DÉMOLITION ANNONCÉE DU CIRCUIT DE CHENGDU

 

 

En Chine, les Circuits poussent comme des champignons !
Les championnats n’étant pas extensibles à l’infini,
d’autres circuits se retrouvent marginalisés.
Et Chengdu serait carrément promis à la démolition.

Chengdu est la cinquième ville Chinoise, dans le Sud du pays. Le Chengdu International Circuit (alias CDIC) fut bâti en 2007. Son tracé est très Mickey Mouse : une longue ligne droite, une virage à 180°, puis un ensemble de virages lents. Les bâtiments, en bétons bruts, ne sont guère chaleureux. En fait, Chengdu est typique de la première génération de circuits Chinois.

Il accueille rapidement les grandes compétitions Chinoises : le CCC (Championnat de Tourisme), le CFGP, l’Asia Formula Renault et l’Asia Formula V6 (FR 3.5.) Il créa également son propre Championnat de Tourisme, le Sichuan Touring Car Elite, disputé exclusivement sur ce tracé ! Faute d’homologation suffisante, il ne pouvait pas recevoir d’événements internationaux.

Le premier obstacle de Chengdu, c’est son sol ! En effet, la Province du Sichuan est régulièrement traversée par des tremblements de terre. En conséquence, le bitume du circuit se déforme et des ornières se créent. Les pilotes s’en plaignent et les Championnats commencent à déserter la piste.

D’autant plus qu’en parallèle, une seconde génération de circuits Chinois sort de terre, notamment celui de Ningbo ou du Zhejiang. Des tracés plus techniques, des infrastructures ultra-modernes… La ville devient un axe-clef de la « Nouvelle Route de la Soie ». Son Salon Automobile prend de l’importance et Volvo y construit une usine. Mais le circuit ne profite pas de cet engouement. Ces dernières années, la F4 China était la dernière coupe nationale à se rendre encore à Chengdu.

A priori, le site sera complètement démoli afin de prolonger une autoroute.
Un lotissement serait également construit.
Ainsi, il ne resterait même pas un souvenir du CDIC.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : F4 China

Copyright : F4 CHINA

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE