VICTORIEUX DE L’ÉTAPE AL ATTYAH RESTE EN TÊTE DEVANT PETERHANSEL. BRABEC BRILLE À MOTO

 

 

DAKAR-2019-NASSER-AL-ATTYAH-et-STÉPHANE-PETERHANSEL

 

Nasser Al-Attiyah au volant de son Toyota Hilux et Stéphane Peterhansel qui pilote l’un des Mini Buggy se livrent depuis deux  jours à un sacré duel sur ce Dakar.

Encore aujourd’hui jeudi 10 janvier 2019, où le Qatari  remporté leur duel a l’occasion de la première partie de la traditionnelle étape marathon, entre Arequipa et Tacna, mais le pilote Overdrive l’emporte de peu, triomphant au terme des avec un petit écart de 1’52’’ !

Désormais au classement provisoire, la paire Al Attyah-Baulel devance le duo Peterhansel-Castera de 8’55.

 

DAKAR-2019-MATHIEU-BAUMEL-et-NASSER-AL-ATTYAH

 

À l’arrivée, le navigateur Français du Qatari, indiquait :

« On avait Stéphane en point de mire. C’est donc une bonne opération pour le général. Mais ne croyez pas qu’on a vécu une journée facile. On s’est retrouvé très longtemps dans la poussière, et hors-piste. C’était très dangereux. Il fut bien reconnaitre que parfois ça passe à la limite. ».

Quant à Peter, lui, il lâchait :

« On a changé de décor aujourd’hui. Pas de dunes, mais des vallées et des plateaux avec beaucoup de fesh fesh. Sous cette farine, des cailloux cachés. C’était très compliqué et ça va être l’enfer pour ceux qui suivent. Du fait de l’étape marathon, il fallait gérer au mieux la voiture, d’autant que David et moi ne sommes pas des as de la mécanique. La suite ? Il va falloir gérer l’ensablement, la navigation… La deuxième semaine avec la remontée d’Arequipa vers Lima sera plus compliquée que cette première partie de rallye. »

 

DAKAR-2019-Le-3008-DKR-de-SÉBASTIEN-LOEB-et-DANIEL-ELENA

 

Victime de trois crevaisons dont la dernière à la roue arrière gauche en fin de spéciale, Sébastien Loeb alors qu’il filait vers la troisième place concède de précieuses minutes, ne termine donc que cinq à 12’23 et se retrouve ce soir sixième du général provisoire à 50’22 !

Après ces trois crevaisons, dans l’imposibilité de changer sa roue, ne disposant que de deux roues de rechange, après le dernier waypoint, le nonuple Champion du monde de rallye est arrivé à Tacna sur la jante arrière gauche! Attendant vu que les concurrents se trouvent en étape-marathon, l’arrivée de l’un de ses camions d’assistance qui est bien engagé en course!

C’est donc l’Espagnol Nani Roma qui occupe cette place avec sa Mini à 20’51 devant deux autres Mini pilotées par le Polonais Jakub Przygonski, quatrième à 22’17’’ et par l’Emirati Yazees Al Rajhi qui complète ce Top 5 à 24’59

Cyril Despres lui aussi au volant de l’une des nombreuses Mini de l’armada X Raid pointant septième à 50’31, également devancé par le 3008 DKR Peugeot de Loeb !

Pour les fans, précisons d’autres classements :

Le second 3008 DKR de chez PH Sport, celui du jeune Britannique Harry Hunt occupe le dixième rang à 1 Heure 37’37. Le Toyota de Ronan Chabot est treizième à 2 Heures 02’41. Devant le troisième 3008 DKR PH Sport celui confié à Pierre Lachaume qui accuse lui 2 Heures 22’21 de retard sur le leader.

Plus loin, on pointe Philippe Gache en dix-septième position à 2 Heures 47’50 qui précède la Mini X Raid de Carlos Sainz dix-huitième à 4 Heures 40’38.

Quant à l’ancien leader, le Sud-Africain, Giniel de Villiers, son Toyota Hilux Overdrive apparait au vingtième rang à 5 Heures 55’15

 

 

DAKAR 2019 La HONDA de RICKY BRABEC

BELLE JOURNÉE POUR LE COW BOY US RICKY BRABEC QUI CUMULE

 

L’Américain Ricky Brabec qui pilote une Honda a remporté ce jeudi 10 janvier 2019, la quatrième étape du Dakar, première partie de l’étape marathon entre Arequipaa et Tacna au Pérou et longue de 511 km, dont 351 km parcourus en spéciale.

Grace à sa belle performance du jour, le Californien, fait d’une pierre deux coups et Brabec en profite pour s’emparer de la tête du classement général

A l’arrivée, le yankee l’emporte en précédant le vainqueur du Dakar 2018, l’Autrichien Matthias Walkner second de l’étape au guidon de sa KTM, à 6’19 » et l’Australien Toby Price, lui aussi sur KTM, et qui finit trois à 7’07 ».  Sunderland suit à 11’35  

1er au départ ce jeudi matin, le Chilien Pablo Quintanilla qui pilote, lui, une Husqvarna, seulement quatorzième à 20’21, pointe maintenant au deuxième rang à 2’19’ de Brabec et Toby Price suit en troisième position à 4’22 ». Quant à Walkner on le retrouve septième à 9’31

 

DAKAR 2019 -La YAMAHA de XAVIER de SOULTRAIT le 10 janvier

 

Concernant les Français, journée plutôt difficile pour les deux pilotes Yamaha !

Adrien van Beveren et Xavier de Soultrait victorieux la veille de la spéciale finissent respectivement cinq et quinze à 13’29 et 23 minutes 10 du vainqueur du jour.

Soultrait qui lâche :

Longue journée aujourd’hui ! J’ai ouvert la piste pour mon plus grand bonheur pendant 400 km sans me tromper, super expérience ! Beaucoup de  , et une belle trace toute propre pour mes adversaires… Je suis très content de ma journée, j’ai ménagé ma moto car ce soir nous n’avons pas d’assistance. Je termine quinze de l’étape, ce qui me place neuf au Général.

Et il poursuit et indique:

Encore une longue étape au programme pour demain, je reste concentré et motivé à bloc. Le rallye est long, chaque étape est palpitante et c’est pour ça qu’on aime le Dakar !

Au classement général provisoire, ils se retrouvent ce soir à la 5ème et à la 9ème place, à 8’56 et 22’ de Brabec.

 

François LEROUX

Photos : Sonja VIETTO RAMUS- DPPI et TEAMS

 

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles