DÉCÈS DU JOURNALISTE SPORTIF SARTHOIS CHRISTIAN LOUIS

 

 

 

 

Notre excellent Confrère, Bruno Palmet, Journaliste au grand Quotidien Manceau ‘Le Maine Libre’, nous annonce une bien triste nouvelle…

Le décès, survenu hier samedi 22 décembre 2018 en fin d’après-midi, de notre ami. Et depuis plusieurs décennies, le brillant Journaliste Sarthois Christian Louis  , plus connu sous le surnom affectif de ‘Loulou’.

Né à Chartres, le 1er juillet 1953, ‘Loulou’ nous quitte à 65 ans, emporté par un cancer qui le rongeait ces dernières années et ce après qu’il ait dû préalablement stopper le métier de Journaliste, en 2013 car atteint par de terribles problèmes de vision.

Christian, le Beauceron avait tout naturellement débuté dans le Journalisme, au Quotidien local L’Écho Républicain, avant de rejoindre en 1978, la rédaction de son voisin, le Maine Libre, basé au Mans.

‘Loulou’ avait à ses débuts plusieurs passions, d’abord le cyclisme mais aussi le rugby et le basket.

En débarquant en Sarthe, il ne pouvait que devenir un accroc et un grand passionné des ‘24 Heures du Mans’, une compétition dont il était devenu au fil des ans, l’un des tous meilleurs spécialistes.

 

http://peps.kart.free.fr/lapassion0.htm

 

À titre personnel, lorsque j’engageais des voitures dans la célèbre épreuve Mancelle, il m’avait consacré il ya quelques années, un merveilleux article qu’il avait nommé ‘ La Passion selon Saint Gilles’ pour récompenser mon culot d’avoir engagé aux 24 Heures du Mans 1994, la course la plus exigeante au monde, deux Viper. Deux bolides ‘Made in USA’ inoubliables car psychédéliquement décorées ‘Orange et Jaune Fluo’… De les avoir fait rouler pour la toute 1ère fois au monde dans cette redoutable épreuve. Et d’avoir non seulement terminé la course mais à la première place des vraies GT, avec l’équipage que formait les deux Français René Arnoux et Bertrand Balas et le jeune Britannique Justin Bell, le fils ainé du grand Derek Bell, multiple vainqueur des 24 Heures.

Les années ont passées et chaque mois de juin à l’occasion des ‘24 Heures’, je lui rendais une petite visite, chez lui, dans le quartier de Pontlieue à quelques encablures du Circuit.

Tu vas rejoindre ton pote, ancien Journaliste au ‘Maine’ comme toi, l’ami Michel Bonté, trop tôt lui aussi, emporté, par un cancer, le 18 mai 2016.

La Rédaction d’AutoNewsInfo présente ses sincères condoléances à sa fille Astrid.

Rip Loulou…

On ne t’oubliera pas !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Le MAINE LIBRE

24 Heures du Mans Nécrologie

About Author

gilles