24 HEURES DU MANS ‘CAMION’ : TOUJOURS UN SACRÉ SPECTACLE

 

 

 24 Heures Camions : vive la Compétition !

 

Avant dernière manche du Championnat d’Europe et du Championnat de France, l’étape mancelle qu’organise le Magazine ‘France Routes‘, promet et comme chaque début d’automne, ce week-end de sacrées bagarres sur le circuit Bugatti, entre les différents concurrents.

Et ce même si Thomas Robineau, le ‘régional’ de l’étape, pilote local, entend bien briller sur ses terres !

 

Camion-2017-Mans- De sérieux bastons entre le MAN N°17 de Shane BRERETON et le MERCEDES-BENZ N°42 d’André KURSIM- Photo-Thierry-COULIBALY

 

Les 24 Heures Camions sont l’occasion chaque année de fêter l’univers du Camion au Mans, mais sont également le théâtre de compétitions relevées, tant en Championnat de France qu’en Championnat d’Europe de la FIA, pour le plus grand plaisir des 50.000 spectateurs attendus ce week-end.

 

24-Heures du Mans Camion-2017-Thomas ROBINEAU-MAN-TGX- Photo:Thierry COULIBALY

 

En Championnat de France, le public Manceau portera naturellement ‘le local’ Thomas Robineau, actuel leader, lequel devra résister aux attaques du Champion de France en titre, Anthony Janiec, deuxième au Général provisoire 2018 et ce alors que deux manches restent à disputer.

Le jeune prometteur Téo Calvet, âgé de 17 ans, pourrait d’ailleurs fort bien se mêler au débat également !

 

Camion-2017-Mans-IVECO-N°1-Jochen-HAHN-photo-Thierry-COULIBALY

 

En Championnat d’Europe de la FIA, la situation est davantage sous contrôle pour Jochen Hahn, qui compte 66 points d’avance sur son dauphin, Adam Lacko, ce qui n’exclut pas de belles empoignades entre les vingt concurrents engagés au Mans, ces 29 et 30 septembre.

 


24 Heures du Mans-Camion 2017-Jean Charles MAURI-RENAULT-TRUCK-PREMIUM N°9-Téo CALVET-MAN-TGS N°20-Franck CONTI-VOLVO-VN N°39 -Photo : Thierry COULIBALY

 

Au volant de leurs monstres mécaniques de plus de 1.000 chevaux, tous les pilotes, inscrits pour cette 34ème édition des 24 Heures Camions, vont faire montre de leur talent sur les 4 kilomètres du Bugatti, doté d’une grille de départ repositionnée pour un meilleur spectacle depuis les tribunes.

La compétition au Mans se matérialise par la vitesse en piste mais aussi par le concours de gymkhana et les épreuves mécaniques.

En point d’orgue, samedi, première journée de courses, le feu d’artifices ravira concurrents et spectateurs, à partir de 21 h 55

 

Camions-2017-Le-Mans- La sublime parade Photo-Thierry-COULIBALY-

 

À retenir aussi bien sur la fabuleuse grande parade qui régale le samedi soir à la tombée de la nuit le public installé dans les tribunes archi pleines de la ligne droite des stands…

Assurément un spectacle magique proposé par les chauffeurs de ces sublimes mastodontes remarquablement décorés !

À ne pas manquer :
POUR LE PLAISIR DES YEUX LA PARADE et pour celui des oreilles les COMPÉTITIONS !

 

François LEROUX

Photos : Thierry COULIBALY

Camions-2017-Le-Mans- La sublime parade Photo-Thierry-COULIBALY-

Camions-2017-Le-Mans- La sublime parade Photo-Thierry-COULIBALY-

Camions

About Author

gilles