LA FUTURE F3 : COMBIEN DE DIVISIONS ?

 

 

ITR, le Promoteur du DTM -et l’actuel Promoteur de la F3- vient de dévoiler un projet de F3 pour 2019. Il va s’ajouter à la « F3 Regional » de la WSK, à celle de Renault et à l’EuroFormula Open, qui élargira sa base en 2019… Sans oublier la F3 « tout court »…

 

Pour rappel, en 2019, F3 et GP3 fusionneront dans un tout nouveau Championnat qui portera le nom de « F3 », mais sera très proche de l’actuel GP3.

L’idée de la FIA serait de créer un échelon intermédiaire entre cette nouvelle F3 et la F4.

Une discipline disputée avec des F4 plus musclée, comme la F3 Asian ou le British F3.

WSK, le promoteur de la F4 Italia, a dévoilé une voiture, en fait, il s’agit de la Tatuus/Abarth utilisée en F3 Asian et un calendrier.

Renault Sport, pour sa part travaille sur un projet autour d’une Mygale/Renault F4 vitaminée. Il s’agit de trouver un successeur à la FR 2.0 Eurocup.

Le projet de la firme au losange est moins abouti, mais il aurait les faveurs de la FIA…

Quid alors des F3 actuelles ?

Des équipes comme Van Amersfoort ou Fortec n’ont a priori pas les moyens de rejoindre la future F3.

L’EuroFormula Open, jusqu’ici réservée aux Dallara/Toyota s’ouvrira aux autres motorisations, espérant ainsi s’attirer les faveurs des concurrents de l’actuelle F3…

Reste qu’ITR, le promoteur du Championnat, vient d’avoir l’accord pour poursuivre en 2019. À priori, la F3 sauce ITR ressemblera à l’ancienne F3 ATS : un Championnat « B », très Allemand (il sera d’ailleurs parrainé par l’ADAC, ex-allié de WSK.)

Sachant que faute de halo, la Dallara actuelle sera bonne pour le musée fin 2019, quoi qu’il arrive!

Résumons, ce qui nous fait quatre Championnats. Deux avec les Dallara F3 actuelles et deux Championnats « régionaux », avec des F4 modifiées.

Pas sûr que la FIA autorise tout le monde. Surtout, y aura-t-il assez de concurrents ?

Il y a une demi-douzaine d’années, les Championnats Britanniques, Allemands et Italiens de F3 avaient du baisser le rideau, faute de voitures sur la grille!

Or, depuis, le nombre de jeunes espoirs n’a eu de cesse de chuter…

Le risque étant qu’à force de se tirer dans les pattes, ces éventuels quatre possibles Championnats se neutralisent, comme l’avaient fait les défunts Championnats de F3.

Ils feraient donc mieux de chercher un terrain d’entente…

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photo : F3

 

F3 Monoplaces

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE