LES PÉAGES EN VILLE SONT SUR ORBITE !

 

 

 

Ah ! Que voilà une nouvelle information qui va faire pester les Automobilistes,
une fois de plus ‘vaches à lait’ de nos Gouvernants qui ne savent qu’inventer pour faire casquer les Français !

Pour rappel…

Il y a eu la privatisation des radars embarqués, la hausse du prix des carburants, l’augmentation du prix des péages d’autoroute, la baisse de la limitation de vitesse à 80km/h sur le réseau secondaire…

… Et maintenant voilà que nos chez dirigeants ont eu une idée ‘magique’ !

Qu’on en juge :

On veut en haut lieu, faire payer aux Usagers de la Route le droit de circuler en ville !

Des mesures préoccupantes ont en effet été dévoilées par le Site Internet Contexte, dans le cadre de l’avant-projet de loi d’orientation sur les mobilités (LOM).

Sous prétexte de « lutter contre la Pollution et les nuisances environnementales », le Gouvernement prévoit de faciliter la création de péages urbains aux portes des grandes agglomérations !

Oubliant de bien préciser que la plus grande part de la Pollution mondiale provient essentiellement des usines qui fonctionnent encore au charbon et qui elles polluent 1.000 fois plus notre planète que la totalité des automobilistes Français. Sans parler des énormes tankers qui sillonnent les mers surchargés de dizaines de milliers de containers.

 

PARIS -Circulation automobile sur le Boulevard Périphérique

 

Si ce dispositif venait à être mis en place, les automobilistes devraient s’acquitter d’un montant pouvant atteindre 2,50 € pour avoir le droit d’atteindre le Centre d’une ville de plus de 100.000 habitants, et jusqu’à 5 € pour les villes de plus de 500.000 habitants, c’est à dire Paris, Marseille et Lyon !

Mais ce n’est pas tout : le projet évoque également la création d’un « Certificat de Propriété » pour les vélos et d’un « Fichier national des Propriétaires de Cycles », prétendument pour « lutter contre le vol des cycles »…

Une identification qui pourrait surtout permettre de faciliter la verbalisation des cyclistes, après avoir allègrement mis en place toutes les mesures possibles et imaginables pour faire les poches des automobilistes !

À ce rythme-là, à quand une plaque d’immatriculation pour les trottinettes et les poussettes ?

À la lecture de ces mesures, on ne peut même plus parler de mesures favorables à l’Environnement ou à la Sécurité Routière, l’automobiliste est tout simplement devenu la variable d’ajustement fiscal d’un État en quête d’argent !

Si vous aussi vous trouvez cette mesure de péage urbain aberrante et que vous refusez de payer pour pouvoir accéder aux Centres-Villes, signez vite notre pétition pour empêcher sa mise en place :

https://www.40millionsdautomobilistes.org/non-aux-peages-urbains?idU=1

 

Il ne s’agit pour le moment que de la phase d’avant-projet, ce qui signifie que c’est le moment d’agir et que votre signature va avoir toute son importance lorsque le projet sera soumis aux Parlementaires.

Alors rendez-vous vite sur www.nonauxpeagesurbains.com et, après avoir signé la Pétition, n’oubliez pas de partager en masse l’initiative pour permettre à vos contacts de prendre part à la mobilisation.

 

François LEROUX

Photos : AutoNewsInfo

 

 

Législation

About Author

gilles