ISDE 2018 EN ARGENTINE : UN PODIUM JUNIOR ET RIEN D’AUTRE !

 

Pardon lecteur de publier cette info aussi tard, mais le décalage horaire est très défavorable…

Et de toute façon, cette info est tellement insupportable qu’elle pouvait attendre !

C’est épouvantable, un résultat pareil pour un pays, le nôtre, qui a parfois ramassé les trois Trophées aux ISDE, les Mondiaux par équipes en Enduro !

Les Juniors ont réussi à garder le podium sur lequel ils sont depuis le premier jour, les autres c’est même pas podium, chez les filles il y avait un gros désespoir mais une des motos a cassé et en course par équipes, c’est le drame au Classement.

Il reste un Cross à courir, qui ne changera rien, je n’ai d’ailleurs jamais pigé pourquoi on fait un Cross dans une course d’Enduro, pour le show sans doute mais à priori c’est peanuts au Classement.

LES JUNIORS TIENNENT LEUR PODIUM 

Le communiqué de la FFM est d’une tristesse à pleurer, il y a d’ailleurs de quoi, au moins de leur part c’est honnête, même s’il y a des explications…

En lutte avec le Chili pour monter sur la troisième marche du podium des ISDE, les Bleuets ont tenu bon vendredi, portant leur avance à 1’29’’ avant le cross final qui se dispute ce samedi après-midi sur un circuit sablonneux tracé au bord du Pacifique.

La cinquième journée de course aura finalement été assez favorable à nos pilotes Juniors, qui ont inversé la tendance et accru leur avance sur les pilotes Chiliens, qui chaque jour grignotaient une partie de leur retard. Toujours gêné par les séquelles de sa chute de mardi entrainant des troubles de vision, Hugo Blanjoue a tenu bon pendant que ses équipiers Théo Espinasse et David Abgrall « faisaient le job » en accrochant les 23ème et 27ème places du jour. Pour sa première participation aux ISDE, Théo Espinasse devrait donc connaitre les joies du podium au terme d’une intense semaine de course. « Ce fut une dure semaine où j’ai eu du mal à trouver un bon feeling avec le revêtement des spéciales. Je ne suis pas à l’aise quand il n’y a pas d’appuis. On n’est pas habitués à rouler dans ces conditions. J’ai vu qu’on pouvait jouer la gagne le premier jour mais les Italiens étaient vraiment très forts et j’espère bien qu’on va garder jusqu’au bout cette troisième place. Je suis bien sûr déçu au fond de moi car on venait pour gagner, mais je ne regrette vraiment pas d’être là car j’ai beaucoup appris et cela me servira pour la suite de ma carrière. Avec Hugo et David,on a bien bossé. On formait une bonne équipe et on a été super bien encadré par le staff ; c’était ma première sélection en Équipe de France, et j’espère qu’il y en aura plein d’autres.» analyse notre Vice-Champion du Monde Junior qui s’alignera samedi après-midi au départ du cross final avec ses équipiers.
 

PAS DE 10ème ÉTOILE POUR LES TROPHÉES

 

Venus au Chili avec l’ambition de décrocher un dixième succès, les pilotes du Trophée ont vite réalisé que le terrain allait leur poser problème. Hormis quelques coups d’éclat isolés, ils n’ont rien pu faire face aux Australiens et Américains habitués aux grands espaces et aux surfaces roulantes. Également devancés par les Italiens, les Bleus ont concédé du terrain vendredi aux trois équipes les précédant, plusieurs chutes ayant freiné leurs ardeurs. C’est Christophe Charlier qui a été le plus performant du quatuor avec une 15ème place, précédant Christophe Nambotin 21ème, Loic Larrieu – qui souffre du poignet après une grosse chute – 26ème et le jeune Thomas Dubost 32ème. Quatrièmes du Classement, les Bleus concèdent plus de 5’30’’ aux Italiens.
 

 LIVIA LANCELOT ATTEND LE CROSS FINAL

 

Victime d’une grosse chute dans laquelle elle laisse filer plus de 45 secondes, Livia Lancelot n’a plus que le Cross final pour tenter de signer son premier temps scratch. La double Championne du Monde de Cross est allée en soirée repérer le tracé sablonneux, avide de terminer en beauté ces ISDE où elle est classée 3ème au scratch. Durite d’eau arrachée et moto endommagée, Valérie Roche n’a pu terminer la journée mais sera néanmoins présente au cross final, aux côtés de Livia et de Audrey Rossat, classée 17ème de la journée.
     

Jean Louis BERNARDELLI et FFM

Photos : FFM

Résultats et Classements sur http://www.fim-isde-live.info/

 

 

Moto Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis