GARY PAFFETT ET MERCEDES SACRÉS CHAMPIONS DTM 2018 À HOCKENHEIM. ‘LA FIN D’UN CONTE DE FÉE’ …

 

 

DTM-2018-HOCKENHEIM-GARY-PAFFET-et-MERCEDES-les-CHAMPIONS-DTM-2018.

 

Mercedes qui se retire la saison prochaine du Championnat Allemand DTM, laissant seuls en lice pour l’avenir les deux autres grands constructeurs d’Outre-Rhin, Audi et BMW, quitte la discipline par la grande porte !

En effet, c’est l’un de ses fidèles pilotes, le Britannique Gary Paffett qui a décroché le titre de Champion DTM 2018, le week-end dernier sur le Circuit d’Hockenheim, offrant ainsi un ultime succès à la firme à l’Étoile, à l’issue de sa dernière apparition.

Arrivé à Hockenheim, au commandement du Championnat avec 229 points devant son compatriote Paul di Resta qui en totalisait 225  points, Paffett a parfaitement su gérer ses deux courses, se classant d’abord quatrième de la première manche samedi, avant de finir en beauté troisième dimanche, lors de la seconde épreuve

Cependant que di Resta ne pouvait faire mieux que huitième et quatorzième ! Loin derrière Gary !

Médiocres performances qui assuraient par conséquent le titre à Gary Paffett, qui termine le Championnat DTM 2018 avec 255 points contre 233 à di Resta, finalement même devancé par un sensationnel René Rast, qui en débarquant à Hockenheim ne possédait que 199 points mais qui en remportant les deux courses d’Hockenheim lui subtilise in-extremis, sa seconde place au classement général final, le Champion DTM 2017 comptant 251 points contre, répétons-le, 233 à di Resta, seulement troisième !

Le Top 5 étant complété par les BMW de Marco Wittmann et de Timo Glock avec respectivement 164 points et 144 points.

Ce dernier rendez-vous a une fois encore été dominé et survolé par le pilote Audi, on l’a dit, le Champion en titre, René Rast, auteur d’une fin de saison exceptionnelle qui l’a vu aligner, succès sur succès et victoire sur victoire, dont celles d’Hockenheim, qui lui permettent de finir Vice-Champion.

Gary Paffett qui expliquait à sa descente du podium :

« Au début de la course ce dimanche, j’ai poussé un peu plus fort, mais je souhaitais laisser à Marco (Wittmann) l’espace pour tenter de dépasser René (Rast) et ainsi de lui piquer de précieux gros points.»

Et il poursuivait :

« J’étais assez compétitif au début de la course, mais j’ai eu des difficultés avec les pneus à la fin du premier relais et j’étais à la radio pour demander un arrêt aux stands. Le deuxième set était similaire, donc je ne pouvais pas tenir la cadence des gars devant. »

À ce moment-là de la course, Rast pointant toujours au commandement, Gary devait au pire finir quatrième, la place qu’il occupait dans cette deuxième manche, pour décrocher le titre DTM

Gary précise alors :

« Lors du premier relais, j’ai creusé un écart assez important par rapport à cette P4. J’ai vu sur les écrans que Robin (Frijns) s’était arrêté assez tard, alors je savais qu’il arriverait à la fin. Alors au lieu de courir après Marco (Wittmann), j’ai décidé de m’occuper des pneus au cas où quelqu’un viendrait à me rattraper à la fin de la course. En sortant du virage 6, je pouvais voir Nico (Müller) et Robin dans mes rétroviseurs vers la fin. Je savais qu’ils n’étaient pas assez rapides pour me rattraper et que je n’étais vraiment pas menacé »

Gary ajoute :

« J’attendais avec anxiété mon pit-stop car beaucoup de choses peuvent mal se passer et nous n’avons pas eu de bons arrêts au stand durant l’année. La pression exercée sur les mécaniciens est incroyable, ils sont excellents lors des arrêts au stand, mais ils ont commis quelques erreurs au cours de la saison et vous pouvez imaginer le genre de pression que cela leur fait subir maintenant. »

Avant d’indiquer :

« Ce week-end, alors que nous nous battions pour le Championnat, ils m’ont fait deux superbes arrêts aux stands, hier et aujourd’hui. Une fois le ravitaillement terminé, j’étais content de savoir que c’était dans le sac et je comptais quand il ne restait plus que dix tours, et c’est en perdant ma concentration et en faisant une petite erreur à Sachs Kurve à trois tours du but que cela m’a calmé. En dehors de cela, j’essayais de rester en dehors des trottoirs et de m’assurer de ne rien casser.»

 

DTM-2018-HOCKENHEIM-GARY-PAFFET-offre-le-titre-2018-à-MERCEDES.

 

Et Gary qui désormais va poursuivre sa carrière en monoplace dans le Championnat des Voitures Électriques de la Formule e chez HWA, le préparateur Mercedes, Gary un qui remporte un deuxième titre DTM après celui obtenu en 2005, conclut :

« C’est une fin de conte de fées. La dernière année pour Mercedes dans le DTM, la dernière dans la série pour moi après 15 ans de présence, je pense donc que c’est un moyen idéal pour nous de finir comme ça, en remportant le Championnat DTM ensemble. Tant de personnes ont remporté ce championnat une fois, mais peu l’ont gagné deux fois. Mais le premier en 2005 a été très rapide et à ce moment-là, j’ai pensé ‘C’est facile, je vais en gagner cinq ou six’. Mais il m’a fallu 13 ans pour en obtenir un deuxième titre, alors c’est ce qui le rend si spécial si difficile à conquérir, nous avons dû travailler si dur pour gagner à nouveau et tout le monde le mérite. Chaque fois que vous courez pour un championnat, vous courez très dur. Tout le monde était plus motivé au sein de l’équipe parce que c’était notre dernière fois ici à Hockenheim, mais je l’ai fait pour moi-même, c’était génial que Mercedes le gagne ce titre, mais je le redis, je l’ai fait pour moi-même. »

 

Peter SOWL

Photos : DTM et TEAM

DTM-2018-HOCKENHEIM-Victoire-du-pilote-AUDI-RENE-RAST-

CLASSEMENT DE LA PREMIÈRE COURSE D’HOCKENHEIM

1 – René Rast (Audi) Rosberg, les 34 tours en 56’59″934

2 – Robin Frijns (Audi) ABT à 0″354

3 – Timo Glock (BMW) RMR à 1″856

4 – Gary Paffett (Mercedes) HWA à 2″641

5 – Loic Duval (Audi) – Phoenix à 5″136

6 – Mike Rockenfeller (Audi) Phoenix à 6″066

7 – Nico Muller (Audi) ABT à 6″982

8 – Paul Di Resta (Mercedes) HWA à 7″952

9 – Bruno Spengler (BMW) RBM à 8″709

10 – Edoardo Mortara (Mercedes) HWA à 10″023

11 – Pascal Wehrlein (Mercedes) HWA à 11″001

12 – Philipp Eng (BMW) RMR à 11″653

13 – Jamie Green (Audi) Rosberg à 12″299

14 – Daniel Juncadella (Mercedes) HWA à 13″030

15 – Joel Eriksson (BMW) RBM à 13″400

ABANDONS

27° tour: Marco Wittmann

25° tour : Augusto Farfus

15° tour : Lucas Auer

DTM-2018-HOCKENHEIM-Victoire-du-pilote-AUDI-RENE-RAST-

CLASSEMENT DE LA SECONDE COURSE D’HOCKENHEIM

– René Rast (Audi) Rosberg, les 36 tours, en 58’03″981

2 – Marco Wittmann (BMW) RMG à 3″786

3 – Gary Paffett (Mercedes) HWA à 15″838

4 – Nico Muller (Audi) AVT à 17″241

5 – Robin Frijns (Audi) ABT à 18″942

6 – Bruno Spengler (BMW) RBM à 21″004

7 – Augusto Farfus (BMW) RMG à 21″460

8 – Philipp Eng (BMW) RMR à 24″458

9 – Joel Eriksson (BMW) RBM à 28″683

10 – Timo Glock (BMW) RMR à 30″003

11 – Mike Rockenfeller (Audi) Phoenix à 33″406

12 – Loïc Duval (Audi) Phoenix à 33″587

13 – Edoardo Mortara (Mercedes) HWA à 34″985

14 – Paul Di Resta (Mercedes) HWA à 38″204

15 – Daniel Juncadella (Mercedes) HWA à 38″869

16 – Lucas Auer (Mercedes) HWA à 39″611

17 – Jamie Green (Audi) Rosberg à 40″132

18 – Pascal Wehrlein (Mercedes) HWA à 44″638

DTM-2018-HOCKENHEIM-GARY-PAFFET-file-vers-le-titre-de-CHAMPION-DTM-2018.

CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DU DTM 2018

1.Paffett 255 points – 2.Rast : 251– 3.Di Resta : 233 – 4.Wittmann : 164– 5.Glock : 144 – 6.Mortara : 140 -7.Auer : 121– 8.Wehrlein : 108 – 9.Eng : 102 – 10.Muller : 96 -11.Rockenfeller: 87 – 12.Spengler : 85 – 13.Frijns : 84 – 14.Eriksson : 72 – 15.Juncadella : 61– 16.Farfus : 56 -17.Duval : 54 – 18.Green : 27.

DTM Sport Tourisme

About Author

gilles