MOTOGP 2018, VENDREDI, RINS LE ROI DE SEPANG

 

 

DOVIZIOSO ET RINS,LES HOMMES DE SEPANG

 

Ce matin donc, en Malaisie, deux séances d’essais libres pour toutes les cylindrées, en MotoGP c’est la Ducati de Dovizioso qui a fait le meilleur temps après une bataille de millièmes, Rossi est deuxième à 70 millièmes de la Ducati, il est clair que la sixième place en Australie là où son équipier a gagné avec un boulevard d’avance de son équipier a été considéré comme une sorte de chant du Cygne en Italie et le dottore déteste ça !

Le troisième temps est pour justement Vinales, qui lui est un peu plus loin, à un gros dixième de Rossi.

 

ROSSI, NON MORTA LA BESTIA

 

Il faut préciser que la pluie n’a pas cessé de gêner les pilotes, comme d’hab ici, elle sèche vite grâce à la très haute température de piste mais elle gêne, bien sûr.

La preuve, Miller, spécialiste des circuits pourraves est quatre, Petrucci cinq, Rins six, il faut attendre la neuvième place pour trouver Zarco et Marquez le dixième, à une seconde de Dovizioso…

 

MILLER

 

A noter que si Crutchlow a du être opéré à nouveau de la jambe, Lorenzo, lui était présent, a fait deux très petites sorties et a terminé avec le dernier temps…

Bref, même déclaré apte par les médecins su circuit il ne l’est carrément pas, apte.

 

LORENZO LA DEROUTE POUR CAUSE DE BLESSURE

 

Nouvelle preuve, l’après midi, il a aussi terminé dernier à cinq secondes…

Cinq secondes du leader de la journée, Alex Rins, garçon incroyablement prometteur chez Suzuki, dont une des motos a brûlé dans les stands la veille !

 

MARQUEZ DEVRA SE BATTRE FORT CONTRE DOVIZIOSO

 

Marquez est à 93 millièmes, Miller à 70 millièmes de Marquez, toujours pour la même raison, Vinales a cette fois battu Rossi, il faut rappeler que les deux pilotes se battent pour terminer l’année comme vice-champion, Rossi est quinze points derrière Dovi et Vinales quinze de plus.

Mais pour cela il faut battre Dovizioso, dont la Ducati est très cliente et friande de Sepang !

On note hélas que Zarco est encore derrière Petrucci, Crutchlow absent, il lui sera facile d’aller le battre en fin d’année comme meilleur pilote indépendant mais sur cette piste très faite pour les rouges, Petrucci fait une énorme résistance.

Au combiné, Rins est devant Dovizioso et Marquez, Rossi est quatre, Vinales six, Zarco huit (et donc sauvé pour la Q2), mais Petrucci est sept !

Il faudra viser juste chez Johann !

 

Résultats combinés MotoGP Sepang 2018 Vendredi

http://resources.motogp.com/files/results/2018/MAL/MotoGP/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_d93b5924

MOTO2 POUR MARQUEZ DEVANT QUARTARARO

ALEX MARQUEZ

 

J’écris chaque semaine que la seule lutte intéressante est celle d’Oliveira et Bagnaia, qui ont fini tous deux aux fraises en Australie, qui sont quatre et sept au combiné de cette première journée, Bagnaia a un créneau de tir dès ce week end pour être titré mais il faudra rouler mieux que ça !

L’intéressant de cette journée est ailleurs, dans le double meilleur temps de Marquez Junior, que l’on attend comme favori depuis le premier jour, qui est à une triste sixième place au général et qui, enfin, sort du bois, de cet avaloir infâme d’espoirs qu’est le Moto2.

 

FABIO QUARTARARO

 

L’autre intérêt est la deuxième place au combiné de Quartararo, à trente petits centièmes de Marquez, et j’avoue que la victoire de Fabio sur ce circuit me ferait un peu oublier ce que je reproche à l’endroit, à commencer par la mort de Simoncelli…

Quant au combat des chefs, il est ce vendredi sans intérêt, ça va finir comme le titre le plus transparent de l’histoire des GP !

 

Résultats combinés Moto2 Sepang 2018 Vendredi

http://resources.motogp.com/files/results/2018/MAL/Moto2/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_555e7ce1

MOTO3 : ARBOLINO

ARBOLINO,LE PLUS RAPIDE MAIS LE MOINS CONNU

 

La encore, comme en Moto2, tout ce qui nous intéresse est la lutte au couteau (et à coups de chutes) de Jorge Martin et Marco Bezzecchi, qui se seront tenus à, parfois … un seul petit point de différence au cours de la saison !

Or là encore, ces deux bretteurs de génie, car il s’agit bien de cela, leur confrontation en 2019 sera passionnante en Moto2, enfin on l’espère, (tous deux chez KTM d’ailleurs)  ont été d’une rare discrétion, Martin parvenant dans l’après midi à décrocher un quatrième temps à 24 millièmes du leader, alors que Bezzecchi est huit à une seconde cinq.

Ce qui donnera une vraie mêlée de type « Angleterre-All Blacks », ma référence de vieux rugbyman, d’où tout peut sortir car les autres pilotes en ont marre de faire de la figuration autour des autres et ne leur font pas de cadeaux.

Pas de cadeaux, en Moto3, c’est jeter par terre, comme au rugby, sauf que nos amis des packs ne roulent pas à 180 km/h !

 

MARTIN LE FAVORI

 

Bref, si Martin n’aime guère les bagarres de paquets, il essaiera de partir devant mais sa quatrième place, deuxième ligne donc, est un souci.

En revanche il est à parier que Bezzecchi, lui, sera à la hauteur de Martin dès le premier tour.

Donc il y a quand même un résultat, même s’il n’a aucune importance à part les deux pilotes suscités, il faut ajouter Di Giannantonio, le coéquipier de Martin, qui n’est qu’à huit points de Bezzecchi.

La Honda d’Arbolino fait le meilleur temps devant la KTM de John Mc Phee, mais … de 10 millièmes de secondes, et oui, ça fait l’épaisseur d’un pneu, Canet et sa Honda sont à 20 millièmes, deux pneus, et Martin est à 25 millièmes, deux pneus plus un coupé en quatre…

Course passionnante à prévoir, mais pas sûr que les deux preux chevaliers de la bataille suprême passent la ligne d’arrivée!

Il y a pour l’instant douze points d’écart entre eux, au bénéfice de Martin, mais dans une mêlée générale, il est difficile de gérer!!!

Il y a 21 motos sur une seconde, c’est dire que ce sera Azincourt !

JEAN LOUIS BERNARDELLI

Photos: MotoGP

Résultats combinés Moto3 Sepang 2018 Vendredi

http://resources.motogp.com/files/results/2018/MAL/Moto3/FP2/CombinedPracticeTimes.pdf?v1_bf294cc4

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis