LES CITROËN D’OSTBERG ET BREEN AUX DEUX PREMIÈRES PLACES AU RALLYE D’AUSTRALIE APRÈS LA 1ère ÉTAPE

 

 


WRC-2018-AUSTRALIE-Les concurrents posent pour la photo souvenir de la Saison-2018-

 

Auteurs d’un scratch chacun au volant de leur Citroën C3 WRC, à chaque fois dans la plus longue spéciale du premier jour, les deux paires que forment les tandems Mads Ostberg –Torstein Eriksen et Craig Breen–Scott Martin, ont superbement animé cette première journée de course aux antipodes, au point de rallier l’assistance de fin d’étape aux première et deuxième places provisoires.

Longue de 101,68 kilomètres, cette première journée du lointain Rallye d’Australie, finalement courue par une météo majoritairement sèche, avait pour point d’orgue la spéciale de Sherwood (26,68 km) et son profil typiquement Australien : large et rapide, où les virages s’enchaînent dans un véritable ballet, pour le plus grand plaisir des équipages.

C’est notamment sur ce terrain exigeant que les pilotes de l’Équipe Citroën Total Abu Dhabi WRT, exploitant parfaitement leurs bonnes positions de départ  sur la piste (8ème pour Breen, 11ème pour Ostberg) mettaient en exergue leurs qualités, ainsi que celles de leur voitures !

Alors pointé troisième à seulement 2’’4 du leader, Mads Ostberg y signait le scratch au premier passage (ES 3), pour se porter aux commandes de l’épreuve avec autorité. Crédité quant à lui du deuxième temps, Craig Breen, son équipier, se hissait à la quatrième place.

Si les deux sociétaires de l’Écurie Française échangeaient leurs positions dans ce chrono l’après-midi venue (ES 6), ils allaient encore y réaliser une excellente opération…

 

WRC-2018-AUSTRALIE-La C3-CITROËN de CRAIG-BREEN.

 

En s’emparant à son tour du meilleur temps, Craig grimpait alors à un troisième rang synonyme d’un ordre de départs à nouveau favorable samedi (9ème), tandis que Mads confortait son leadership.

Craig parachevait même l’excellente prestation d’équipe en chipant finalement la deuxième place dans les deux dernières super-spéciales du jour, pour permettre à la marque aux chevrons d’occuper ce vendredi soir, les deux premières places du Rallye d’Australie !

La plus longue étape du rallye est néanmoins encore à venir pour les concurrents, avec pas moins de 133 kilomètres chronométrés (en 10 ES) au programme de ce samedi. Parmi les nombreuses difficultés au menu, le célèbre chrono de Nambucca, cette année divisé en deux (Argents Hill Reverse puis Welshs Creek Reverse), et une météo encore annoncée comme particulièrement instable…

 


WRC 2018 AUSTRALIE – La C3 de MADS OSTBERG

 

C’est donc Mads Ostberg qui au terme de cette première étape, pointe en leader devant Craig Breen  son suivant à 6’’8.

Le duo des C3 WRC devance la Toyota Yaris WRC du Finlandais Jari-Matti Latvala, troisième à  8’’7, suivi de la Hyundai i20 WRC du Néo-Zélandais Hayden Paddon, à 12’’5 et une autre Toyota Yaris WRC, celle de l’Estonien Ott Tänak, qui compléte ce Top 5 provisoire, à 16’’9

Suivent le Finlandais Esapekka Lappi avec la troisième Toyota Yaris WRC, classé lui à 28’’3, suivi dans l’ordre de la Ford Fiesta WRC  M-Sport du leader du Classement provisoire du Championnat, le quintuple Champion du Monde, le Français Sébastien Ogier, qui a balayé la piste et se retrouve septième à 38’’2, ses deux équipiers – titre en vue oblige – ayant volontairement ralenti lors de l’ES8, pour lui donner un léger avantage sur la piste.

Evans et Suninen , avec leurs Ford Fiesta WRC, pointant respectivement à 45’’2 et 47’’2.

Quant au Belge Thierry Neuville, en lutte avec Ogier pour tenter de de décrocher le titre mondial, sa Hyundai i20 WRC, se retrouve actuellement en partie suite  une crevaison, au dixième rang seulement, à 1’11’’9

 

WRC-2018-AUSTRALIE-Crevaison pour l’ HYUNDAI-I20-WRC du Belge THIERRY NEUVILLE

WRC 2018 – Assistance  CITROËN -PIERRE BUDAR félicite MADS OSTBERG

 

Questionné Pierre Budar, Directeur de l’Équipe Citroën Racing, explique :

« C’est forcément une excellente journée pour nous, dans la continuité de notre récente performance Espagnole (Victoire avec Séb Loeb). Particulièrement à l’aise aux commandes de la C3 WRC, nos équipages ont su faire preuve à la fois de vitesse et de régularité, pour se positionner idéalement en vue de la suite des hostilités. Il faut désormais poursuivre ainsi et espérer que la pluie ne vienne pas trop jouer les trouble-fête.»

PAROLES DES PILOTES

Mads Ostberg

«  Je pensais avoir besoin d’un temps de réadaptation en n’ayant plus roulé depuis la Grande-Bretagne, mais la voiture m’a rapidement mis en confiance. Aussi, j’ai fait en sorte de retrouver mes repères et peaufiner mon pilotage ES par ES, et j’ai finalement pris beaucoup de plaisir au volant, sans pour autant risquer le tout pour le tout. On est clairement dans le coup et j’ai bien l’intention d’y rester. »

Craig Breen

« À part dans la première spéciale de la boucle, où par deux fois j’étais un peu moins bien, j’ai vécu sinon une bonne première journée. On était dans le bon rythme, la preuve avec notre scratch dans la plus longue ES du jour, qui nous permet en plus de gagner une place importante pour l’ordre de départs de demain. J’ai hâte d’y être, car cette deuxième journée de course s’annonce comme la plus belle du week-end! »

 

 Christian COLINET

Photos : TEAMS

WRC 2018 AUSTRALIE La C3 de MADS OSTBERG

CLASSEMENT PROVISOIRE DU RALLYE D’AUSTRALIE

1.Ostberg-Eriksen (Citroën C3 WRC) en 53’37’’4

2.Breen-Martin (Citroën C3 WRC) à 6’’8

3.Latvala-Anttila (Toyota Yaris WRC) à 8’’7

4.Paddon-Marshall (Hyundai i20 WRC) à 12’’5

5.Tänak-Järveoja (Toyota Yaris WRC) à 16’’9

6.Lappi-Ferm (Toyota Yaris WRC) à 28’’3

7.Ogier-Ingrassia (Ford Fiesta WRC) à 38’’2

8.Evans-Barritt (Ford Fiesta WRC) à 45’’2

9.Suninen-Markkula (Ford Fiesta WRC) à 47’’2

10.Neuville-Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 1’11’’9

Rallye WRC

About Author

gilles