ANTONIO FÉLIX DA COSTA SIGNE LA POLE À AD DIRIYAH EN FORMULE e, EN ARABIE SAOUDITE

 

 

 

 

Antonio Félix da Costa décroche avec un chrono de 1’17.728, la première pole position lors de la séance des qualifications de la manche inaugurale du Championnat Mondial des Monoplaces Électriques qui se déroule ce samedi en Arabie Saoudite sur le Circuit d’Ad Diriyah dans les faubourgs de Riyad, offrant ainsi à l’équipe BMW Andretti, une première pole.

Après que le temps pluvieux a plus tôt en début de matinée, annulé les deux sessions des essais libres, la piste étant détrempée, les qualifications ont finalement pu se dérouler mais sur une piste encore humide.

 

FORMULE-e-2018-2019-La-pluie-annule-les-deux-sessions-des-essais-libres-à-RIYAD-le-samedi-15-décembre

 

Cette session des qualifications s’est disputée en deux groupes au lieu des quatre habituels.

Le Français Tom Dillmann, de l’équipe NIO, est entré le premier en piste au début de la première séance, d’une durée de 15 minutes.

Il a dominé le début de cette séance avec un chrono de 1’17.893, mais a immédiatement été mis sous enquête pour ne pas avoir respecté le format de qualification!

En fait, l’équipe Nio s’est trompée dans les temps de roulage autorisés à pleine puissance, et ce à cause du format inhabituel de cette session des qualifications.

Le reste de son groupe, qui comprenait notamment les cinq premiers du Championnat 2017-2018, selon le format de qualification prévu pour la première course de l’année, a vu l’Argentin José Maria Lopez, du Team Dragon, signer un chrono de 1’17.728, second temps.

 

FORMULE e 2018-2019 – TOM DILLMANN ce vendredi 14 décembre à RYAD en ARABIE SAOUDITE

 

Mais, le Portugais Antonio Félix da Costa, a finalement obtenu le temps de référence en 1’17.728, 0.165 plus vite que Dillmann, obtenant la première pole de la cinquième saison.

Derriére Da Costa et Dillmann qui occuperont la première ligne, on pointe sur la seconde, l’Argentin José Maria Lopez à 0.385, et le Suisse Sébastien Buemi, à 0.541

Suivent, le Belge Stoffel Vandoorne, à 0.762, le Britannique Sam Bird, à 0.783 et le Français Jean-Éric Vergne, le Champion en titre de l’équipe DS Techeetah, septième à 0.843

Premier Top 10 de la saison, complété par le Hollandais Robin Frijns, à 1.308, par le Belge Jêrome d’Ambrosio, à 1.349 et par l’Allemand André Lotterer, l’équipier de Vergne chez DS Techeetah, dixième à 1.589

À retenir le onzième rang du Champion 2016-2017, le Brésilien Lucas di Grassi du Team Audi ABT, à 1.799

À noter encore que parmi les pilotes de cette cinquième saison de la Formule e, neuf des vingt-deux pilotes ont roulé en Formule 1 :

Felipe Massa (269 GP), Jean-Éric Vergne (58 GP), Sébastien Buemi (55 GP), Stoffel Vandoorene (41 GP), Pascal Wehrlein (39 GP), Nelson Pique Junior (28 GP), Jérôme d’Ambrosio (20 GP), Lucas di Grassi (18 GP) et André Lotterer, le triple vainqueur des 24 Heures du Mans (2011-2012-2014) qui a disputé un Grand Prix,  celui de Belgique en 2014, avec l’équipe Caterham.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : FORMULE e et MICHELIN

 DERNIÈRE MINUTE

Plusieurs pilotes ont été pénalisés

Et comme envisagé, le Français Tom Dillmann, qualifié second sur la première ligne, mais qui a été sanctionné pour ne pas avoir respecté le nombre de tours lancés possibles en qualifications, qui est de deux maximum.

On l’a dit, l’équipe Nio s’est trompée dans les temps de roulage autorisés à pleine puissance, et ce à cause du format inhabituel de cette session des qualifications.

Autres pilotes pénalisés, Sam Bird, Lucas di Grassi, Oliver Rowland et Robin Frijns, qui ont dépassé la puissance maximale autorisée.

 

FORMULE-e-2018-2019-RYAD-La-monoplace-de-l’équipe-BMW-ANDRETTI-du-Portugais-ANTONIO-FÉLIX-DA-COSTA.

LA GRILLE DE DÉPART

 

1.Antonio Félix da Costa-BMW Andretti, en 1’17.728 (GroupeA)

2.Tom Dillmann-NIO, à 0.165  (GroupeA)

3.José Maria Lopez-Dragon, à 0.385   (GroupeA)

4.Sébastien Buemi-Nissan e.dams, à 0.541  (GroupeA)

5.Stoffel Vandoorne-HWA, à 0.762 (GroupeB)

6.Sam Bird-Virgin, à 0.783 (GroupeA)

7.Jean-Éric Vergne-DS Techeetah, à 0.843  (GroupeA)

8.Robin Frijns-Virgin, à 1.308  (GroupeA)

9.Jerôme d’Ambrosio-Mahindra, à 1.349  (GroupeA)

10.Andre Lotterer-DS Techeetah, à 1.589 (GroupeB)

11.Lucas di Grassi-Audi, à 1.799  (GroupeA)

12.Mitch Evans-Jaguar, à 1.984 (GroupeB)

13.Oliver Rowland-Nissan e.dams, à 2.027 (GroupeB)

14.Oliver Turvey-NIO, à 2.184 (GroupeB)

15.Gary Paffett-HWA, à 2.201 (GroupeB)

16.Edoardo Mortara-Venturi, à 2.602  (GroupeA)

17.Alexander Sims-BMW Andretti, à 2.639 (GroupeB)

18.Daniel Abt-Audi, à 2.657s  (GroupeA)

19.Felipe Massa-Venturi, à 2.679 (GroupeB)

20.Nelson Piquet Jr. – Jaguar, à 3.761 (GroupeB)

21.Maximilian Gunther-Dragon, à 4.155 (GroupeB)

22.Felix Rosenqvist-Mahindra, à 5.309 (GroupeB)

 

Formule E Monoplaces

About Author

gilles