L’ÉQUIPE SRT41 DE FRED SAUSSET A CONCLU UNE SAISON PROMETTEUSE A ESTORIL EN VdeV ENDURANCE SERIES

 

 

Le week-end dernier, les VdeV Endurance Series organisaient leur ultime épreuve du calendrier 2018, les 6 Heures d’Estoril aux portes de Lisbonne au Portugal.

Une course qui a vu des espoirs déçus pour La Filière Frédéric Sausset et sa formidable équipe celle du SRT41

La Filière Frédéric Sausset concourrait sur le circuit d’Estoril pour la dernière manche de la saison 2018 des VdeV Endurance Series.

Les essais, tant libres que qualificatifs, s’avéraient prometteurs car dès le Vendredi, sur une piste rendue piégeuse par la pluie, la meilleure performance de la Ligier JSP3 N°84, la positionnait  à un prometteur 14ème rang.

Rappelons que l’équipage de cette voiture N°84 est composé à 100% par trois pilotes handicapés!

Puis le Samedi, Snoussi Ben Moussa qualifiait la Ligier au 15ème rang et deuxième dans la catégorie Prestige… le meilleur résultat de l’auto cette saison.

 


VdeV 2018 ESTORIL – L’équipe SRT 41 de FRED SAUSSET sur la grille de depart des LMP3

 

Très heureux de cette excellente performance, Frédéric Sausset, confiait :

« Sauf aléas techniques, il ne fait plus aucun doute que nous serons en capacité de viser au moins la seconde place de la catégorie Prestige »

Nigel Bailly prit un départ prudent, puis il remonta le peloton méthodiquement. Figurant à la fin du premier tour au dix-septième rang, le Belge bien appliqué, su tirer parti des incidents de course et des interventions répétées du Safety Car.

Au terme de la première heure, la Ligier 84, pointait même au troisième rang du classement général et première dans la catégorie Prestige.

Une position formidable vu la qualité des écuries en piste et des pilotes aux volants des voitures concurrentes !!!

Bailly à sa sortie de la voiture, expliquait :

« C’était mon premier départ cette saison. Il y avait donc un peu d’appréhension de ma part. Je suis resté concentré et j’ai sans doute fait par la suite mon meilleur relai de l’année. »

Snoussi Ben Moussa prenait la suite au volant et lui, du composer de nouveau avec les interventions répétées du ‘Safety Car’.

Trente minutes avant la mi-course, la N°84 commença toutefois alors à rétrograder au classement suite à des soucis techniques mineurs et à une petite sortie de piste, fort heureusement  sans gravité du pilote Français.

Puis, à l’entame de la mi-course, alors que le troisième larron, le Japonais Takuma Aoki entamait son relais, la Ligier JSP3 du rentrer et rejoindre hélas définitivement son stand sur problèmes moteur…

 


ENDURANCE 2018 – Le stand SRT41 de la LIGIER LMP3 de Frédéric SAUSSET.

 

C’est naturellement un Team-Manager, Fred Sausset qui lâchait, dépité :

« On est évidemment déçu. On a mené notre catégorie pour la première fois cette saison et on était dans le rythme. On abandonne au stand malgré les efforts de nos mécaniciens. Ce sont malheureusement les aléas de la course ».

Pour sa première saison en VdeV Endurance Series, la Filière Frédéric Sausset n’aura pas déçu, loin de là :

« Sur cinq courses, on en a fini quatre dont trois sur le podium. C’est un excellent résultat pour nous et nos partenaires. Cela démontre tout le potentiel de l’équipe. Notre matériel restant le même l’an prochain, nous serons dans le coup dès le début. Je m’attends à ce que nous soyons aux avant-postes. C’est l’un de nos ambitieux objectifs pour 2019, une saison qui marquera une nouvelle étape dans notre préparation pour les 24 Heures du Mans 2020 ».

Rendez-vous donc cet hiver avec La Filière Frédéric Sausset pour la révélation du programme sportif 2019.

Fred Sausset qui nous indiquait encore :

« 2019 la dernière année de préparation avant notre grande première mondiale en 2020 qui nous permettra de mettre en lumière notre inédit exploit. »

À l’heure actuelle, une seule certitude, cette équipe SRT 41, montée il y a trois ans par Fréd Sausset, lorsqu’il décida malgré son handicap, il est rappelons-le, quadri-amputé, de participer aux 24 Heures du Mans, épaulés par deux brillants pilotes professionnels, Jean-Bernard Bouvet et Christophe Tinseau, le trio franchisant à l’issue des deux tours d’horloge, le drapeau à damiers, mérite une fois de plus, le RESPECT !

D’avoir cette année monté une équipe composée de trois handicapés et qui ont épatés en piste, leurs adversaires et tous les observateurs.

BRAVO à toute cette équipe, à ses pilotes, ingénieurs, mécaniciens, et aux sponsors aussi bien évidemment.

 

François LEROUX

Photos : Nathalie HAMON – Hugues LAROCHE- Maurice CAMUS- Thierry COULIBALY

VdeV-2018- Au PAUL-RICARD en février, Présentation-du Volant Fred-SAUSSET

VdeV-2018- PAUL-RICARD- La LIGIER LMP3 du Team SAUSSET

 

Endurance V de V

About Author

gilles