VICTOIRE D’ÉTAPE POUR LOEB. AL ATTYAH SOLIDE LEADER CAR PETERHANSEL S’EST PLANTÉ…LOEB REMONTE CINQ !

 

 


DAKAR 2019 Nouvelle Victoire du 3008 DKR PEUGEOT PH Sport de LOEB ELENA le 11 janvier.

 

Dans la catégorie Auto, seconde victoire d’étape pour Sébastien Loeb qui après ses déboires de la veille – trois crevaisons – sans oublier le terrible coup de gueule de son coéquipier contre les promoteurs du Dakar, Loeb qui vise toujours la victoire finale et attaque.

Daniel Elena déclarant un peu partout (Instagram-Twitter-Facebook)  Voir en détail en bas article notre lien :

« C’est reparti pour une nouvelle étape… sans aucune motivation ! Sachez tous que si je suis dans le baquet ce matin, c’est pour Seb et au nom de notre amitié. Sachez, messieurs les Organisateurs, que ma tête n’est plus ici mais déjà au Monte-Carlo »

 Au volant de son 3008 DKR Peugeot de l’équipe PH Sport, le nonuple Champion du Monde a brillé aujourd’hui et il triomphe à nouveau et s’impose en remportant l’étape et grappillant ainsi de précieuses minutes.

Loeb devance dans l’ordre de 10’22 » le leader du Classement général provisoire, Nasser al-Attiyah et de 24’04 » l’Espagnol Nani Roma, l’un des pilotes Mini qui a perdu du temps en secourant son équipier Français, Peterhansel !

Stéphane Peterhansel second ce vendredi matin au départ avec sa Mini X Raid, a de nouveau perdu beaucoup de temps, bloqué dans le ‘fesh fesh’ aidé et tiré par Nani Roma, sauvant les meubles car finissant de ce fait quatrième de l’étape, à 26’09

 

DAKAR-2019-Le-TOYOTA-HILUX-OVERDRIVE-de-AL-ATTYAH-et-BAUMEL

 

Du coup au commandement au Provisoire, le Toyota Hilux Overdrice du Qatari Nasser Al-Attiyah s’il pointe ce soir toujours en tête du Classement général provisoire, et devance trois Mini, il possède une solide avance sur son plus proche rival, laquelle atteint 24‘42 sur Peterhansel.

Suivent deux autres Mini, celle de Nani Roma à 34’33, et celle du Polonais Przygonski à 38’12.

Sébastien Loeb suit entame sa remontée  et retrouve le Top 5, classé à 40’

Derrière, on pointe encore une Mini X Raid, celle de Cyril Despres à 1 Heure 12’47 qui précède le second des 3008 DKR Peugeot PH Sport du Britannique Harry Hunt, septième à 1 Heure 59’55

Quant à Carlos Sainz, le vainqueur sortant, il pointe ce soir avant l’étape de repos de ce samedi au dixième rang à 5 Heures 13’22

 


DAKAR-2019-Xavier-de-SOULTRAIT-Équipe-YAMAHA

VICTORIEUX EN MOTO DE SOULTRAIT LAISSE SA VICTOIRE À SUNDERLAND

 

Si le motard Français Xavier de Soultrait a bien franchi le premier la ligne d’arrivée de la cinquième étape, ce vendredi, croyant bien décrocher ainsi au guido de sa Yamaha officielle, entre Tacna et Arequipa, sa seconde victoire d’étape en trois jours après celle obtenue mercredi, finalement le succès est finalement bien revenu à la KTM du Britannique Sam Sunderland, suite à la décision des commissaires sportifs !

Explication :

En cours de journée, Sunderland s’est volontairement arrêté une dizaine de minutes pour aider Paulo Gonçalves, et ce temps lui a comme c’est parfois le cas été re-crédité, lui offrant ainsi le gain de l’étape.

 


DAKAR-2019-SAM-SUNDERLAND-Team-KTM.

