BRITISH F3 : SACRE POUR LINUS LUNDQVIST À SILVERSTONE… EN COUP DE VENT !

 

 

 

 

Drôle de dénouement, pour le British F3.
Si le titre de Linus Lundqvist le pilote Double R, était attendu,
personne n’aurait pu prévoir que les courses du dimanche seraient annulées !

 

C’est la dernière manche de l’année, à Silverstone.
On ne sait pas encore quelle forme et quel nom… prendra le British F3, en 2019.

Après un passage à vide à Donington, le leader du Cassement Linus Lundqvist veut se ressaisir.
Il décroche ainsi la pole position.

Au départ, Tom Gamble de Fortec dépose Billy Monger de Carlin, puis il va chercher Lundqvist.
Le Suédois se défend et conserve l’avantage. Peu avant le premier passage, coup de théâtre car Nicolai Kjærgaard, autre pilote Carlin… est ensablé!
Le Danois est hors course, et du coup un podium suffit à Lundqvist pour être titré !

Néanmoins, le Suédois choisit le panache et il sème Gamble. Monger se fait doubler par Manuel Maldonado de Fortec. Le Britannique parvient à se dédoubler et donc à repasser au troisième rang.

Linus Lundqvist remporte la course et donc le titre, triompha  devant Gamble et Monger.

Le dimanche, il pleut des cordes à Silverstone…

Le départ de la seconde course est repoussée, puis finalement annulée après un tour derrière le safety-car! Du coup, Joshua Mason du Team Lanan, est déclaré vainqueur, devant Ben Hurst d’Hillspeed et Arvin Esmaeli de Douglas.

La course suivante, la troisième épreuve est également annulée. Cette fois, les monoplaces ne quittent même pas les stands et il n’y a pas de classement.

Avec sept victoires et 531 points, Lundqvist a dominé ce British F3. Second avec 446 points, Kjærgaard a connu des performances en dent de scie. Il aurait déjà négocié un baquet dans la future F3. Troisième avec 366 points, Kush Maini, le pilote Lanan, a finalement remporté le duel pour la troisième place, face à son compatriote Krishnaraaj Mahadik de Double R.

Monger termine sixième avec 301 points. Le pilote handicapé n’a pas réussi à transformer ses poles en victoires. Jamie Chadwick, la jeune pilote de l’écurie Douglas, finit huit avec 260 points. Elle devrait piloter l’an prochain dans la nouvelle discipline, la série W F3 exclusivement féminine, lancée par la FIA.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : BRITISH F3

Linus Lundqvist (Double R) mène la danse. Copyright : BRITISH F3

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE