L’EUROCUP FR EST MORTE, VIVE L’EUROCUP F3 !

 

 

 

La rumeur est confirmée: la Formule Renault Eurocup s’arrêtera ce week-end. Elle cédera sa place à un Championnat de F3 « régional ».

 

Depuis la création de la Formule France, en 1971, le Championnat a connu pas mal de changements de formats. Les plus anciens se souviennent de la Formule Renault Europe. L’Eurocup, elle, date des années 90. En 2005, elle prit de l’essor avec les World Series By Renault. Pendant ce temps, les divers Championnats nationaux de Formule Renault s’associaient pour former des Championnats régionaux!

Dernier survivant de ces Championnats, la FR NEC était devenu une farce, avec sa poignée d’inscrits à temps plein!

Faute de halo, la monoplace Tatuus actuelle ne sera plus homologuée en 2019. Renault Sport a donc sagement choisi de s’aligner sur le règlement F3R.

Le constructeur Français Mygale installé sur la Technopole de Magny cours, déjà fournisseur de la F4 France (à moteur Renault), propose une F3R. Néanmoins, c’est une monoplace de fabrication Italienne, la Tatuus F3R qui a été sélectionnée!

Le moteur sera le 1,8l turbo de la Megane RS, poussé à 270 ch.

Côté calendrier, Renault Sport évoque une manche en ouverture du GP de Monaco. Du reste, il y aurait des épreuves à Barcelone, au Circuit Paul Ricard, sur le Hungaroring, à Monza, sur le Nürburgring, au Red Bull Ring, à Silverstone et à Spa-Francorchamps. Pour autant, son projet se retrouve en concurrence avec des projets Italiens (F3R Tatuus, mais à moteur Alfa Romeo) et Allemand (avec l’actuelle F3.)

Or, a priori, la FIA (Fédération Internationale Automobile) ne désignera qu’un seul Championnat régional de F3, en marge de la F3 « tout court » (ex-GP3.)

Le projet Italien a obtenu l’imprimatur de la FIA, mais les deux autres poursuivent comme si de rien n’était…

Affaire à suivre!

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : RENAULT SPORT

Copyright : RENAULT SPORT

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE