MOTOGP 2018 : PLUS DE MILLE CHUTES EN UNE SAISON! MARQUEZ LARGEMENT BATTU…

 

 

Le promoteur de la Dorna a publié les statistiques des chutes survenues au cours de la saison 2018, avec une bonne nouvelle qui n’en est pas forcément une, avec un total de 1007 chutes on est moins tombé cette année qu’en 2017 (1126 chutes).

En revanche, depuis douze années que la Dorna fait ces calculs, 2018 est la deuxième la plus importante…

C’est le MotoGP qui tombe le moins (mais c’est aussi là qu’il y a le moins de pilotes en grille) 303 sur la saison , une moyenne de 15,9 chutes par GP.

 

MARQUEZ A UN TRUC BIEN A LUI POUR LIMITER LES CHUTES, SON COUDE

 

En fait, depuis le début des stats, ce sont les années 2016, 2017 et 2018 qui sont les plus fournies, en 2006 il y a eu mois de 100 chutes en MotoGP !

C’est le Moto2 qui chute le plus, la catégorie est plus fournie, une trentaine de pilotes ont fait la saison et quarante huit pilotes ont roulé dans cette cylindrée, pas forcément sur tous les GP.

418 chutes au total, soit une moyenne de 22 par GP.

Là encore, 2017 est l’année record (434 chutes) mais 2011 en avait vu 421, le Moto2 qui chute beaucoup ce n’est pas nouveau…

 

LE MOTO 2 EST LA CYLINDRÉE LA PLUS FOURNIE EN PILOTES

 

Le Moto3 s’est bien mis au tas aussi, mais moins que ses aînés du Moto2, 356 chutes sur l’année avec une moyenne de 18,7 par GP.

C’est beaucoup moins qu’en 2015 (409), 2016 (410), 2017 (379).

En Moto3, l’année record a été 2008 avec 463 chutes !

En règle générale, dans toutes les sessions d’un GP, c’est en course  que l’on chute le plus.

Autre chiffre intéressant, celui des chutes par GP, c’est évidemment Valence et son déluge qui est premier du classement, 155 chutes, devant Le Mans (109) et Barcelone (100).

 

Le circuit qui a vu le moins de chutes en 2018 est l’Argentine (20).

LES CLASSEMENTS PAR PILOTES…

MARQUEZ EN TÊTE MAIS EN PROGRES

 

En MotoGP c’est Marc Marquez, ce qui n’étonnera personne, qui est tombé 23 fois soit quatre de moins qu’en 2017.

De très peu, Bautista est second avec 21 chutes, Miller et Crutchlow suivent avec 17 gamelles.

 

CHUTE EFFARANTE DE CRUTCHLOW!

 

A noter que Valentino Rossi est tombé 8 fois, record absolu pour ce pilote qui avait une moyenne de quatre chutes par an, ce qui prouve qu’il s’est beaucoup battu cette saison.

Johann Zarco est à neuf chutes, contre 12 en 2017.

Dans les pilotes qui ont roulé tout le MotoGP, ceux qui ont le moins chuté sont Vinales et Petrucci, avec quatre taules chacun.

Notons que c’est en Moto2, qu’on trouve ‘LE’ Champion toutes cylindrées confondues, Stefano Manzi, avec 31 chutes.

 

STEFANO MANZI JOUE AUX MOTOS TAMPONNEUSES

 

Sam Lowes le suit avec 27 chutes, et encore Navarro, 24 fois au gravier.

Fabio Quartararo, le jeune Français tombe peu, six fois dans la saison.

 

MARCO BEZZECCHI

 

En Moto3,  là en revanche grosse surprise. Même si on s’est aperçu qu’il a souvent chuté, Marco Bezzecchi a quand même disputé le titre à Jorge Martin du début à la fin de saison.

Et Jorge Martin a gagné malgré une main de sac. Il a fait mieux depuis, chutant et se blessant à la jambe dès la première journée de la session d’essais officiels Moto2 à Jerez.

Bezzecchi est allé 24 fois dans le décor, ce qui est plus que Marquez !

Au classement général toutes cylindrées confondues, on trouve donc Manzi (31 chutes), Lowes (27), Bezzecchi (24), Navarro (24) et seulement Marquez et ses 23 toiles.

Il faut aussi rappeler qu’un des 19 GP n’a pas été couru, celui de Silverstone, et que s’il y a eu des blessures importantes cette année, (Rabat, Espargaro, Crutchlow entre autres en MotoGP) elles sont toutes réparables.

Et avec plus de mille chutes dans l’année, qui ont lieu souvent à de très hautes vitesses, il est certain que les pilotes ont appris à tomber, on les voit tenter de glisser sur le dos les mains en l’air quand ils peuvent contrôler.

Il est évident que les combinaisons airbag sont une vraie bénédiction, on sait que les casques sont devenus des protections énormes, bref le matos a incroyablement bien évolué depuis qu’Agostini roulait en casque  Cromwell (dit aussi casque bol) et en lunettes de verre Climax !

En plus, aujourd’hui, quand on voit les travaux insensés faits à Barcelone (entre autres) pour élargir la zone de chute, on peut aussi affirmer que sur ce point aussi la sécurité a augmenté.

Et tant mieux mais quand même, mille chutes par an ça fout les foies !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos: MotoGP

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis