BELLE SAISON EN CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES POUR QUENTIN GILBERT

 

 

 

 


Rallye-du-Var-2018-GILBERT-JAMOUL-Skoda-Fabia-R5-Photo-Jeff-THIRY (

 

 

Cinquième au Var et vainqueur du Trophée Michelin pour la cinquième fois de l’année, Quentin Gilbert termine sa première saison complète en Championnat de France des Rallyes Asphalte, à un souffle du podium au classement général.

Pour la dernière manche de leur programme, Quentin Gilbert et Renaud Jamoul, disputaient le Rallye du Var, où des conditions difficiles les attendaient entre coulées d’eau et brouillard.

Au volant de sa Skoda Fabia R5, le pilote 2C Compétition débutait prudemment avant de remonter dans la hiérarchie. Huitième samedi matin, le Champion du Monde Junior 2015 revenait à seulement 13’’4 du podium grâce à deux deuxièmes temps et quatre tops cinq sur les six spéciales de l’étape.

Dimanche, Quentin Gilbert s’offrait un nouveau top cinq dans le dernier secteur chronométré, le plus long du parcours, pour arracher la cinquième place.

 


RALLYE-DU-ROUERGUE-2018-QUENTIN-GILBERT-victorieux-le-8-juillet-

 

Quentin qui confiait :

« C’était un peu un week-end sans. J’ai eu du mal à me libérer sur ce rallye extrêmement difficile. À vrai dire, je n’ai pas souvenir d’en avoir connu d’aussi durs tant les conditions étaient parfois compliquées. Dès que l’on prenait une corde, on récupérait une fine pellicule de boue sur les pneus. Cela a piégé beaucoup de concurrents, mais nous avons réussi à passer entre les gouttes en étant réguliers et sans forcer. Malgré cela, nous cherchons encore à expliquer les grandes variations de performances d’une spéciale à l’autre. »

 

RALLYE-MONT-BLANC-MORZINE-GILBERT-JAMOUL-Photo-Jeff-THIRY.

 

Quatrième du classement général à seulement quatre unités du podium final, Quentin Gilbert se classe également deuxième du Trophée Michelin pour son retour sur la scène nationale.

Le Castinien qui regrettait:

« Cela aurait été sympa de finir sur le podium du Championnat. Malheureusement, j’ai perdu du terrain en début d’année avec mon abandon au Touquet et quelques contre-performances. Tout s’est finalement mis en place petit à petit dans cette saison riche en apprentissages. J’ai découvert beaucoup d’épreuves et j’ai énormément appris, d’autant plus qu’il ne s’agissait que de ma deuxième campagne avec la Skoda Fabia R5. Je tiens d’ailleurs à tirer mon chapeau à l’équipe 2C Compétition, qui n’a jamais compté ses efforts pour me mettre dans les meilleures dispositions et m’aider à retrouver mon meilleur niveau. Je souhaite aussi remercier toutes les personnes ayant contribué à ma saison : Valentin Salmon, mon copilote en début d’année, Renaud Jamoul et tous les partenaires et fans m’ayant soutenu et suivi dans les bons comme dans les mauvais moments. »

 


Rallye-du-Var-2018-GILBERT-JAMOUL-Skoda-Fabia-R5-2C Compétition-Photo-Jeff-THIRY

 

Fort finalement d’une victoire et d’un total de quatre podiums cette saison, Quentin Gilbert n’a désormais qu’un seul objectif, celui de revenir l’an prochain pour montrer de quel bois il est fait!

Il lâche:

« Ma recherche de partenaires pour être au départ du Rallye du Touquet est d’ores et déjà lancée. Je ne me vois pas disputer un autre championnat tant celui-ci est complet, bien organisé et médiatisé. Le niveau est extrêmement relevé, nous nous tirons tous vers le haut et j’ai pris énormément de plaisir dans les bagarres se jouant à coups de dixièmes.

Et, le Vosgien conclut :

« Avec l’expérience accumulée cette année, je sais que je n’aurais plus d’excuses, mais je sais aussi que je vais pouvoir aborder les rallyes de manière beaucoup plus sereine. L’objectif sera donc de capitaliser sur mes acquis et j’ai déjà hâte d’y être ! »

 

Jean François THIRY

Photos : Jeff  THIRY et Eric PETITDIDIER

 


Rallye-du-Var-2018-GILBERT-JAMOUL-Skoda-Fabia-R5-2C Compétition-Photo-Jeff-THIRY

RALLYE-des-VOSGES-Grand-Est-2018-Quentin-GILBERT-1er-Trophée-Michelin-Photo-Eric-PETITIDIDIER.

 

FFSA Rallye Rallye

About Author

gilles