500 MILES D’INDIANAPOLIS : MCLAREN AURA UN TRUC EN « + »

 

 

 

La structure « Indycar » de McLaren prend forme petit à petit.
L’Équipe s’est trouvé un Motoriste : Chevrolet.

 

En 2017, tout était simple. McLaren empruntait une voiture d’Andretti, initialement dévolue à Stephen Wilson. Mais depuis, Andretti n’a plus de monoplace libre.

Idem chez Harding et Rahal, un temps envisagés. D’où une structure complètement inédite.

Restait la question du moteur. En 2017, Honda était le motoriste de McLaren.
Depuis, en F1, l’écurie de Woking s’est tournée vers Renault.

Surtout, en Mondial d’endurance WEC, Fernando Alonso a un Toyota dans le dos.
Nissan n’hésite pas à confier une Formule e à Sébastien Buemi, l’un des équipiers de l’Espagnol.

Mais pour Honda, c’est une ligne jaune. Chevrolet semble avoir moins de scrupule.

D’autant plus que lors des prochaines 24 Heures de Daytona, Alonso sera pilote Cadillac, marque qui appartient au même Groupe que Chevrolet : GM !

Ainsi, Chevrolet va motoriser ensuite McLaren et Alonso, lors des prochaines 500 Miles d’Indianapolis.

Un sérieux petit ´+´

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : CHEVROLET

 

Chevrolet Indycar Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE