L’ÉQUIPE NIO AVEC LE FRANÇAIS TOM DILLMANN EN FORMULE e

 

 

 

Comme toutes les écuries de Formule e, NIO dévoile ses plans pour 2018-2019.
La grande nouveauté, c’est l’arrivée du Français Tom Dillmann.

 

NIO est un constructeur Chinois de Supercars électrique. L’équipe de Formule e, est assez ancienne, vu qu’elle a débuté au temps de la Superleague Formula.

Elle s’est inscrite en Formula e, sous le nom de « China Racing » et grâce au Brésilien Nelson Piquet Junior, elle décrocha – bel exploit– le premier titre de Champion de la discipline !

 

FORMULE-e-2015-LONDRES-NELSON-PIQUET sacré CHAMPION du MONDE-2014-2015

 

Puis elle devint NextEV (maison-mère de NIO) et enfin NIO, pour la saison 2017-2018. La monoplace « Gen2 » porte la nom de NIO 004 et elle est motorisée par le constructeur.

L’équipe et la marque restent relativement mystérieuses. Au moins, cette année, les pontons s’orneront d’un sponsor, en l’occurrence Acronis (une société de cybersécurité.)

Côté pilotes, le Britannique Oliver Turvey est présent depuis le début et il a décroché une seconde place à Mexico. On n’est donc guère surpris de le voir rempiler.

À ses côtés, on retrouve désormais le Français Tom Dillmann. Véloce, brillant dans toutes les disciplines où on a fait appel à ses services mais hélas, fauché comme les blés, l’Alsacien a navigué à vue, ces derniers temps!

Champion de FR 3.5 2016, il a depuis alterné les piges en mondial d’endurance WEC ( victoire avec l’équipe Alpine à Shanghai), en Blancpain, en Superformula au Japon… Et en Formule e, aussi!

 

FORMULA-e- -TOM-DILLMANN avec VENTURI

 

Doublure d’Edoardo Mortara, lorsque l’Italien était retenu par son programme prioritaire en DTM, il termina à une belle quatrième place à New York pour la manche finale.

On s’attendait donc à le voir titularisé chez Venturi… mais c’était sans compter sur Mercedes-Benz, qui a , semble-t-il, fait pression pour que Mortara reste.

La bonne nouvelle, c’est que le brillant Tom se recase donc chez NIO. Avec Jean-Éric Vergne, le Champion en titre qui roule avec DS Techeetah, cela nous fera au moins deux Français sur la grille.

Et deux chances de podiums…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : NIO et Bernard BAKALIAN

Copyright : NIO

Formule E Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE