TANAK MÈNE LE RALLYE D’AUSTRALIE. ET OGIER EN ROUTE VERS SON SIXIÈME TITRE MONDIAL

 

 

WRC-2018-AUSTRALIE-La-TOYOTA-YARIS-WRC-de-OTT-TANAK

 

L’Estonien Ott Tänak occupe au volant de sa Toyota Yaris WRC, le commandement du Rallye d’Australie ce samedi, précédant de 21″9, son équipier Finlandais Jari-Matti Latvala et la première des Hyundai i20WRC du Néo-Zélandais  Hayden Paddon, troisième mais à seulement 4″4 de la Toyota de Latvala.

Le top 5 est complété par la troisième des Toyota Yaris celle du Finlandais Esapekka Lappi qui devance la Ford Fiesta WRC de Sébastien Ogier

 


WRC 2018 AUSTRALIE La FORD FIESTA WRC de SEBASTIEN OGIER

 

Pour ce qui concerne le titre mondial, le Français Sébastien Ogier déjà sacré à cinq reprises ces dernières années, pointe donc actuellement au sixième rang, un classement suffisant pour lui assurer ce dimanche une nouvelle couronne dans son duel face au Belge Thierry Neuville, qui suit au classement, seulement huitième.

 


WRC-2018-AUSTRALIE-La-HYUNDAI-i20WRC-de-THIERRY-NEUVILLE

 

Ogier qui lâchait :

« La gravette nous a compliqué la tâche sur ce rallye. Être premier sur la route hier était vraiment difficile, cinquième aujourd’hui, c’était un peu mieux, mais nous n’avons rien pu faire par rapport à ceux qui partaient après nous. »

Mais il ajoutait, précisant:

« C’est vraiment un peu frustrant par moment, mais l’objectif principal reste le titre mondial et les points nécessaires pour y parvenir. C’est ce que nous faisons pour l’instant, mais dimanche, les derniers kilomètres vont surement nos paraître vraiment longs, et il faudra rester concentré jusqu’au bout. »

 


WRC-2018-AUSTRALIE-La-TOYOTA-YARIS-WRC-de-JARI-MATTI-LATVALA

 

Avec ses trois Yaris WRC dans le Top 5, dont celles de Ott Tanak et de Jari-Matti Latvala, aux deux premières places, l’équipe que dirige l’ancien multi Champion du monde, Tommi Makinen, est plus que jamais proche de décrocher le titre mondial des constructeurs, deux ans seulement après son retour en Championnat du monde des rallyes WRC.

Moins en verve sur les pistes au menu du jour, les leaders du premier jour, les deux équipages Citroën, Mads Ostberg et Torstein Eriksen, n’en ont pas moins conservé la quatrième place, tandis que Craig Breen et Scott Martin, pointent plus loin en dixième position, après avoir hélas commis une petite faute.

 

WRC 2018 AUSTRALIE – La C3 de MADS OSTBERG.

 

Plus longue journée de course au programme (133 kilomètres chronométrés en 10 ES), cette deuxième étape s’annonçait comme propice aux rebondissements.

L’équipe Citroën allait malheureusement le constater à ses dépens. Deuxième samedi matin, Craig Breen rétrogradait au cinquième rang dès la deuxième spéciale du jour (ES 10), suite à un petit souci d’accélérateur bloqué, avant hélas de se faire surprendre dans la suivante et d’endommager la suspension arrière gauche de sa C3 WRC. Pénalisé pour pointage en retard, il chutait alors au dixième rang.

Longtemps dans le rythme du leader au deuxième passage de Welshs Creek Reserve (28,83 km), la plus longue ES de l’étape, il rappelait l’après-midi venue que son niveau de jeu d’hier vendredi n’était en rien le fruit des circonstances de course.

 

Plus longue que d’ordinaire, avec 83,96 kilomètres au programme, l’étape dominicale pourrait encore réserver son lot de surprises, d’autant que le terrain plutôt bosselé du nord de Coffs Harbour est réputé pour être exigeant…

 

Christian COLINET

Photos : WRC et TEAMS


WRC 2018 AUSTRALIE La TOYOTA YARIS WRC de OTT TANAK

LE CLASSEMENT DE LA SECONDE ETAPE AU RALLYE D’AUSTRALIE

 

1.Tänak-Järveoja (Toyota Yaris WRC)  en 2h07’52’’0

2.Latvala-Anttila (Toyota Yaris WRC) à 21’’9

3.Paddon-Marshall (Hyundai i20 WRC) à 26’’3

4.Ostberg-Eriksen (Citroën C3 WRC) à 46’’6

5.Lappi-Ferm (Toyota Yaris WRC) à 50’’4

6.Ogier-Ingrassia (Ford Fiesta WRC) à 1’44’’8

7.Evans-Barritt (Ford Fiesta WRC) à 2’04’’6

8.Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 2’35’’2

9.Suninen-Markkula (Ford Fiesta WRC) à 2’49’’0

10.Breen-Martin (Citroën C3 WRC) à 6’26’’8

 

Rallye WRC

About Author

gilles