YAMAHA LANCE SON OPTION LUXE IRON MAX, SUR SES 125, 300 ET 400 XMAX !

 

 

On sait que la guerre est totale entre Yamaha et Honda sur les scooters, sur le reste aussi d’ailleurs, et il faut phosphorer dès la sortie d’un modèle pour en proposer des aménagements spéciaux, pour qu’en termes faciles il ne «vieillisse» pas.

Yamaha dégaine donc sa série Iron Max, un après la sortie des modèles que l’on va appeler «de base» avec des aménagements originaux et un peu luxueux, qui, au vu des photos peut en effet faire un malheur.

Rappel : Dans la lutte Yamaha-Honda sur les scooters de haut de gamme 125, en 2018, Yamaha mène par 12.026 à 12.553 (fin novembre).

Le haut de gamme est ce qui se vend le mieux, Yamaha XMAX 125 et Honda Forza.

Donc à peu près 500 de moins pour Honda.

Cette série Yamaha Iron Max propose de petits aménagements mais le résultat final en fait une vraie ligne neuve et élégante de scooters.

 

IRON MAX 125

 

Les scooters de cette série sont donc vendus dans un coloris très chic, le gris dit «sword grey», en anglais sword signifie l’épée, symbole très fort en termes d’élégance et de scooter sportif…

C’est aussi le nom d’une des plages du débarquement en Normandie, le secteur de Ouistreham, attaqué avec succès par les forces britanniques et le commando français des bérets verts de Kieffer, scène inoubliable du film «Le jour le plus long».

Mais j’imagine que le bureau de designers a plus pensé à l’épée…

Cela dit, pour les acheteurs Français, il y a un supplément de légende…

La selle biplace est redessinée, les capitonnages intérieurs sont en cuir (mazette !), les repose-pieds en aluminium, le compteur de vitesse est cerclé de chrome satiné.

Pas à dire ça en jette… un max ! (Ouaf !)

 

IRON MAX 300

 

Le XMAX 125 IRON MAX 2019 (disponible en janvier) vaut 5.299 €, le 300 (déjà disponible) vaut 6.299 €, le 400 (déjà disponible) est à 7.299 €.

L’IRON MAX, en 125, coûte donc trois cents € de plus que le modèle de base !

Comme il sera en concessions en janvier, faites vous un Noël en janvier !

Pour avoir testé le 300 dans une ville italienne fort encombrée (pas en version IRON MAX bien sûr, ça c’est 2019) je peux vous dire que moi qui roule quasiment tous les jours dans Paris, et mes potes journalistes Français qui sont souvent dans le même cas, ou exercent dans une autre grande ville, on a bien épaté les guides censés nous encadrer mais surtout on s’est fait un vrai plaisir de dingues !

 

XMAX 300 EN ITALIE, UNA BOMBA!

 

C’est vraiment l’engin anti-bouchons absolu et en plus c’est un missile car il assure quand le trafic accélère en suburbain…

Le 125, on l’a testé à Paris.

Avec la Presse du monde entier.

 

XMAX 125 À PARIS

 

Car Paris (merci à la personne sus-citée) est aussi devenu un m… effroyable en circulation en même temps que la Ville Lumière connue dans le monde entier…

Même réaction, unanime, cela dit là, nos confrères Européens, on les a carrément épatés…

C’est donc aussi l’engin anti-Hidalgo parfait, pardon, je me lâche, mais ce X MAX version chicos me fait rêver…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Constructeur

 

Moto Moto Divers

About Author

jeanlouis