 

La KTM de Sam Sunderland avait terminé au quatorzième rang de la spéciale, à 7’29’ du pilote Yamaha, mais comme il est resté une dizaine de minutes aux côtés du pilote Portugais Paulo Gonçalves, six du Général et qui venait de chuter et victime d’un traumatisme crânien, et donc contraint à l’abandon, les commissaires lui ont redonné ce temps, décision qui lui a finalement permis de terminer devant De Soultrait, déclaré second à 3’23.

Du coup Sunderland l’emporte devant le Français impérial dans les dunes d’Ilo, performance qui lui avait permis de devancer le vainqueur sortant du Dakar, l’Autrichien Matthias Walkner, d’un rien de.. neuf secondes et le jeune débutant, le rookie Espagnol Lorenzo Santolino qui pilote l’un des motos Françaises Sherco, classé à trente-sept secondes.

 


DAKAR-2019-Xavier-De-SOULTRAIT-Équipe-YAMAHA

 

De Soultrait qui expliquait :

« Très bonne étape pour moi aujourd’hui, je décroche la deuxième place! J’ai commencé l’étape prudemment pour préserver mon pneu et ne pas me faire mal sur ces pistes rapides et dangereuses. Sur la fin de l’étape dans le secteur dunaire, je me suis senti plus à l’aise et j’ai pu attaquer dans les derniers kilomètres! »

Et il enchaîne en précisant :

« J’ai même cru à la victoire d’étape à l’arrivée, mais Sam Sunderland a été plus rapide et s’était arrêté pour aider Paulo Goncalves suite à sa chute. Petite pensée pour lui ce soir. »

Avant d’indiquer encore :

« Je conclus cette première semaine en étant très heureux de ma course, bilan vraiment positif. J’avais prévu d’arriver à la journée de repos en ayant préservé la moto et sans prendre trop de risques, c’est ce que j’ai fait et me place huit au général avec une victoire d’étape et une seconde place. Maintenant, place au repos, on en a bien besoin! Vous me retrouverez en pleine forme dimanche pour la seconde partie du rallye. »

Bien que seulement onzième ce vendredi à 6’46, l’Américain , Ricky Brabec qui pilote l’une des Honda, conserve le commandement au Classement général  provisoire, précédant maintenant Sam Sunderland de cinquante-neuf secondes et la Husqvarna du Chilien Pablo Quintanilla, troisième à 2’52.

Suivent l’Australien Toby Price à 3’21, l’Autrichien Matthias Walkner à 6’17, le Français Adrien Van Beveren à 6 ’36, l’Argentin Kevin Benavides à 9’1 et le Français Xavier de Soultrait à 18’37

Le Top 10 provisoire étant complété par Stefan Svitko à 26’28 et par Andrew Short à 27’54

Ricky Brabec, le leader qui confiait, ce vendredi soir :

« Je ne sais pas si c’est un rêve ou la réalité. J’adorerais avoir une belle marge sur mes poursuivants, mais je n’ai qu’une minute. Le Dakar n’est jamais facile. Je me suis beaucoup investi ces derniers mois pour être au rendez-vous de ce Dakar, alors j’ai des objectifs élevés, et c’est bon de voir que je suis récompensé. J’ai fait un bon résultat aujourd’hui, et je vais démarrer la prochaine étape en bonne position pour attaquer. Je croise les doigts pour gagner l’étape après la journée de repos et creuser mon avantage. Je ne sais pas si je suis un favori, mais il y a une occasion d’écrire l’histoire : devenir le premier américain à remporter le Dakar, et en même temps mettre fin à la série de victoires de KTM. Tout cela, c’est beaucoup de poids sur mes épaules. Mais je vais essayer de profiter de ces moments et faire que tout cela arrive, jour après jour. »

Rappelons que ce samedi sera jour de repos pour les rescapés. Une journée attendue…

 

François LEROUX

Photos : Sonja VIETTO RAMUS – RED BULL – DPPI – TEAMS

 

NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT SUR LE COUP DE GUEULE DE DANIEL ELENA CONTRE LE DAKAR

 

LE COUP DE GUEULE DE DANIEL ELENA CONTRE LES ORGANISATEURS DU DAKAR

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles