LE LIVRE ANNUEL DES 24 HEURES DU MANS EST EN VENTE

 

 

 

L’annuel officiel des 24 Heures du MANS, demeure chaque automne, le livre incontournable pour qui veut garder une trace d’un des plus grands événements sportifs annuels actuels.

Grand favori pour cette édition 2018, l’écurie Japonaise Toyota, est enfin parvenue à conjurer le mauvais sort, en affrontant les dieux du Mans, qui lui ont subtilisé à maintes reprises cette victoire qui au fil des ans, se refusait.

Le premier constructeur mondial est donc enfin sorti vainqueur le dimanche 17 juin dernier, de la plus grande épreuve d’Endurance mondiale.

Un triomphe qui plus est, assorti d’un doublé emmené par le Suisse Sébastien Buemi et le Japonais Kazuki Nakajima, passés à côté de la victoire deux ans auparavant, accompagnés cette année, du double Champion du Monde de F1 Fernando Alonso.

Star de cette 86ème édition, le pilote Espagnol accrochant, lui, un deuxième joyau de cette Triple Couronne qu’il convoite (24 Heures du Mans, titre de Champion du Monde F1, Indy 500) et il l’affirme, le fait tant rêver !

Le podium étant complété par l’une des deux Rebellion Racing, et sa pépite Vendéenne, le jeune Thomas Laurent.

De retour dans la catégorie GTE Pro après sept ans d’absence, l’équipe BMW n’a pas réussi à empêcher la Porsche 911 RSR « Cochon rose » de vaincre en GTE Pro.

La firme de Zuffenhausen raflant également la mise en GTE Am, grâce à l’équipe Proton Racing – copropriété d’un certain Patrick Dempsey – et à un jeune rookie Français de dix-huit ans, l’espoir Julien Andlauer, le Champion de la Porsche Carrera Cup France.

Avec Rafael Nadal dans le rôle de starter, Jacky Ickx dans le costume de Grand Marshal, ce nouvel opus de la plus grande course d’Endurance du monde ne manquait pas d’intérêt.

 

24 HEURES du MANS 2018 – Les pilotes des deux TOYOTA sur la plus haute marche du podium.

LES AUTEURS

C’est par le biais du modèle réduit auto que Jean-Marc Teissedre, ancien enseignant, a découvert sa vraie passion : les épreuves d’Endurance automobiles.

Sa nouvelle vocation a coïncidé avec le lancement du Magazine Auto Hebdo, lancé par l’Éditeur Michel Homell en 1976, où il a été élevé au rang de Grand Reporter. Jean-Marc est et à juste titre considéré, comme l’un des meilleurs journalistes spécialisé dans les épreuves d’Endurance au monde.

De son côté, fan d’automobile depuis son plus jeune âge, Thibaut Villemant a assisté à ses premières 24 Heures du Mans à l’âge de 5 ans. Arrivé à ‘Auto Hebdo’ en 2009, Jean-Marc Teissedre lui a appris toutes les ficelles du métier, au point d’en faire son successeur au sein du magazine Français de référence en matière de sport automobile.

De même, Jean Marc, lui a demandé en 2015 de rejoindre l’équipe de rédacteurs du livre officiel des 24 Heures du Mans et de prendre la suite de Christian Moity – l’un des tous meilleurs spécialistes de la discipline de l’Endurance, considéré comme le ‘père’ de Jean Marc Teisseidre – décédé.

L’ancien brillant pilote Belge le regretté Paul Frere, victorieux des 24 Heures du Mans 1960, en compagnie de son compatriote Olivier Gendebien au volant d’une Ferrari, ayant lui aussi un temps participé à la rédaction de ce magnifique ouvrage annuel  !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY

ZUKI

24-HEURES-du-MANS-2018-La-TOYOTA TS050-Hybrid de Fernando ALONSO, Séb BUEMI et Kazuki NAKAJIMA –  Photo : Thierry COULIBALY

TITRE

24 Heures Le Mans 2018

Auteurs

Thibaut Villemant

Jean-Marc Teissedre

Nombre de pages : 280

Photos : 632 couleurs

Format : 235 x 315 mm

 Prix public : 49,00 € TTC

 


24-HEURES du MANS-Entrée du circuit des 24 HEURES du MANS-  Photo : AutoNewsInfo

 

Livres

About Author

gilles