UN GP. D’HOLLANDE DE F1 DANS LES DUNES DE ZANDVOORT DÈS 2020 ?

 

 


F1 2018 MEXICO -Victoire pour MAX VERSTAPPEN et sa RED BULL RENAULT le 28 octobre

 

 

 

Comme le rapporte le Quotidien Hollandais à grand tirage TELEGRAAF, il n’est pas exclu que les Pays-Bas retrouvent leur GP et ce rapidement dès 2020 !

L’effet Max VERSTAPPEN pourrait-il faire en sorte que tant du côté du circuit du circuit de Zandvoort près de Harlem que du côté du FOM (Formula One Management) désormais propriété des Américains de LIBERTY MEDIA, on trouve un accord pour faire revenir la F1 dans les dunes après une bien longue absence de 35 années ?

 

Max-Verstappen ou l’art d’attirer la grande foule de supporters-©-Manfred-GIET.j

 

Du côté Néerlandais, on est en tout cas plus qu’enthousiaste à l’idée de voir l’idole nationale, dont les nombreux fans bataves ne cessent de ‘’repeindre’’ en orange, par leur présence, les tribunes de nombreux GP, à travers le monde mais surtout lors des GP d’Autriche, d’Allemagne, d’Espagne ou de Belgique, GP où leurs apports est considérable au point que les Organisateurs érigent des tribunes spéciales à leur intention.

La clé du problème devrait être dans les mains du Prince Bernhard d’Orange-Nassau des Pays-Bas, le deuxième fils de la Princesse Margriet des Pays-Bas, le propriétaire actuel du Circuit de Zandvoort.

S’il parvient à convaincre les autorités de la cité balnéaire, d’un point de vue environnemental et trouve l’enveloppe budgétaire nécessaire à la mise aux normes absolument indispensable dans le cas de Zandvoort, pour la tenue d’un GP de F1, rien ne devrait s’opposer à ce que le projet devienne réalité à … l’horizon 2020.

Chase CAREY, le CEO de Formula One Group de son côté semble favorable à un retour de la Formule 1 sur les bords de la Mer du Nord…
‘’effet VERSTAPPEN » moyennant un droit à payer de l’ordre de 20 Millions d’€.

Son objectif étant en effet de faire de l’Europe, sa clé de voûte pour le futur de la F1, même si régulièrement de nouveaux GP hors-Europe, comme tout récemment celui du Vietnam, apparaissent au Calendrier.

 


F1-2018-MONTRÉAL-Max-VERSTAPPEN

 

Ce projet de Grand Prix des Pays-Bas, paraît dès lors tout à fait dans les cordes des organisateurs Hollandais, compte tenu de la force d’attraction qu’exerce le héros national, Max VERSTAPPEN depuis ses débuts dans la catégorie reine.

Une étude de faisabilité réalisée au printemps 2017 par les dirigeants du Circuit de Zandvoort, avait déjà révélé que d’un point de vue organisationnel et de logistique était parfaitement envisageable, en évaluant l’assistance à 250.000 spectateurs sur quatre jours , avec des retombées estimées à 57 Millions d’€, pour le Royaume d’Orange qu’est l’HOLLANDE.

Mais en cas d’accord et en supposant que  ‘’Mad Max’’ soit en lice pour le titre, il est clair que le Circuit des Dunes serait sold-out, tout le week-end, avec comme conséquence, de sacrées belles pagailles aux alentours de la petite ville balnéaire de Zandvoort, ce qui était déjà le cas, autrefois dans le passé, avec une fréquentation située entre 30.000 et 40.000 spectateurs…

C’est dire !

Du côté de Zandvoort, on est convaincu d’un retour du GP national.

Alors wait and see!

Affaire à suivre…

 


GP de Hollande 1985 le podium avec Lauda vainqueur devant Prost deuxième et Senna troisième ainsi que le Président Balestre– Manfred GIET.

 

Pour la petite histoire et les fans, rappelons et précisons comme nous l’indique fort à propos Gilles GAIGNAULT, que le dernier GP d’Hollande, s’est déroulé le 25 août 1985 et que sur le podium, l’Autrichien Niki LAUDA, le Champion du Monde en titre, vainqueur au volant de sa McLaren TAG Porsche, était entouré et accompagné par son équipier le Français Alain PROST, le futur Champion du Monde 1985, sacré quelques semaines plus tard, le 6 octobre à Brands Hatch en Angleterre, et par le regretté et inoubliable pilote Brésilien Ayrton SENNA, troisième, lui, au volant de sa Lotus Renault Turbo !

 

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

 


LE CIRCUIT DE ZANDVOORT

 

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles