CARLOS GHOSN TOUJOURS EN GARDE À VUE AU JAPON…

 

 


La PRISON de KOSUGE prés de TOKYO où est détenu CARLOS-GHOSN

 

Le désormais Ex-Président de Nissan est toujours retenu en garde à vue à Tokyo, et ce depuis le 19 novembre dernier.

Aujourd’hui, c’est autour de Mitsubishi Motors de se prononcer sur l’éviction ou non de Carlos Ghosn de son poste de Président du Conseil d’Administration. À priori, comme pour Nissan qui l’a destitué jeudi dernier 23 novembre 2018, son sort ne fait aucun doute…

Effectivement, décalage horaire oblige, on a appris dans le courant de la journée de ce lundi 26 novembre que Carlos Ghisn, etait à son Tour liquide et limogé de son poste de Président De Mitsubishi Motors!!!

Quant à Renault, un audit interne a été lancé afin de «vérifier qu’il n’y a rien eu de difficile, de délicat», selon les propos de Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie et des Finances, au sujet de la rémunération de Carlos Ghosn.

Autant dire que l’État français souhaite en savoir davantage et se montre prêt à lâcher Carlos Ghosn si le moindre doute apparaît…

De son côté, Carlos Ghosn aurait décidé de nier les accusations que la justice Nippone porte sur lui. Il réfuterait les accusations de dissimulation de revenus, seule charge aujourd’hui retenue.

On parle d’abus de biens sociaux et autres malversations, mais l’enquête Japonaise ne porte à l’heure actuelle, que sur la dissimulation de revenus, ce qui est le seul et unique motif de sa garde à vue !

Pour rappel, sa garde à vue peut aller jusqu’à vingt-trois jours, mais rien n’empêche les enquêteurs selon la loi en vigueur au Pays du Soleil Levant, de le libérer au bout du délai légal et l’arrêter à nouveau pour une nouvelle garde à vue et pour le même motif !

Il est assez fréquent au Japon, de voir des gardes à vue ainsi renouvelées jusqu’à trois fois, de quoi faire jusqu’à soixante-neuf jours de détention.

Il faut être très fort pour résister, mais d’après le quotidien économique Français ‘les Échos’, Carlos Ghosn ne manque pas de force de caractère, ni même de caractère.

Chez Renault, au siège à Boulogne en banlieue Parisienne, ils sont nombreux à le confirmer !

La suite de cette affaire hallucinante et chaude bouillante au Japon, au prochain épisode…

Mais à ce jour, une certitude, Carlos Ghosn ne sortira pas sans casse de cette rocambolesque affaire  car il lui sera désormais bien difficile de rebondir!

Surtout  s’il parvient à sortir de sa geôle nipponne, son premier objectif …

 

Gilles VIRMOUX

Photos : RENAULT et DR

 

Économie Evenements Personnalités Renault

About Author

gilles