DES PILOTES DANS TOUTES LES CYLINDRÉES, DES FRANÇAIS MAIS PAS PARTOUT

 

 

DES CHANGEMENTS MAIS REA SERA ENCORE TITRÉ

 

Et en effet, dans la catégorie Superbike du WSBK, la cylindrée la plus importante, il n’y a pas de pilote français.

Autre constatation, dénoncée par tous les héros de la cylindrée, il n’y a que 18 pilotes inscrits, c’est l’année la plus pauvre du WSBK, j’ai expliqué vingt fois pourquoi, ça devait arriver, les Salles de Presse sont vides, les gradins parfois (pas toujours) c’est maintenant la grille de départ qui est vide.

Il y a quelques changements, Rea roule avec Leon Haslam, Sykes a quitté Kawasaki pour aller chez BMW Motorrad.

Arrivée de Bautista chez Ducati, il n’a plus de guidon en MotoGP et se recase pas mal, il prend la place de Marco Melandri recruté par Yamaha pour son deuxième Team (GRT) où il roulera avec Sandro Cortese, Champion du Monde SSP 600 en 2018.

 

La liste WSBK 2019

http://resources.worldsbk.com/newsdesk/2019/Entrylist/WorldSBK_2019_WorldSBK_%20Permanent_Provisional_EntryList.pdf

 

SSP 600 : UN PAQUET DE PILOTES FRANÇAIS

LUCAS MAHIAS CHAMPION DU MONDE EN 2017

 

Le SSP alias Supersport 600 est une série de courses incroyablement disputées.

Et on y trouve des français talentueux, il y en a six au total, sur 25 pilotes en grille, pourcentage non négligeable !

Jules Danilo (Honda), Lucas Mahias (Kawasaki), Jules Cluzel (GMT 94 Yamaha),Corentin Perolari (GMT 94 Yamaha), Xavier Navand (Yamaha) et Gaëtan Matern (Kawasaki).

On note que rouleront dans cette cylindrée, la jeune Maria Herrera (qui roule aussi en E MotoGP), et Hector Barbera qui n’a plus de guidon en MotoGP et roulera donc cette catégorie très disputée (au contraire du WSBK !) et sur laquelle AutoNewsInfo revient à chaque course.

La liste SSP 600 2019

http://resources.worldsbk.com/newsdesk/2019/Entrylist/WorldSBK_2019_WorldSSP_%20Permanent_Provisional_EntryList.pdf

 

EN SSP 300, QUASIMENT UN PILOTE FRANÇAIS SUR CINQ

ANDY VERDOÏA ET ÉRIC DE SEYNES, BOSS DE YAMAHA EUROPE

 

Le Supersport 300 est la vraie catégorie d’entrée dans le monde de la Vitesse, avec des coûts bien inférieurs au GP en Moto3, c’est marrant qu’en WSBK, Dorna ait d’aussi bonnes idées pour trouver de nouveaux talents et soit aussi naze au point de tuer sa cylindrée principale !

Preuve que c’est une bonne idée, il ya cinquante pilotes inscrits, leurs essais et qualifs se feront en deux groupes, les qualifs seront de vraies qualifs parce que tous ces pilotes n’iront pas rouler en course !

Dans cette cylindrée des Français aussi, et même une Française, Steffie Naud (Kawasaki).

Rouleront aussi en SSP 300 Andy Verdoïa (Yamaha), Hugo de Cancellis (Yamaha), Enzo de la Vega (Kawasaki), Joseph Foray (Kawasaki), Mateo Pedeneau (Yamaha), Romain Dore (Yamaha), Kyrian Hartman (Yamaha) et  Adrien Quinet (Honda).

Neuf pilotes donc, un sur dix pratiquement et l’on verra alors dès les qualifs s’il existe une relève dans la vitesse française, on l’attend, même si nous sommes dans un pays où la majorité des pilotes pratique le tout terrain, cela n’empêche pas le talent sur le goudron, Zarco et Quartararo attendent cette relève !

 

La liste SSP 300 2019

http://resources.worldsbk.com/newsdesk/2019/Entrylist/WorldSBK_2019_WorldSSP300_%20Permanent_Provisional_EntryList.pdf

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Teams

 

 

 

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis