VICTOIRE POUR AUDI AUX 24 HEURES DE DUBAÏ 2019 AVEC LE TEAM CAR COLLECTION

 

 

 

C’est à 15 heures vendredi 11 janvier que les 24 Heures de Dubai 2019, ont pris leur envol.

 

Son Altesse Sheikh Juma Bin Maktoum Al Maktoum et Son Excellence Mohammad Khalfan Alrumaithi, Président de l’Autorité Générale du Sport, abaissant le drapeau des Émirats Arabes Unis pour libérer le plateau des 74 voitures, lançant ainsi la 14ème édition de la première course internationale d’Endurance de l’année.

 

24 HEURES de DUBAÏ 2019-Le départ de la course vendredi 11 janvier.

 

Deux tours d’horloge plus tard, victoire ce samedi 12 janvier aux 24 Heures de Dubaï, l’épreuve qu’organise Creventic, de l’Audi R8 LMS GT3 Evo, la N°88 de l’équipe Car Collection Motorsport avec l’équipage formé de Frédéric Vervisch, Dimitri Parhofer, Rik Breukers et Christopher Haase.

Audi qui renoue avec la victoire depuis son dernier succès obtenu à Dubaï en janvier 2016 et qui cette année s’offre en plus un beau doublé !

Au commandement pendant 559 des 607 tours bouclés en tête, l’écurie Car Collection triomphe en devançant en effet d’un tour, une autre Audi R8 LMS GT3, celle du Team MS7 by WRT de Michael Vergers, Mohammed Saud Fahad Al Saud, Christopher Mies et Dries Vanthoor.

Le podium de cette édition 2018 étant complété, à quatre tours par la Ferrari 488 GT3 de l’écurie Bohemia Energy Racing with Scuderia Praha et confiée à Jiří Písařík, Josef Kral et Matteo Malucelli,

Partie depuis la pole position qu’avait signé le transalpin Mirko Bortolotti, et qui en partageait le volant avec l’Allemand Christian Engelhart et les frères Suisses, Rolf et Marl Ineichen, la Lamborghini Huracan GT3 N°63 de l’écurie GRT Grasser Racing Team, se classe finalement au quatrième rang à sept tours.

Dommage qu’en tout début de course, cette Lambo ait été victime d’un contact avec l’une des Porsche, incident qui l’a considérablement retardé l’obligeant à rejoindre son stand pour remplacer la suspension arrière droite… et à oublier un succès possible vu le rythme en course !

Le Top 5 étant complété à dix tours, par la dernière-née des Audi R8 LMS, la GT3 Evo, alignée par l’Attempto Racing et pilotée par Klaus Bachler, Stanislav Minsky, Nicholas Foster, Steijn Schothorst et Marvin Dienst.

À noter la contre-performance de l’équipe Allemande Black Falcon, victorieuse de l’édition précédente! Ses deux Mercedes-AMG GT3, ne brillant guère cette année, la N°2 victime d’ennuis de freins ne se classant qu’à une bien modeste quinzième place, cependant que la voiture-sœur a dû abandonner, à la suite d’une suspension cassée.

 

24 HEURES de DUBAÏ 2019-L’AUDI R8 LMS du Team Français SAINTELOC

 

Côté tricolore, bonne sixième place de la catégorie AM pour l’Audi R8 LMS de l’écurie Française du Saintéloc Racing de Sébastien Chétail, douzième au Général à vingt-et-un tours de l’Audi victorieuse, la N°26, finissant sixième de sa classe avec l’équipage composé de Simon Gachet, Christian Kelders, Pierre-Yves Paque, Daniel Desbrueres et Nyls Stievenart.

L’Audi Sainteloc termine à neuf tours de la Mercedes AMG GT3 du HTP Motorsport, la N°25 qui remporte cette catégorie AM, avec Hrachowina, Konrad, Schneider, Dontje et Bosi, précédant la Porsche 911 GT3 R du Herbert Motorsport.

 

John ROWBERG

Photos : CREVENTIC

 

 

 

24 Heures de Dubai Endurance

About Author

gilles