MOTOGP EN AUSTRALIE, MARQUEZ EN POLE ET JOHANN ZARCO TROIS

 

CRUTCHLOW

 

Avant d’attaquer les pole, un mot pour Cal Crurchlow, qui est tombé en essais la veille, a eu les deux malléoles cassées et le fémur droit fracturé. Il ne roulera donc pas ce dimanche au GP d’Australie.

Par ailleurs, l’écurie Autrichienne KTM a officialisé l’arrivée de Dani Pedrosa pour développer la moto 2019.

Enfin , le samedi, c’est l’heure des pole… On commence par les Moto3.

 

JORGE MARTIN

 

En Moto3, Jorge Martin, ultra favori qui a eu la mauvaise idée de chuter au Japon,  du coup, il n’a plus qu’un seul petit point d’avance sur l’Italien Bezzecchi, mais a tenu la dragée haute à tous les prétendants, reprenant la pole chaque fois que l’un d’entre eux osait prendre le meilleur temps. Il termine devant Binder et Sasaki.

Ce qui nous intéresse est Bezzecchi, seul en lutte pour le titre, qui est tombé trois fois dans le week end, peut être un peu fébrile le jeune, et qui rate sa qualif, il termine en effet effectivement loin, seulement…quinzième à une seconde et demie de Martin.

Ce qui lui est déjà arrivé, il peut, sauf incident technique remonter deux et … en deux tours, grâce aux luttes en paquet, et là Martin aura pris ou non une avance suffisante mais ne réussissant en tout état de cause, à condition qu’il soit devant en tête, qu’à lui prendre cinq points.

Oui les autres font de la figuration…

 

Résultats pole Moto3 Australie 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AUS/Moto3/QP/Classification.pdf?v1_c9e4655c

PASINI POLE MALGRÉ UNE CHUTE

 

En Moto2, c’est une des séances les plus tartes de la saison qui nous a été offerte, et pourtant  dieu sait si cette cylindrée n’est pas avare de frustrations.

Pasini, par exemple, l’homme qui va toujours bien en pole mais jamais en GP, est en pole malgré une chute cinq minutes avant l’arrivée!

Et l’on rappelle qu’en Moto2, les pilotes n’ont droit qu’à une seule moto…

Si seulement les grands pilotes faisaient encore comme Spencer autrefois ou Kenny Roberts, rouler à la fois le 500 et le 250, ce serait beaucoup plus marrant!

Schrotter est deux, Vierge trois, fabuleusement intéressant (* : deuxième degré).

Ce qui nous intéresse dans cette pole est la bagarre, à vraie dire presque jouée, entre Bagnaia et Oliveira qui se battent pour le titre.

Et là c’est le pompon, Bagnaia est … seizième temps et Oliveira, encore pire… vingtième !

Voilà ce qu’est une cylindrée bâtarde, avaleuse d’espoirs, d’où seuls Marquez, Vinales et Zarco sont sortis vite et indemnes!

A retenir tout de même le sixième rang de notre jeune Français Fabio Quartararo

Résultats pole Moto2 Australie 2018

 http://resources.motogp.com/files/results/2018/AUS/Moto2/QP/Classification.pdf?v1_a305597b

 

C’est en MotoGP que c’est devenu un peu marrant, parce que Iannone, Rossi, Zarco, Vinales, ont tour à tour réussi à se placer en leader.

La pluie s’annonçait, elle ruisselait sur les vitres des hélicos mais pas au sol, et les garçons devaient vite faire un bon temps, d’où naturellement un timing très serré.

Elle a fini par arriver au sol la pluie, les mecs s’en foutaient, ils ont tout le temps roulé en slicks tendres, il faut dire que la température de piste n’a jamais excédé 24 degrés depuis le matin!

Mais chaque fois qu’un pilote faisait un beau temps, Marquez sortait et pulvérisait, au point qu’il bat finalement Vinales de trois dixièmes et Zarco d’une demi seconde !

Iannone quatre, Rins cinq (beau doublé des Suzuki), Miller six, Rossi sept, Dovizioso neuf, Zarco a une jolie chance de reprendre le lead en catégorie privée puisque Crurchlow ne roule pas.

À suivre.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

Résultats pole MotoGP Australie 2018

http://resources.motogp.com/files/results/2018/AUS/MotoGP/Q2/QualifyingResults.pdf?v1_46215c9c

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP

About Author

jeanlouis