DÉCÈS DE JEANNETTE THEURIOT, L’INOUBLIABLE PATRONNE DE L’HÔTEL DU COMMERCE À ST PARIZE AUX PORTES DU CIRCUIT DE MAGNY COURS

 

 

 

Nos amis d’ORECA à MAGNY COURS, Marie Laurence GUIOT et Serge MEYER, nous annoncent une bien triste nouvelle pour toute la corporation du Circuit de MAGNY COURS.

La disparition d’une ‘figure’ que dis-je d’une ‘légende’ des belles heures, des grandes heures du Circuit de MAGNY COURS…

‘La Jeannette’ Madame THEURIOT est décédée, dans la nuit de NOËL dans sa Maison de Retraite située dans les Landes, à côté de Mont de Marsan, où vivait son petit-fils, Yann.

 

 

‘Jeannette’ pour toute une génération, celle des années 60-70, c’était la ‘Mama’ du petit Circuit Nivernais de MAGNY COURS.

L’époque bénie des débuts de l’École WINFIELD, du Volant ELF, de Tico MARTINI, d’Hugues de CHAUNAC et d’ORECA et de temps d’autres les NANARD, LE BRIS et DANIELSON !

Le temps où jadis, les futurs Champions Français de F1, qui faisaient leurs gammes, s’étaient installés  autour de MAGNY COURS, comme Jacques LAFFITE à PLAGNY ou René ARNOUX, à MAGNY COURS. Et plus tard, un certain Alain PROST.

Lequel avait déclaré il y a quelques années, à nos Confrères du ‘JOURNAL du CENTRE’, le Quotidien NIVERNAIS :

« Pour moi, elle était comme une deuxième maman. Quand on a 20 ans, des personnes vous marquent. Je dormais soit dans son hôtel, soit dans une caravane pas loin du circuit et j’avais mon atelier en face de son restaurant. Les pilotes se retrouvaient chez Jeannette autour d’une grande table. Même si on était adversaire lors des courses du dimanche »

 

HÔTEL DU COMMERCE à ST PARIZE chez JEANNETTE

 

‘La Jeannette’ tenait en effet l’Hôtel du Commerce à St Parize le Châtel et chaque midi, tout le milieu automobile débarquait pour se régaler de ses bons p’tits plats…

Elle fut le témoin de cette époque bénie du Sport Automobile Français, on l’a dit, des années 60-70-80, où tous les pilotes, ingénieurs, mécaniciens, se retrouvaient à la pause-déjeuner, pur se restaurer, voire même dormir car ‘La Jeannette’ avait instauré pour les non Nivernais, la pension complète pour comme elle le clamait ‘les gars de la piste’

Les TICO, BELTOISE, CEVERT, DEPAILLER, LAFFITE, PIRONI, PROST et pour ne citer et évoquer que les plus célèbres d’entre eux. Sans oublier Jean-Luc SALOMON, l’ancien brillant athlète, compagnon de l’illustre Michel JAZY, et reconverti à la compétition automobile. Ce dernier mort en course lors d’une épreuve disputée sur le Circuit des Essarts à Rouen et seul pilote enterré dans le petit Cimetière de MAGNY COURS !

‘La Jeannette’ fut la complice de milliers d’anecdotes toutes plus croustillantes les unes que les autres, car comme il n’y avait qu’un seul téléphone, ce dernier installé dans la cuisine, où elle préparait les repas, bien évidemment elle était au courant de beaucoup de choses et de secrets intimes…

À tel point que… la légende raconte que lorsque tu ne savais pas quel rapport de boîte monter sur ta monoplace de F3, il fallait demnder à ‘La Jeannette’ car elle, elle le savait, étant au courant de… TOUT sur TOUT ! 

Y compris les histoires de cœur…

Les années ont passées…

 

JEANNETTE-THEURIOT-Sa-maison-à-ST PARIZE.

 

Jeannette qui avait perdu son mari il y a une bonne vingtaine d’années comme nous le rappelait son dernier voisin, Jean-Jacques TURPIN, avant qu’elle ne rejoigne les Landes pour y vivre une douce retraite, auprès de son petit-fils, est donc parti le rejoindre la nuit de NOËL !

 À MONACO, où nous nous trouvons pour assister au départ du Rallye-Raid Africa Race, programmé en fin de semaine, Jean Louis SCHLESSER et René METGE, ses organisateurs, à qui nous avons annoncé la triste nouvelle, se remémoraient et avec une certaine émotion, les ‘grandes et belles heures’ de l’Hôtel du Commerce de ST PARIZE… Et ausi naturellement de la gentillesse de ‘La Jeannette’ !

RIP Jeannette.

On ne t’oubliera pas tant tu as marqué l’histoire des débuts du Circuit de MAGNY COURS et accueilli bien des générations d’apprentis Champions qui venaient de régaler à ta bonne table de ST PARIZE.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Marie Laurence GUIOT – DR

Circuits Nécrologie

About Author

gilles