BORTOLOTTI AVEC LA LAMBORGHINI HURACAN DU GRT, SIGNE LA POLE AUX ’24 HEURES DE DUBAÏ 2019′

 

 

24 HEURES de DUBAÏ- 2019-  Vue aérienne du circuit

 

Comme l’an dernier, le pilote Italien Mirko Bortolotti au volant de la Lamborghini Huracan GT3 EVO N°63, s’est montré le plus rapide ce jeudi 10 janvier lors de la session des qualifications des 24 Heures de Dubaï, s’offrant pour la seconde année consécutive la pole position.

Au volant de sa Lamborghini Huracan GT3 du GRT Grasser Racing qu’il partage comme il y a douze mois avec l’Allemand Christian Engelhart, et les Suisses Rolf Ineichen et Mark Ineichen, le transalpin signe à nouveau le temps de référence en 1’57.446, mais cependant légèrement moins vite que son chrono – 1’56.716 – établi le 12 janvier 2018.

À l’issue de cette session des qualifications, Bortolotti expliquait :

« C’est la troisième fois que je viens à Dubaï, où j’ai obtenu trois départs en première ligne et deux poles. Je suis franchement vraiment, ravi. Cette pole me permet de bien débuter l’année.»

La Lambo GRT  devance trois Audi R8 LMS Evo avec dans l’ordre celle de l’équipe Car Collection Motorsport que pilotait Christopher Haase second de la séance en 1’57.635, à 0.189 et qui en partage le volant avec Vervisch-Parfofer-Breukers et avec laquelle, elle s’élancera depuis la première ligne

Deux autres Audi R8 LMS Evo, occuperont la deuxième ligne, celle du WRT grâce à Christopher Mies, crédité de 1’57.998, à 0.552 et qu’épaulent Saud Fahad-Vergers et Dries Vanthoor et celle du Team BWT by Mücke Motorsport aux mains de Markus Winkelhock, auteur lui de 1’58.071, à 0.625 et qui roule avec Mücke-Ortmann-Weishaupt et Feller.

 

John ROWBERG

Photos : CREVENTIC

 

 

24 Heures de Dubai Endurance

About Author

gilles