AU DAKAR PETER GAGNE L’ÉTAPE ET LE TOYOTA D’AL ATTYAH REPREND LE COMMANDEMENT. VICTOIRE POUR DE SOULTRAIT EN MOTO

 

DAKAR-2019-La MINI X-Raid de Stéphane PETERHANSEL et David CASTERA-Photo-RED-BULLL

Au Dakar depuis le départ lundi, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas…

 

Si la veille mardi, ‘Monsieur Dakar‘ alias Stéphane Peterhansel, avec ses treize succès, avait connu une journée ‘sans’ lâchant une bonne quinzaine de minutes, retournement de situation ce mercredi 9 janvier, Stéphane Peterhansel au volant de sa Mini de l’armada X-Raid de Sven Qundt, s’offant et l’étape et un brillant retour au troisième rang du Dakar !

Formidable étape donc car en triomphant ce mercredi à l’arrivée à Arequipa, au terme de cette troisième étape, le pilote Français revient dans le ‘ match’ pas très loin des commandes du Classement général provisoire, à 7’03 du leader qui est de nouveau le Qatari Nasser Al Attyah !

Après avoir décroché sa… 42ème victoire d’étape en catégorie Auto ! Auparavant Peter le motard en avait signé 33 Soit un total de 75 succès en spéciale!

 

DAKAR 2010 la MINI X Raid de Stéphane PETERHANSEL et David CASTERA Photo RED BULL.

 

En effet, à l’issue des 798 km dont 331 parcourus en spéciale, le pilote de l’une des nombreuses Mini, la N°204 a survolé tous ses principaux adversaires, l’emportant avec 3’26 » sur le Toyota Hilux de Nasser al-Attiyah et avec 11’47 » sur une autre Mini, celle du Polonais Jakub Przygonski.

L’Emirati Yazeed Al Rajhi obtenant la quatrième place à 12’50, devant deux autres Mini, celles de l’Espagnol Nani Roma et du Français Cyril Despres, respectivement pointés à 18’12 et 28’04….

De sérieux écarts creusés par ‘Peter’ ce mercredi…

Victorieux la veille, le 3008 DKR Peugeot du tandem Loeb-Elena, a connu une journée plus difficile car les nonuples Champions du Monde ne terminent qu’au treizième rang et à … 42’55 !

 

DAKAR 2019 Arrêt sur incident pour le TOYOTA Hilux de Giniel de VILLIERS

DAKAR-2019-La MINI de CARLOS SAINZ stoppée le 9 janvier par la roue avant gauche arrachée.

 

À retenir la très mauvaise journée vécue par l’ancien leader et lauréat de l’épreuve en 2009, le Sud-Africain Giniel de Villiers en tète ce mercredi matin et par le double vainqueur du Dakar, et tenant du titre, car victorieux de l’édition 2018, avec le 3008 DKR Peugeot, l’Espagnol Carlos Sainz, tous deux suite à des incidents de course

Au Général donc, le Toyota Hilux Overdrive de la paire que forme Nasser Al Attyah le Qatari et son coéquipier le Français Mathieu Baumel  mène à nouveau en 8 Heures 34’08 précédant … cinq des Mini de la meute X Raid avec dans l’ordre, celle de l’Emirati Yazeed Al Rajhi, suivi du duo Peterhansel-Castera à 7’03.

Ensuite, on pointe, celle de l’Espagnol Nani Roma à 12’02 qui devance le Polonais Przygonski à 13’45 et celle du Français Cyril Despres, le double lauréat du Silk Way qui pointe, lui, à 24’40.

Suivent, le Toyota Hilux Overdrive du Néerlandais Ten Brinke à 25’21 et le 3008 DKR Peugeot de PH Sport de Loeb-Elena à 37’59

DAKAR-2019-XAVIER-de-SOULTRAIT-Équipe-YAMAHA.

 

VICTOIRE D’ÉTAPE POUR DE SOULTRAIT À MOTO ET ABANDON DU LEADER BARREDA

 

DAKAR-2010-XAVIER-de-SOULTRAIT-,Équipe YAMAHA, vainqueur-de la 3ème-étape

 

Le Français Xavier De Soultrait au guidon de l’une des Yamaha officielle remporté ce mercredi la troisième étape du Dakar.

Lequel expliquait :

« Waouh, une étape compliquée en navigation aujourd’hui, je suis parti en tête et j’ai dominé la journée en ne doutant jamais de moi. J’ai beaucoup travaillé la navigation cette année, le travail a payé ! »

Et il précisait :

« À la fin de la spéciale, la zone était dangereuse donc j’ai ralenti pour rester prudent et rester dans ma ligne de conduite. Je suis évidemment très heureux de ce résultat, mais la route est encore longue, je reste concentré et demain est un autre jour! »

Avant d’enchaîner sur une joyeuse nouvelle et de conclure :

« Ce soir je dédie cette victoire à ma future petite fille. »

 

DAKAR-2019-PABLO-QUINTANILLA, le nouveau leader

 

À noter après l’abandon – comme en 2018 – du leader l’Espagnol Joan Barreda que c’est désormais le Chilien Pablo Quintanilla avec sa Husqvarna, second de la spéciale du jour, quinze petites secondes derrière le Français qui s’empare de la tête au Classement général provisoire.

L’Argentin Benavides avec sa Honda finit au troisième rang de l’étape devançant un autre tricolore, Adrien Van Beveren l’autre pilote Yamaha qui se classe quatrième à 6’42, Sunderland complétant avec sa KTM le Top 5 du jour à 8’26

Au général, on l’a dit, Quintanilla s’empare du leadership en 8h34’28 » devant Benavides second à 11’23 et Sunderland classé troisième à 12’12.

Suivent dans le Top 5, Van Beveren à 13’29 et l’Australien Price à 15’17

Vainqueur du jour, de Soultrait remonte à la sixième place à 16’52 devant l’Américain Brabec qui accuse 18’02 de retard.

Le lauréat du Dakar 2018, l’Autrichien Matthias Walkner n’occupe que la huitième place avec sa KTM à 21’14

 

DAKAR-2019- Immense déception pour le leader et pilote HONDA, JOAN-BARREDA

 

Au bivouac on a ensuite officiellement appris la mésaventure et les raisons de l’abandon de Barreda :

Joan Barreda s’il collectionne les étapes sur le Dakar, deux jours après avoir remporté sa 23ème spéciale, c’est son penchant à accumuler les pépins qui l’a poursuivi. Après avoir connu les blessures, les impasses mécaniques et les erreurs fatales de navigation, il a expérimenté une autre variante au km 143 de la spéciale du jour.

En effet, en s’aventurant dans une très raide descente, l’Espagnol s’est retrouvé coincé au fond d’une cuvette, dans l’incapacité de faire machine arrière avec sa Honda. Après avoir tenté de trouver une solution pour sortir de ce piège, le leader du Classement général s’est rendu à l’évidence et a appelé un hélicoptère qui est venu l’évacuer.

Il s’agit de son quatrième abandon en neuf participations au Dakar !

Ce jeudi, la caravane se dirige vers le sud du Pérou pour la première partie de l’étape marathon entre Arequipa et Tacna, avec au menu 511 km dont 351 couverts en spéciale.

 

François LEROUX

Photos : Sonja VIETTO RAMUS – RED BULL – TEAMS

 

 

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles